Le Kenyan Kipchoge remporte le marathon de Londres

Eliud Kipchoge... (PHOTO KIRSTY WIGGLESWORTH, AP)

Agrandir

Eliud Kipchoge

PHOTO KIRSTY WIGGLESWORTH, AP

Associated Press
LONDRES

Eliud Kipchoge a remporté le marathon de Londres pour la première fois dimanche, menant le balayage kenyan des quatre premières places devant notamment le champion en titre Wilson Kipsang.

Kipchoge, un ex-champion du 5000 m, a complété les 42,2 km en deux heures, quatre minutes et 42 secondes dans la capitale britannique.

Kipchoge s'est démarqué de Kipsang dans les derniers 800 m de l'épreuve, terminant avec un coussin de cinq secondes sur son compatriote. En croisant le fil d'arrivée du 35e marathon de Londres, situé devant le palais de Buckingham, il a pris le temps de saluer la foule.

Kipsang est toujours le détenteur du record mondial avec un temps de 2:04;29, qui a été enregistré l'an dernier.

Kipchoge et Kipsang ont précédé Dennis Kimetto et Stanley Biwott.

Pendant que le Kenya dominait l'épreuve masculine, l'histoire a été bien différent du côté des dames.

Tigist Tufa est devenue la première Éthiopienne en 14 ans à gagner le marathon de Londres, dimanche, mettant du même coup un terme à la domination des quatre dernières années des Kenyanes.

Tufa, qui est âgée de 28 ans, a remporté son premier titre majeur en 2:23;22. Elle a devancé la double championne du marathon de Londres, la Kenyane Mary Keitany, par 18 secondes.

La compatriote de Tufa, Tirfi Tsegaye, a complété le podium. Le marathon de Londres n'avait pas été gagné par une Éthiopienne depuis Derartu Tulu en 2001.




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer