Le Royaume-Uni suggère d'effacer le livre des records en athlétisme

Tous les records du monde en athlétisme devraient être effacés et des... (Photo Eduard Korniyenko, archives Reuters)

Agrandir

Photo Eduard Korniyenko, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Douglas
Associated Press

Tous les records du monde en athlétisme devraient être effacés et des suspensions à vie devraient être imposées à ceux qui se sont dopés afin de nettoyer le sport qui traverse sa plus grande crise, a suggéré la Fédération britannique d'athlétisme, UK Athletics.

L'organisme a publié lundi un manifeste contenant 14 propositions visant à restaurer la crédibilité du sport, malmené par des allégations de dopage systémique, de camouflage et de corruption.

L'un des ces propositions est «d'enquêter sur les implications qu'aurait le fait de tirer un trait sur tous les records précédent et recommencer à neuf».

Les Britanniques Jonathan Edwards, en triple saut, et la marathonienne Paula Radcliffe détiennent actuellement des marques mondiales.

La fédération a également suggéré que les athlètes britanniques coupables de violations sévères aux règles antidopage soient suspendus à vie plutôt que d'écoper de la sanction actuelle de quatre ans. L'Association olympique britannique avait instauré une sanction à vie pour les athlètes utilisant des produits dopants, mais l'Agence mondiale antidopage l'avait déclarée contraire à ses règles.

La Russie est actuellement suspendue de toute activité en lien avec l'athlétisme à la suite d'un rapport accablant émis par l'AMA, tandis que l'ex-président de la fédération international Lamine Diack fait l'objet d'une enquête criminelle pour corruption en France.

L'AMA doit divulguer jeudi la deuxième portion de son enquête.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer