Un militaire traversera le détroit de Northumberland à la nage aller-retour

Jeremy Davidson entreprendra son exploit à Cape Jourimain,... (Photo La Presse canadienne)

Agrandir

Jeremy Davidson entreprendra son exploit à Cape Jourimain, au Nouveau-Brunswick.

Photo La Presse canadienne

Geodron Omand
La Presse Canadienne

Un homme de Vancouver prévoit nager du Nouveau-Brunswick à l'Île-du-Prince-Édouard aller-retour, samedi, un défi qui lui a été inspiré par son père atteint d'une grave forme d'arthrite.

Jeremy Davidson, âgé de 32 ans, a l'intention de nager dans les eaux agitées du détroit de Northumberland pour amasser des fonds et sensibiliser la population aux activités de la Neil Squire Society, un organisme sans but lucratif qui aide les personnes handicapées à faire leur place dans le monde du travail.

M. Davidson, un membre des Forces canadiennes présentement basé à Gagetown, au Nouveau-Brunswick, s'est dit heureux de pouvoir faire quelque chose pour aider les autres.

Son père Daniel, qui a contribué à organiser l'événement à partir de sa résidence en Colombie-Britannique, a affirmé être fier de son fils, qu'il a qualifié de modèle pour la communauté.

Jeremy Davidson entreprendra son exploit à Cape Jourimain, au Nouveau-Brunswick. Il nagera en suivant le pont de la Confédération, soit une distance de 12,9 kilomètres, pour se rendre à Borden-Carleton, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Même s'il a déjà participé à des triathlons Ironman, M. Davidson affirme que ce sera son plus long parcours à la nage en une journée. Il a déjà traversé le détroit à quatre reprises cet été et nage de 20 à 40 kilomètres par semaine.

Il pense que son parcours devrait durer de 14 à 17 heures. Un kayak de sécurité le suivra en tout temps.

«La température de l'eau pourrait être un problème parce que je vais tenter de le faire à l'aller sans combinaison de plongée», a-t-il expliqué. «Si je sens ensuite que je peux faire le retour sans combinaison, je vais le faire.»

Traverser le détroit de Northumberland à la nage n'est pas une prouesse exceptionnelle, mais peu de nageurs l'ont fait dans les deux sens le même jour. En 2007, la marathonienne Jen Alexander avait fait l'aller-retour en un peu moins de 19 heures.

M. Davidson a indiqué que son exploit de samedi n'était qu'un essai pour un événement encore plus spectaculaire prévu l'an prochain: relier le Nouveau-Brunswick, l'Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse à la nage.

«C'est le véritable objectif», a-t-il dit.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer