Rares condos neufs dans Notre-Dame-de-Grâce

  • Les deux tours de 8 et 11 étages du Beaumont NDG Condominiums seront reliées par des passerelles vitrées. Les immeubles s'élèveront au-dessus d'une vaste épicerie de 35 000 pi<sup>2</sup> de l'enseigne IGA. (Illustration fournie par DEVMcGill)

    Plein écran

    Les deux tours de 8 et 11 étages du Beaumont NDG Condominiums seront reliées par des passerelles vitrées. Les immeubles s'élèveront au-dessus d'une vaste épicerie de 35 000 pi2 de l'enseigne IGA.

    Illustration fournie par DEVMcGill

  • 1 / 5
  • Dans la cuisine, les électroménagers et la hotte sont inclus. La plaque de cuisson et le fourneau sont encastrés dans l'îlot. (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

    Plein écran

    Dans la cuisine, les électroménagers et la hotte sont inclus. La plaque de cuisson et le fourneau sont encastrés dans l'îlot.

    Photo Marco Campanozzi, La Presse

  • 2 / 5
  • Les condos, aux plafonds de 9 pi de hauteur, seront dotés de grandes fenêtres. (Illustration fournie par DevMcgill)

    Plein écran

    Les condos, aux plafonds de 9 pi de hauteur, seront dotés de grandes fenêtres.

    Illustration fournie par DevMcgill

  • 3 / 5
  • Dans la salle de bains, les lavabos et la baignoire sont en acrylique. (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

    Plein écran

    Dans la salle de bains, les lavabos et la baignoire sont en acrylique.

    Photo Marco Campanozzi, La Presse

  • 4 / 5
  • Le complexe sera construit en  une seule phase à la place d'un petit duplex et de commerces, qui occupaient cinq terrains. Les immeubles existants ont été peints en noir pour être plus chics en attendant leur démolition. (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

    Plein écran

    Le complexe sera construit en  une seule phase à la place d'un petit duplex et de commerces, qui occupaient cinq terrains. Les immeubles existants ont été peints en noir pour être plus chics en attendant leur démolition.

    Photo Marco Campanozzi, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Les promoteurs ont fait appel à l'agence d'architecture Régis Côté et associés. Deux tours, plutôt qu'une plus massive, seront bâties afin d'avoir un plus grand nombre de fenêtres et de projeter moins d'ombre sur les environs.

Nom du projet: Le Beaumont NDG Condominiums

Où: Le long du chemin de la Côte-Saint-Luc, quelques rues à l'ouest du boulevard Décarie, dans Notre-Dame-de-Grâce.

En tout: De 120 à 140 condos haut de gamme, dont 10 appartements-terrasses, répartis dans deux tours de 8 et 11 étages. Reliés par des passerelles vitrées, les immeubles s'élèveront au-dessus d'une vaste épicerie de 35 000 pi2 de l'enseigne IGA.

Aperçu: Le complexe sera construit en une seule phase à la place d'un petit duplex et de commerces, qui occupaient cinq terrains. Le promoteur immobilier DevMcGill et la chaîne Sobeys (propriétaire de l'enseigne IGA) se sont associés pour le réaliser.

Les promoteurs ont fait appel à l'agence d'architecture Régis Côté et associés. Deux tours, plutôt qu'une plus massive, seront bâties afin d'avoir un plus grand nombre de fenêtres et de projeter moins d'ombre sur les environs. Toujours dans un esprit de bon voisinage, le débarcadère pour les camions sera aménagé à l'intérieur.

L'édifice de huit étages sera de couleur ivoire afin d'alléger l'ensemble et ne pas le rendre sombre. C'est dans cet immeuble que se trouveront les ascenseurs donnant accès au rez-de-chaussée et au garage souterrain. Les copropriétaires de la tour de bronze devront donc emprunter des passerelles vitrées pour se rendre à leur appartement (d'autres ascenseurs empiéteraient trop dans l'épicerie). La vue dans les passerelles sera intéressante, puisqu'un vaste jardin sera aménagé sur le toit de la base commerciale. Cette cour intérieure comprendra une terrasse commune avec une aire pour la détente et une autre pour le barbecue. Les condos au rez-de-jardin auront aussi leur propre espacevert privé.

Une piscine sera aménagée sur le toit de l'immeuble de huit étages. La vue sur les environs sera dégagée. Au rez-de-jardin de l'édifice, les copropriétaires auront également accès à un salon avec téléviseur grand écran et une cuisine, qui donneront sur la terrasse. Une salle d'entraînement se trouvera à l'arrière.

Pour qui? Une clientèle variée, qui habite notamment dans le quartier depuis plusieurs années et y a élevé sa famille. Le projet devrait aussi plaire à des personnes habitant seules et des couples qui travailleront au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) ou dont les enfants fréquentent des écoles situées à proximité (Villa-Maria, campus Loyola de l'Université Concordia, etc.).

Combien (électroménagers inclus, taxes en sus): De 210 000$ (515 pi2) à 1,5 million (appartement-terrasse de 2300 pi2).

Charges mensuelles de copropriété: de 30 à 35 cents le pied carré.

Dans le voisinage: L'avenue de Monkland, au coeur du «village Monkland», se trouve à une courte distance de marche. La Place Guillaume-Couture, de l'autre côté de la rue, est l'espace vert situé le plus près. La station de métro Villa-Maria est à une dizaine de minutes à pied, tandis que l'autoroute Décarie est située à quelques rues.

Construction: Elle devrait débuter à l'automne 2015. Les copropriétaires commenceraient à emménager au début de l'été 2017.

On aime: Le complexe apportera une bonne dose de dynamisme au secteur. Comme l'épicerie occupera le rez-de-chaussée, les appartements se trouveront, en partant, au troisième étage, bien au-dessus de la circulation.

On aime moins: Le chemin de la Côte-Saint-Luc est l'antithèse des rues bucoliques et ombragées des environs. L'automobile domine.

Info: devmcgill.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer