• Accueil > 
  • Sports 
  • > Journée cauchemardesque pour Camille Leblanc-Bazinet 

Journée cauchemardesque pour Camille Leblanc-Bazinet

Michèle Letendre (notre photo) a connu une bien... (PHOTO TAI RANDALL, TIRÉE DU SITE DE FACEBOOK)

Agrandir

Michèle Letendre (notre photo) a connu une bien meilleure journée que sa compatriote Camille Leblanc-Bazinet. Elle figure au 6e rang du classement général.

PHOTO TAI RANDALL, TIRÉE DU SITE DE FACEBOOK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CARSON) Camille Leblanc-Bazinet a vu ses chances de remporter les Jeux mondiaux de CrossFit sérieusement diminuer, vendredi, éprouvant d'importantes difficultés. La jeune femme originaire de Richelieu n'a pu cacher sa déception, fondant en larmes au terme de la deuxième épreuve du programme.

Par trois fois durant cette épreuve, un juge a estimé que l'arraché de Leblanc-Bazinet n'était pas conforme, la forçant à répéter le mouvement. Arrivant dernière de sa vague à la ligne d'arrivée, Leblanc-Bazinet a été exclue de la demi-finale. Elle est actuellement au 27e rang du classement général.

L'épreuve du matin avait été tout aussi difficile pour Leblanc-Bazinet. Les participantes devaient courir 1,6 kilomètre, effectuer 100 tractions à la barre (pull-ups), 200 pompes, 300 accroupissements (squats) et courir à nouveau 1,6 kilomètres, le tout avec une veste de 14 livres sur les épaules.

Leblanc-Bazinet a éprouvé beaucoup de difficulté dans les pompes et a terminé l'épreuve au 16e rang. Elle n'est pas la seule à avoir peiné. L'Australienne Kara Webb, qui était en tête du classement, a dû être sortie du stade sur une civière après s'être écroulée à la ligne d'arrivée.

Durant les derniers mètres de course, l'Islandaise Annie Thorisdottir, deux fois championne du monde par le passé, a quant à elle dû s'appuyer sur une clôture pour ne pas s'effondrer sur la chaussée. Elle n'a pas été en mesure de terminer l'épreuve.

Letendre constante

Pendant ce temps, la Montréalaise Michèle Letendre a gardé une cadence constante durant ses pompes et conclut la première épreuve au 10e rang. Elle a ensuite excellé dans les deux épreuves et est actuellement au 4e rang du classement général.

L'autre québécoise de la compétition, Carol-Ann Reason-Thibault de Québec, a quant à elle obtenu son meilleur résultat jusqu'à maintenant dans la dernière épreuve du jour en obtenant un 8e rang. Elle est devance tout juste Leblanc-Bazinet au classement général.

Chez les hommes, Alex Vigneault a lui aussi connu une bonne journée. Encouragé et conseillé par le meneur de la compétition, Mathew Fraser, Vigneault a complété la demi-finale en soulevant à l'arraché 111 kilos (245 livres).

Chez les équipes, CrossFit Plateau 2 figure actuellement au 16e rang, et CrossFit Pro 1, au 27e.  «C'est vrai qu'il faut être prêt à tout en venant aux Games. On a été sorti de notre zone de confort. Mais aujourd'hui, nous étions mieux préparés. On a du plaisir et on veut continuer d'améliorer notre classement jusqu'à la fin» a résumé le capitaine de l'équipe CrossFit Pro 1, Roch Proteau.

Les épreuves se poursuivent jusqu'à dimanche au StubHub Center de Carson en Californie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer