Corruption: un membre du conseil de l'IAAF éclaboussé

David Okeyo... (PHOTO SAYYID AZIM, ARCHIVES AP)

Agrandir

David Okeyo

PHOTO SAYYID AZIM, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

L'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) enquête présentement sur des allégations de corruption impliquant un membre de son conseil d'administration.

Un porte-parole de l'IAAF a déclaré dans un courriel envoyé à l'Associated Press dimanche matin que l'organisation avait alerté son comité d'éthique afin d'enquêter sur les allégations formulées par le quotidien britannique The Sunday Times à l'endroit de David Okeyo, qui est également le vice-président de la Fédération d'athlétisme du Kenya.

Dans un rapport qui menace d'ébranler encore davantage l'IAAF, le Sunday Times affirme que Okeyo, le président de la fédération kényane Isaiah Kiplagat et un autre dirigeant de l'organisation auraient accepté environ 700 000 $ - une somme qui aurait été versée à la fédération d'athlétisme kényane par son commanditaire, Nike.

Le Sunday Times a précisé que les trois hommes avaient été interrogés par la police kényane.

L'ex-président de l'IAAF, Lamine Diack, est présentement en examen en France, puisqu'on le soupçonne d'avoir accepté des pots-de-vin afin de fermer les yeux sur des cas de dopage en Russie.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer