Ambitieux chantier dans Pointe-Saint-Charles

  • Une partie du complexe Nordelec est transformée pour aménager des condos. Une galerie marchande s'ajoutera au rez-de-chaussée. On voit ici la façade, rue Saint-Patrick. (Illustration fournie par Développement Nordelec)

    Plein écran

    Une partie du complexe Nordelec est transformée pour aménager des condos. Une galerie marchande s'ajoutera au rez-de-chaussée. On voit ici la façade, rue Saint-Patrick.

    Illustration fournie par Développement Nordelec

  • 1 / 5
  • Il y aura une piscine et une terrasse sur le toit, avec une aire pour le barbecue afin que tous profitent de la vue. (Illustration fournie par Développement Nordelec)

    Plein écran

    Il y aura une piscine et une terrasse sur le toit, avec une aire pour le barbecue afin que tous profitent de la vue.

    Illustration fournie par Développement Nordelec

  • 2 / 5
  • Cet appartement-terrasse, réparti sur trois niveaux, a une superficie de 956 pi<sup>2</sup>. (Photo Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    Cet appartement-terrasse, réparti sur trois niveaux, a une superficie de 956 pi2.

    Photo Alain Roberge, La Presse

  • 3 / 5
  • Une chambre a été aménagée au deuxième niveau de cet appartement-terrasse. (Photo Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    Une chambre a été aménagée au deuxième niveau de cet appartement-terrasse.

    Photo Alain Roberge, La Presse

  • 4 / 5
  • Au 7<sup>e</sup> étage de l'ancien immeuble industriel, ce loft de 884 pi<sup>2</sup> se distingue avec son plafond de 14 pieds de hauteur et ses multiples fenêtres. (Photo Alain Roberge, La Presse)

    Plein écran

    Au 7e étage de l'ancien immeuble industriel, ce loft de 884 pi2 se distingue avec son plafond de 14 pieds de hauteur et ses multiples fenêtres.

    Photo Alain Roberge, La Presse

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

L'ambitieux projet d'Elad Canada comprend le réaménagement de l'ancienne usine Northern Electric, un imposant édifice de huit étages construit de 1913 à 1948.

Nom du projet: Condos Nordelec

Où: Au sein du Nordelec, un ancien immeuble industriel situé entre les rues Saint-Patrick et Richardson, près du canal de Lachine, à une dizaine de minutes à pied de la station de métro Charlevoix.

En tout: Dans un premier temps, environ 500 appartements en copropriété, en quatre phases, sont prévus. La première phase est très avancée (les copropriétaires ont commencé à emménager). Elle compte 103 lofts aux plafonds de 14 à 17 pi de hauteur, dont 36 appartements-terrasses. La deuxième phase, en construction, comportera 135 logements dans une section entièrement neuve.Les plafonds auront donc 9 pi de hauteur.

Aperçu: L'ambitieux projet d'Elad Canada comprend d'abord le réaménagement de l'ancienne usine Northern Electric, un imposant édifice de huit étages construit de 1913 à 1948. Du deuxième au cinquième étage, l'immense édifice continue d'abriter des entreprises diverses, qui emploient environ 2000 personnes. Une partie de l'immeuble est transformée pour aménager des appartements en copropriété. Une galerie marchande s'ajoutera par ailleurs au rez-de-chaussée. Viendra ensuite la construction d'immeubles de six à huit étages sur le vaste terrain adjacent.

De véritables lofts sont ainsi aménagés aux trois derniers étages de la section du bâtiment qui s'avance jusqu'à la rue Saint-Patrick. L'aile adjacente, quant à elle, est prolongée jusqu'à cette même rue, au-dessus de la future galerie marchande, afin d'y construire des condos neufs. Il en sera de même avec les deux autres ailes, plus à l'ouest.

«C'est une transformation majeure, indique l'architecte et urbaniste Aurèle Cardinal, associé principal chez Lemay + CHA. On touche à un immeuble existant, déjà modifié pour accueillir des bureaux, et on y ajoute des fonctions résidentielles et commerciales. Il s'agit d'un gros défi. Le rez-de-chaussée, surtout utilisé pour l'entreposage, n'a pas d'éclairage. On s'attaque à cela. Le lieu sera beaucoup plus dynamique.»

Le gigantesque toit de la galerie marchande sera verdi, pour enjoliver la vue vers l'intérieur de l'édifice. Libérées de leur revêtement de métal, les passerelles, qui relient les quatre ailes de l'immeuble, seront vitrées. Un axe de commémoration, où seront installés divers objets rappelant le passé industriel de l'immeuble, sera par ailleurs créé.

Le souci de marier le neuf et l'ancien est omniprésent. «Le promoteur nous encourage à faire du design différent, qui respecte les caractéristiques intrinsèques du bâtiment», souligne Stéphanie Cardinal, présidente d'Humà Design.

Au huitième étage, les copropriétaires auront notamment accès à une salle d'entraînement, un salon avec un foyer et une table de billard, ainsi qu'un cinéma-maison. Il y aura une piscine et une terrasse sur le toit, avec une aire pour le barbecue, afin que tous puissent profiter de la vue sur le centre-ville.

Pour qui? Une clientèle urbaine, de tous les âges, qui travaille à Montréal.

Combien (taxes en sus, électroménagers et hotte rétractable inclus):

Section convertie en lofts:

  • À partir de 243 000$, 1 chambre, 588 pi2, plafond 14 pi de haut.
  • À partir de 371 000$, 2 chambres, 884 pi2, plafond 14 pi de haut.
  • À partir de 442 000$, penthouse réparti sur trois niveaux, 956 pi2, plafond jusqu'à 17 pi de haut.

Charge mensuelle de copropriété estimée par le promoteur: 35 cents le pied carré

Nouvelle section (phase 2):

  • À partir de 193 000$, 1 chambre, 567 pi2, plafond 9 pi de haut.
  • À partir de 276 000$, 2 chambres, 765 pi2, plafond 9 pi de haut.

Charge mensuelle de copropriété estimée par le promoteur: 30 cents le pied carré

Stationnement souterrain: 35 000$ (frais mensuels de 30$).

Dans le voisinage: le canal de Lachine, longé par une piste cyclable, se trouve juste au nord. Non loin, un pont l'enjambe, permettant de se rendre directement dans Griffintown et au centre-ville de Montréal. La station de métro Charlevoix est la plus près.

Construction: Elle achève dans la section originale, convertie en copropriété. Les copropriétaires commenceront à emménager dans la nouvelle section le printemps prochain.

On aime: La transformation du rez-de-chaussée en un endroit où se côtoieront des commerces d'alimentation (épicerie, fruiterie, etc.), des cafés et des restaurants profitera à tous ceux qui travaillent et habitent au Nordelec, ainsi qu'aux autres résidants du quartier.

On aime moins: Le complexe se trouve dans un secteur en transformation. Plusieurs garages et une cour à bois se succèdent non loin, le long de la rue Saint-Patrick, empruntée par de nombreux camions. L'artère est bordée d'un trottoir d'un seul côté. Mais cela devrait changer. L'arrondissement compte profiter des investissements privés pour faciliter l'accès aux abords du canal de Lachine. Elad Canada a déjà versé 300 000$ pour réaménager le parc Joe-Beef, situé à côté.

Info: condosnordelec.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer