Le Kenyan Kipchoge remporte le marathon de Londres

Eliud Kipchoge... (PHOTO KIRSTY WIGGLESWORTH, AP)

Agrandir

Eliud Kipchoge

PHOTO KIRSTY WIGGLESWORTH, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
LONDRES

Eliud Kipchoge a remporté le marathon de Londres pour la première fois dimanche, menant le balayage kenyan des quatre premières places devant notamment le champion en titre Wilson Kipsang.

Kipchoge, un ex-champion du 5000 m, a complété les 42,2 km en deux heures, quatre minutes et 42 secondes dans la capitale britannique.

Kipchoge s'est démarqué de Kipsang dans les derniers 800 m de l'épreuve, terminant avec un coussin de cinq secondes sur son compatriote. En croisant le fil d'arrivée du 35e marathon de Londres, situé devant le palais de Buckingham, il a pris le temps de saluer la foule.

Kipsang est toujours le détenteur du record mondial avec un temps de 2:04;29, qui a été enregistré l'an dernier.

Kipchoge et Kipsang ont précédé Dennis Kimetto et Stanley Biwott.

Pendant que le Kenya dominait l'épreuve masculine, l'histoire a été bien différent du côté des dames.

Tigist Tufa est devenue la première Éthiopienne en 14 ans à gagner le marathon de Londres, dimanche, mettant du même coup un terme à la domination des quatre dernières années des Kenyanes.

Tufa, qui est âgée de 28 ans, a remporté son premier titre majeur en 2:23;22. Elle a devancé la double championne du marathon de Londres, la Kenyane Mary Keitany, par 18 secondes.

La compatriote de Tufa, Tirfi Tsegaye, a complété le podium. Le marathon de Londres n'avait pas été gagné par une Éthiopienne depuis Derartu Tulu en 2001.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer