Dopage: le sprinteur Nesta Carter plaide sa cause au TAS

Le sprinteur jamaïcain Nesta Carter s'est caché le visage... (Photo Fabrice Coffrini, AFP)

Agrandir

Le sprinteur jamaïcain Nesta Carter s'est caché le visage à son arrivée au Tribunal arbitral du sport, mercredi, à Lausanne.

Photo Fabrice Coffrini, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Lausanne, Suisse

Le sprinteur jamaïcain Nesta Carter s'est présenté au Tribunal arbitral du sport afin de plaider sa cause à la suite de sa disqualification aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, qui avait privé Usain Bolt de la médaille d'or au relais 4 x 100 m.

Carter s'est caché le visage à son entrée au TAS mercredi, avant de participer à une audience à huis clos qui devait durer toute la journée. Une décision devrait être prise d'ici quelques semaines.

L'athlète âgé de 32 ans conteste la disqualification imposée par le Comité international olympique pour avoir testé positif à une substance dopante.

Carter a testé positif à la méthylhexaneamine l'an dernier, à la suite d'une réanalyse des échantillons prélevés aux Jeux de Pékin en 2008 et de Londres en 2012.

Cette décision a empêché Bolt de conclure sa carrière olympique avec une fiche parfaite de trois médailles d'or - au 100 m, 200 m et 4 x 100 m - à trois jeux consécutifs entre 2008 et 2016.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer