• Accueil > 
  • Sports 
  • > Dopage: la Russie perd les Mondiaux de bobsleigh et de skeleton 

Dopage: la Russie perd les Mondiaux de bobsleigh et de skeleton

La Fédération internationale de bobsleigh et skeleton a décidé de retirer à... (Photo Lionel Bonaventure, archives AFP)

Agrandir

Photo Lionel Bonaventure, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

La Fédération internationale de bobsleigh et skeleton a décidé de retirer à Sotchi l'organisation des Mondiaux 2017 en février prochain, en raison du scandale de dopage touchant la Russie, explique l'IBSF dans un communiqué.

«Le comité exécutif de l'IBSF a eu le sentiment que durant cette période difficile il est prudent de ne pas organiser un tel événement en Russie», écrit l'instance.

Un nouvel emplacement sera annoncé «dans les prochains jours», ajoute l'IBSF.

Cette décision intervient quatre jours après la publication finale du rapport McLaren sur le dopage institutionnalisé en Russie.

Celui-ci est accablant, évoquant «de fortes preuves d'un dopage institutionnalisé entre 2011 et 2015» concernant plus de 1000 athlètes et plus de 30 sports.

La semaine dernière, le comité international olympique, avant même les conclusions du rapport McLaren, avait décidé de prolonger les mesures à l'encontre de la Russie, parmi lesquelles figurait notamment l'impossibilité d'organiser un grand événement sportif sur son sol.

Cette possibilité de sanction relevait toutefois en dernier lieu de la compétence et de la volonté des fédérations internationales.

Le fait que l'IBSF ait maintenu jusqu'à présent son choix de Sotchi pour ses Mondiaux 2017 (du 17 au 26 février) suscitait de plus en plus de réticences et d'opposition.

«La majorité de nos sportifs a des motifs d'inquiétude à propos des Mondiaux de Sotchi, mais ils attendent la publication du rapport McLaren et ils espèrent que leurs inquiétudes seront atténuées pour pouvoir se consacrer pleinement à la préparation de l'événement», a ainsi indiqué la semaine passée le directeur général de la Fédération américaine de bobsleigh et de skeleton (USABS), Darrin Steele, dans un courrier électronique adressé à l'AFP.

«Nous ne soutenons pas en règle générale l'idée de boycott, mais nous respectons les opinions de nos sportifs et nous les écoutons», avait-il ajouté en référence à un article de l'édition dominicale du New York Times dans lequel des pilotes américains se disaient prêts à boycotter les Mondiaux s'ils étaient maintenus en Russie.

Depuis, le Comité olympique britannique s'était dit prêt à «soutenir» un boycott de la Russie. Et la Fédération lettone de skeleton avait annoncé dimanche sa décision de ne pas y participer.

«La fédération russe de bobsleigh a fait de grands efforts pour préparer ces championnats mais le climat actuel rendrait quasiment impossible l'appréciation des efforts du comité d'organisation à accueillir un grand événement», ajoute l'IBSF.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer