Mondiaux: Usain Bolt atteint la finale malgré sa 2e place

Usain Bolt a été battu dans sa demi-finale par... (PHOTO KIRILL KUDRYAVTSEV, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Usain Bolt a été battu dans sa demi-finale par l'Américain Christian Coleman.

PHOTO KIRILL KUDRYAVTSEV, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
LONDRES

Usain Bolt s'est qualifié pour la finale du 100 m des Championnats du monde d'athlétisme à Londres, samedi, avec un temps de 9,98 sec, battu dans sa demi-finale par l'Américain Christian Coleman, meilleur temps des demies en 9,97 sec.

L'Américain Justin Gatlin, l'un des autres rivaux de Bolt pour la couronne mondiale, a pris la 2e place de sa demi-finale, en 10,09 sec, derrière le Sud-Africain Akani Simbine en 10,05 sec.

Le Français Jimmy Vicaut a également validé son billet pour la finale, en 10,09 sec.

La finale aura lieu à 20 h 45 GMT (16 h 45, HE). Bolt s'élancera du couloir 4 aux côtés de Coleman dans le couloir 5.

Comme la veille en séries, Bolt, qui pèse 11 médailles d'or mondiales et huit olympiques, a pris un mauvais départ. Vendredi déjà, il s'était plaint des blocs de départ.

Mais dès qu'il a développé son amplitude, le grand (1,96 m) Jamaïquain a fait apparaître Coleman (1,76 m) comme un cadet.

Invaincu depuis les Jeux olympiques de 2008 en grande compétition, si on excepte le titre mondial du 100 m abandonné sur disqualification lors de la finale 2011 (faux départ) à Daegu (Corée du Sud), Bolt dispute ce samedi sa dernière course individuelle avant sa retraite.

Il participera encore au relais 4X100 dans une semaine. Le samedi 12 août sera donc le jour de ses adieux définitifs à la compétition.

Vicaut, codétenteur du record d'Europe (9,86), participe pour sa part à troisième finale mondiale, après celles de 2011, qui avait vu le couac de Bolt, et en 2015 à Pékin (8e).

Encore junior, le Français s'était classé sixième. Il avait déçu en 2016 aux JO de Rio, septième de la finale après avoir remporté une demi-finale.

Le Francilien, âgé de 25 ans, a effectué directement sa rentrée aux Mondiaux, après sept semaines sans compétition en raison d'une déchirure musculaire à l'ischio-jambier droit.

« Ça passe ou ça casse », avait affirmé Vicaut en arrivant à Londres.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer