L'IAAF dit dépenser plus d'argent que l'UCI pour lutter contre le dopage

Citant les chiffres de l'Agence mondiale antidopage, l'IAAF... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Citant les chiffres de l'Agence mondiale antidopage, l'IAAF a ajouté qu'elle a effectué plus de 25 000 tests en 2014, comparativement à 23 000 dans le cyclisme.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
MONACO

L'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) affirme qu'elle dépense plus d'argent que l'Union cycliste internationale pour combattre le dopage.

Au lendemain des commentaires du double champion du Tour de France, Chris Froome, qui a suggéré à l'athlétisme d'investir davantage dans la lutte contre le dopage, l'IAAF affirme qu'elle a dépensé plus de 2 millions de dollars dans son programme antidopage en 2014 tandis que le cyclisme «a investi environ 1,1 million de francs suisses (1,1 million de dollars) en 2013.

Citant les chiffres de l'Agence mondiale antidopage, l'IAAF a ajouté qu'elle a effectué plus de 25 000 tests en 2014, comparativement à 23 000 dans le cyclisme.

Plus tôt ce mois-ci, deux spécialistes de la lutte antidopage qui ont examiné une base de données obtenues par des médias d'information ont soutenu que le dopage était répandu en athlétisme. Ils ont comparé les problèmes actuels de l'IAAF avec le dopage à ceux du cyclisme professionnel il y a 20 ans lorsque l'utilisation de l'EPO est devenue une pratique courante.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer