Portes ouvertes: Saint-Eustache après le golf

Les premières maisons en rangée construites comptent trois... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

Les premières maisons en rangée construites comptent trois niveaux hors sol. En l'absence d'un sous-sol, une grande salle familiale ou une chambre pour un ado peuvent être aménagés au rez-de-jardin.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Nom du projet: Albatros

Où: À l'emplacement de l'ancien club de golf Deux-Montagnes, au nord de l'autoroute 640 et à l'ouest du boulevard Arthur-Sauvé, à Saint-Eustache.

En tout

Près de 500 habitations, de divers types, sont prévues. Le quartier devrait ainsi comprendre à terme 162 maisons en rangée, 69 maisons détachées et 228 condos. Ces derniers seront offerts à une date ultérieure.

Aperçu

Les vastes terrains pouvant être urbanisés se font de plus en plus rares. En 2013, la Ville de Saint-Eustache a fait l'acquisition de l'ancien terrain de golf, d'une superficie de près de 7 millions de pieds carrés, afin d'assurer sa croissance sans menacer les activités agricoles sur son territoire, conformément au Plan métropolitain d'aménagement et de développement (PMAD). Ce faisant, la municipalité a voulu répondre à deux besoins: agrandir son parc industriel et accueillir de nouveaux résidants.

Le nom Albatros fait référence à celui d'un des deux parcours de l'ancien club de golf. L'agence Provencher_Roy a élaboré le programme particulier d'urbanisme (PPU), qui encadre la transformation du vaste terrain, situé de part et d'autre du chemin Rivière-Sud. Celui-ci prévoit notamment une cohabitation harmonieuse entre les secteurs résidentiel et industriel, l'offre d'une variété de types d'habitations afin d'attirer une population diversifiée, ainsi que la mise en valeur du milieu naturel existant. Advenant l'implantation d'une gare de train de banlieue à Saint-Eustache, une portion du site pourrait être structurée autour des transports collectifs pour devenir de type TOD (Transit-Oriented Development).

Dans la maison en rangée de trois niveaux... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Dans la maison en rangée de trois niveaux hors-sol, la cuisine et le salon se trouvent à l'étage.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

À la suite d'un appel de propositions, Gestion Benoit Dumoulin (GBD), très active dans la couronne nord de Montréal, a acheté la part du terrain attribuée au volet résidentiel. L'agence DKA Architectes en a conçu le plan d'ensemble. Elle a aussi signé l'architecture des maisons en rangée et des immeubles en copropriété, aux lignes contemporaines.

Depuis le lancement officiel du volet résidentiel, il y a un an, GBD a construit quelques maisons détachées d'un ou deux étages. Les habitations les plus populaires s'avèrent toutefois les maisons en rangée. Initialement, celles-ci comptaient toutes trois niveaux hors sol. En janvier, de nouveaux modèles de deux niveaux hors sol, au prix plus accessible, ont été lancés.

Pour qui?

Une clientèle variée, qui provient surtout de la couronne nord de Montréal. Les différents modèles sont destinés à de jeunes couples qui achètent une première propriété ou à des familles qui en sont à leur deuxième ou troisième achat.

Combien?

• À compter de 229 900 $*, maison en rangée (milieu), 2 étages, garage intérieur, environ 1400 pi2

• À compter de 279 900 $*, maison en rangée (milieu), 3 étages, garage intérieur, environ 2100 pi2

Charges mensuelles pour l'entretien paysager, le déneigement, les assurances, la collecte sélective et la collecte des ordures : environ 75 $.

• À compter de 379 900 $**, maison de plain-pied de 1326 pi2, 2 chambres

• À compter de 398 900 $**, maison à étage de 1570 pi2

• À compter de 484 900 $**, maison à étage de 2081 pi2 (la plus chère), modèle Manhattan

Charges mensuelles pour l'entretien des lacs, la collecte sélective et la collecte des ordures : environ 10 $.

* Taxes, aménagement paysager et pavage de l'entrée de garage inclus

** Taxes incluses

De 20 pieds de largeur et 42 pieds de profondeur,... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

De 20 pieds de largeur et 42 pieds de profondeur, les maisons en rangée de trois niveaux sont spacieuses et très éclairées. En haut de l’escalier se trouvent les chambres et une salle de bains.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Dans les environs

La rivière du Chêne, un parc linéaire avec aires de jeu pour enfants et adultes, un sentier pédestre et trois bassins, des terres agricoles, l'autoroute 640, le centre-ville de Saint-Eustache (à 5 minutes en voiture), la gare de Deux-Montagnes. Une piste cyclable est prévue.

On aime

Le promoteur a commencé à aménager le parc linéaire, que borderont les maisons détachées. Sous la neige, on peut voir l'aire de jeu pour enfants, les bancs qui longent le sentier pédestre et un des trois bassins, qui rappellent les lacs de l'ancien terrain de golf tout en récoltant les eaux de pluie. Par ailleurs, énormes bacs de recyclage et poubelles n'enlaidiront pas le quartier: les résidants mettront plutôt leurs résidus et matières recyclables dans des conteneurs semi-enfouis.

On aime moins

Le site se trouve en bordure du parc industriel de Saint-Eustache. Certains propriétaires d'une maison en rangée auront notamment une vue sur l'usine voisine de l'entreprise Bain Magique. Pour rendre celle-ci moins visible, une butte de terre borde le terrain. Celle-ci sera verdie, et des arbres seront plantés. Les premières maisons en rangée construites comptent trois niveaux hors sol. En l'absence d'un sous-sol, une grande salle familiale ou une chambre pour un ado peuvent être aménagés au rez-de-jardin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer