Badminton: le N.1 mondial Lee nie s'être dopé

La révélation de ce contrôle positif a provoqué... (PHOTO SAMSUL SAID, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

La révélation de ce contrôle positif a provoqué un choc dans le pays dont Lee, qui passe pour un homme humble et respectueux, est le sportif le plus connu.

PHOTO SAMSUL SAID, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Julia ZAPPEI
Agence France-Presse
KUALA LUMPUR

Le N.1 mondial du badminton, le Malaisien Lee Chong Wei, contrôlé positif à un produit interdit selon la presse de son pays, a nié dimanche s'être dopé.

«Merci d'avoir foi en moi. Je n'ai jamais triché et je ne m'en remettrai jamais à des substances interdites. De nombreuses questions sont sans réponse, j'espère blanchir mon nom rapidement», a déclaré Lee, 32 ans, sur Twitter.

«J'ai vu toute ma vie éclater. Les quinze dernières années sont parties en fumée. J'étais anéanti et je ne savais pas quoi faire», a-t-il ajouté.

La Fédération malaisienne de badminton (BAM) a reconnu samedi qu'un de ses joueurs avait été contrôlé positif, sans donner le nom du contrevenant, mais la presse locale affirme qu'il s'agit de Lee. La substance incriminée est la déxaméthasone, un anti-inflammatoire considéré comme un médicament et non comme un produit susceptible d'améliorer les performances.

La révélation de ce contrôle positif a provoqué un choc dans le pays dont Lee, qui passe pour un homme humble et respectueux, est le sportif le plus connu.

Selon la presse, Lee a été contrôlé positif après sa victoire en demi-finale du Championnat du monde en août à Copenhague, où il s'était incliné en finale.

«La présence de cette substance dans mon corps le 30 août est un mystère», a déclaré le sportif, qui avait précédemment reconnu avoir suivi un traitement à base de cellules souches pour une blessure à la cuisse en juillet.

Lee doit être prochainement entendu par la BAM. il risque une suspension de deux ans qui signifierait probablement la fin de sa carrière. Le Malaisien fait partie des tout meilleurs depuis 2008, mais n'a jamais été champion du monde ni champion olympique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer