CrossFit: cinq Québécois iront aux Mondiaux

Michèle Letendre et Carol-Ann Reason-Thibault se sont donné... (PHOTO JOHANY JUTRAS, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Michèle Letendre et Carol-Ann Reason-Thibault se sont donné une accolade après avoir terminé la dernière épreuve de la journée et obtenu leur laissez-passer pour les Jeux mondiaux de CrossFit.

PHOTO JOHANY JUTRAS, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Cinq athlètes québécois ont obtenu leur laissez-passer pour les Jeux mondiaux de CrossFit, dimanche, en terminant dans les cinq premières positions de leur catégorie aux championnats régionaux de l'est du Canada et des États-Unis.

Chez les femmes, Carol-Ann Reason-Thibault, de Québec, et Michèle Letendre, de Blainville, ont terminé respectivement 2e et 3e, tout juste derrière la championne du monde, Katrin Davidsdottir.

Il s'agira d'une sixième participation aux Jeux mondiaux pour Letendre. Après avoir été victime d'une crampe à une cuisse lors de la dernière épreuve de la journée de samedi, Letendre n'a pas semblé incommodée par la douleur, dimanche. Lors des Mondiaux de cet été, qui pourraient bien être ses derniers, l'athlète de 29 ans tentera de faire mieux que sa 18e position de l'an dernier.

Reason-Thibault a causé la plus grande surprise de la fin de semaine en terminant dans le top 5 de presque toutes les épreuves du championnat féminin. « Je suis extrêmement satisfaite. Je me suis entraînée fort cette année. J'ai travaillé sur plusieurs aspects spécifiques de mon entraînement avec mon coach. Mais je ne m'attendais pas à ça ! », a dit la jeune femme après la compétition.

Reason-Thibault retourne pour la deuxième fois en Californie, où elle a terminé 27e l'an dernier.

LE GRAND RETOUR DE LAROUCHE

De retour à la compétition après une année d'absence, pendant laquelle il a soigné ses blessures et pris le temps d'installer sa carrière de policier, Albert-Dominic Larouche, de Brossard, a offert une performance constante tout au long de la fin de semaine et termine la compétition au deuxième rang, tout juste devant Patrick Vellner, de Montréal, et Alex Vigneault, de Québec.

Blessé à un biceps vendredi, Vellner a semblé souffrir lors de la sixième et avant-dernière épreuve de la compétition, dimanche après-midi.

À une reprise, Vellner a été incapable de soulever et maintenir la barre d'haltérophilie de 102 kg au-dessus de sa tête et a dû reprendre son souffle avant de recommencer le mouvement.

Alex Vigneault a quant à lui obtenu son laissez-passer de justesse en terminant au 5e rang, à égalité avec le concurrent suivant. Afin de départager les deux candidats, les règles de la compétition stipulent que l'athlète ayant présenté la meilleure performance à l'une des épreuves du championnat a le dessus. La troisième place remportée par Vigneault lors du 5e événement lui aura permis de se faufiler pour la deuxième fois vers les Jeux mondiaux.

En apprenant sa qualification, Vigneault a littéralement bondi en hurlant de joie. « Je suis très content du dernier événement de la compétition. J'ai su gérer mon stress. Je me prépare maintenant pour la grande compétition. Je suis très motivé d'y retourner », affirme le jeune homme, qui avait terminé 11e au monde l'an dernier.

AUCUNE ÉQUIPE DU QUÉBEC

Dans le championnat par équipe, la troupe de CrossFit Pro 1 de Montréal termine la fin de semaine au 7e rang, devant l'équipe de CrossFit Quebec City. Le capitaine de CrossFit Pro 1, Roch Proteau, estime que la compétition s'est jouée à la première journée, lors de laquelle son équipe a connu quelques difficultés. « Malheureusement, il n'y avait pas de place à l'erreur en fin de semaine. Le calibre était très haut. [...] Notre saison se termine aujourd'hui », a-t-il affirmé, tout en se disant « très fier » d'être l'équipe la mieux classée de la province.

Les cinq athlètes québécois s'étant qualifiés ce week-end se rendront à Carson, en Californie, à la fin du mois de juillet pour participer aux Jeux mondiaux de CrossFit.

Rappelons que la Québécoise Camille Leblanc-Bazinet a récemment obtenu son laissez-passer pour les Jeux mondiaux en terminant au premier rang des qualifications régionales du sud des États-Unis.

Événement 6

1000 mètres de vélo stationnaire

30 mètres de marche en équilibre sur les mains

10 accroupissements avec la barre au-dessus de la tête (overhead squats)

(Hommes : 102,1 kg (225 lb), Femmes : 70,3 kg (155 lb)

500 mètres de rameur

50 burpees

5 accroupissements avec la barre au-dessus de la tête

Championnats régionaux de l'est du Canada et des États-Unis

Athlètes qualifiés

Femmes

1- Katrin Davidsdottir

2- Carol-Ann Reason-Thibault

3- Michèle Letendre

4- Kari Pearce

5- Tasia Percevecz

Hommes

1-Mathew Fraser

2-Albert-Dominic Larouche

3-Patrick Vellner

4-Spencer Hendel

5-Alex Vigneault

Non qualifiés

CrossFit Pro 1

CrossFit Quebec City

Alexandre Caron

Paul Tremblay

Chloé Gauvin-David

Dani Horan

Maude Charron

Austin Malleolo

Ailleurs dans le monde

Certains athlètes qualifiés ce week-end

Björgvin Karl Guömundsson

Jonne Koski

Sara Sigmundsdottir

Annie Thorisdottir

Samantha Briggs

Brooke Wells

Stacie Tovar

Jacop Heppner

Scott Panchik

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer