Urbanisme: imaginer un quartier de A à Z

Le promoteur Sean McAdam a acheté la ferme... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Le promoteur Sean McAdam a acheté la ferme Hendrick en 2011 pour y créer son projet immobilier.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Quand Sean McAdam a acheté la ferme Hendrick, tout ce qu'il avait en tête, c'était de bâtir un quartier autour d'un grand jardin de légumes avec des maisons rapprochées et des rues étroites pour favoriser les échanges entre voisins. Mais il a dû travailler fort, très fort, pour convaincre les urbanistes de Chelsea de déroger à certaines de leurs règles.

Afin de favoriser les échanges entre voisins, le... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Afin de favoriser les échanges entre voisins, le quartier imaginé par M. McAdam a des rues plus étroites que la moyenne. Normalement, les rues dites « collectrices » mesurent 12 mètres de largeur, alors que celle de la ferme fait 8 mètres.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

« Presque tous les projets immobiliers sont conçus en fonction des voitures, des camions à ordures et des déneigeuses au lieu d'être développés autour des gens qui habitent réellement le quartier », souligne M. McAdam. Celui-ci a acheté la ferme en 2011, mais il y a construit la première maison il y a deux ans seulement.

La première chose que le promoteur immobilier a imaginée, c'est des garages séparés des résidences et placés à l'arrière de celles-ci. Il a aussi rapproché le plus possible les maisons des trottoirs.

Lorsqu'un résidant gare sa voiture dans son garage à la ferme Hendrick, il n'a d'autre choix que de faire quelques pas à l'extérieur pour se rendre à son domicile doté d'un grand balcon. Il risque ainsi de croiser un voisin et peut-être même d'amorcer une discussion, dit en rigolant M. McAdam.

« Quand on se promène dans la plupart des nouveaux quartiers résidentiels, tout ce qu'on voit, c'est un paquet de garages, de beaux et gros garages. L'entrée pavée qui sépare le trottoir de la maison prend le tiers du terrain et à mon avis, c'est vraiment une perte d'espace. »

M. McAdam a aussi dû débattre avec les urbanistes de Chelsea pour réduire la largeur des rues de la ferme Hendrick. Normalement, les rues dites « collectrices » mesurent 12 m de largeur, alors que celle de la ferme fait 8 m. Sean McAdam aurait même voulu réduire la largeur à 6 m, mais les urbanistes ont refusé, « au cas où la Ville achèterait un jour un camion de pompiers articulé », dit-il.

Une fois le projet immobilier terminé, la ferme... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Une fois le projet immobilier terminé, la ferme Hendrick comptera 315 portes.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

S'inspirer des plus beaux quartiers 

Pour concevoir son projet qui conjugue agriculture et immobilier, Sean McAdam a effectué de nombreux voyages en Europe et aux États-Unis. Parmi ses quartiers préférés, il en nomme qui sont ici, au Québec. Il adore le Vieux-Québec et le Vieux-Montréal parce qu'ils sont construits à l'échelle humaine, qu'on s'y déplace à pied et que les bâtisses sont proches des trottoirs.

Un autre aspect qu'il aime, c'est que le mélange des styles architecturaux embellit le paysage de ces quartiers historiques. À la ferme Hendrick, Sean McAdam a donc évité de créer un quartier où toutes les maisons auraient l'air sorties du même moule. Il a plutôt décidé que les maisons de ferme côtoieraient des appartements, des maisons en rangée inspirées des béguinages et d'autres de style fédéral avec des briques rouges ainsi que des commerces. En 2023, quand le projet sera terminé, il comptera 315 portes.

« À mon avis, une erreur que les promoteurs commettent, c'est de se limiter à des clients qui sont prêts à payer une certaine fourchette de prix, genre entre 600 000 $ et 800 000 $. Pourquoi faire ça ? En fin de compte, ça crée des poches de gens riches et d'autres de gens moins nantis, et tout le monde finit par se taper sur les nerfs », se désole M. McAdam.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer