Toronto: revitalisation verte du bord de l'eau

  • Voici à quoi pourrait ressembler le futur quartier Bayside Toronto, que prévoient réaliser le constructeur résidentiel Tridel et le promoteur immobilier Hines. (Illustration fournie par Tridel)

    Plein écran

    Voici à quoi pourrait ressembler le futur quartier Bayside Toronto, que prévoient réaliser le constructeur résidentiel Tridel et le promoteur immobilier Hines.

    Illustration fournie par Tridel

  • 1 / 5
  • Aqualina at Bayside Toronto sera construit en visant la certification LEED Platine. Tridel veut aussi innover en réalisant un condo à la consommation énergétique nette zéro, au 12e étage. (Illustration fournie par Tridel)

    Plein écran

    Aqualina at Bayside Toronto sera construit en visant la certification LEED Platine. Tridel veut aussi innover en réalisant un condo à la consommation énergétique nette zéro, au 12e étage.

    Illustration fournie par Tridel

  • 2 / 5
  • Dans West Don Lands, un autre quartier vert prend forme: Canary District. (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Dans West Don Lands, un autre quartier vert prend forme: Canary District.

    Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 3 / 5
  • Les immeubles du Canary District visent tous la certification LEED Or. (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Les immeubles du Canary District visent tous la certification LEED Or.

    Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 4 / 5
  • Les immeubles du Canary District sont d'abord construits pour accueillir les athlètes des Jeux Panaméricains et parapanaméricains, qui se tiendront à Toronto en 2015. (Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Les immeubles du Canary District sont d'abord construits pour accueillir les athlètes des Jeux Panaméricains et parapanaméricains, qui se tiendront à Toronto en 2015.

    Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 5 / 5

(Toronto) Tout près du centre-ville de Toronto, un immense chantier est en cours pour métamorphoser les abords du lac Ontario et rendre les berges beaucoup plus accessibles. Or, la revitalisation du bord de l'eau se fait dans une optique verte. Très verte.

L'impact environnemental de chaque décision est soigneusement pris en considération par l'organisme Waterfront Toronto, créé en 2001 par les trois ordres de gouvernement pour voir à la transformation de 2000 acres (800 hectares) de terrain au passé majoritairement industriel.

La philosophie écologique adoptée est ambitieuse, et influence jusqu'à la façon dont le sol est décontaminé pour ensuite être recyclé. La stratégie englobe l'élimination de tout danger d'inondation dans une partie à risque du terrain ainsi que la restauration de l'habitat aquatique. Il va sans dire, des normes très élevées ont été établies pour les promoteurs immobiliers souhaitant participer à l'aventure.

Le but? Être à l'avant-garde et contribuer à la transformation du marché, explique Lisa Prime, directrice de l'environnement et de l'innovation chez Waterfront Toronto.

Dès 2008, l'organisme a participé au programme pilote LEED ND (Leadership in Energy and Environmental Design for Neighborhood Development), de l'US Green Building Council. Trois quartiers ont été planifiés en fonction de critères écologiques: East Bayfront, West Don Lands et North Keating in the Lower Don Lands. Ceux-ci ont obtenu la certification LEED ND Or pour la première étape de leur conception, en 2009.

Pour l'environnement et la communauté

Afin que le bord de l'eau de la Ville reine devienne un modèle de développement durable, Waterfront Toronto exige que tous les immeubles visent, au minimum, la certification LEED Or.

«Nous avons mis la barre très haut pour que les immeubles soient performants autant en ce qui concerne leur consommation d'énergie et d'eau que leur conception», souligne Mme Prime.

Certains promoteurs profitent de l'occasion pour aller encore plus loin. C'est le cas de Tridel, dont le projet Aqualina at Bayside Toronto vise la certification LEED Platine.

Tridel est l'un des plus importants constructeurs de condos de la région de Toronto et l'un des leaders dans l'architecture verte. L'entreprise s'est associée avec le promoteur immobilier Hines lorsque celui-ci a remporté l'appel de propositions lancé par Waterfront Toronto pour revitaliser 13 acres de terrain au coeur du district East Bayfront. Dans le cadre de ce partenariat, Tridel réalise en exclusivité le volet résidentiel.

Moteur du nouveau quartier, baptisé Bayside Toronto, Aqualina est la première phase d'un important complexe résidentiel qui devrait comprendre en tout environ 1500 condos. Non loin de l'immeuble, qui comprendra deux tours de 12 et 13 étages, devraient s'ajouter deux immeubles de bureaux de neuf étages, des commerces, une promenade en bordure de l'eau et plusieurs parcs.

En plus d'obtenir la certification LEED Platine, le constructeur veut être le premier à réaliser un condo à la consommation énergétique nette zéro (qui consomme autant d'énergie qu'il en produit) dans un immeuble en hauteur.

Pour y parvenir, des panneaux solaires seront notamment installés sur le toit de l'appartement ciblé, de 1100 pi2, au 12e étage.

«Il faut innover si on veut continuer à croître», indique Subhi Alsayed, directeur de l'innovation chez Deltera, membre du Groupe Tridel.

Afin d'atteindre ses objectifs, Tridel fait aussi appel à l'ingéniosité de Tower Labs, chef de file dans l'industrie verte qu'il a contribué à fonder.

Un village pour les athlètes

Au nord-est, dans West Don Lands, un autre quartier vert prend forme. Son nom? Canary District. Sa particularité? Les immeubles, qui visent tous la certification LEED Or, sont d'abord construits pour accueillir les athlètes des Jeux panaméricains et parapanaméricains, qui se tiendront à Toronto en 2015.

Dans sa première phase, Canary District comprend six immeubles, qui seront temporairement aménagés à l'intérieur de façon à accueillir les 10 000 athlètes et entraîneurs attendus. Une fois les Jeux terminés, les bâtiments seront transformés en fonction de leur vocation respective.

«Les athlètes ne feront que dormir dans les immeubles, explique Jason Lester, directeur de l'exploitation de Dundee Kilmer Developments, promoteur du projet. Dans les futurs immeubles en copropriété, par exemple, aucune cuisine ne sera construite dans un premier temps, ce qui permettra d'héberger davantage d'athlètes. Ceux-ci mangeront dans une structure temporaire.»

Après les Jeux, 250 appartements locatifs abordables seront aménagés dans deux des immeubles. Un autre édifice sera transformé en un centre communautaire YMCA. Avec sa piscine, son centre de conditionnement physique et les nombreuses activités qui y seront organisées, il sera au coeur de la future communauté, prédit M. Lester. Un immeuble de neuf étages deviendra quant à lui une résidence pour les étudiants du collège George Brown, situé tout près. Les 250 appartements devraient loger 500 lits.

Les deux autres immeubles, enfin, accueilleront 544 condos. Déjà en vente, environ 85% des appartements ont trouvé preneur. Des commerces doivent aussi s'ajouter.

«En avril 2016, les résidants devraient commencer à emménager, prévoit M. Lester. Du jour au lendemain, une toute nouvelle population occupera les lieux!»

Info: waterfrontoronto.ca

tridel.com

towerlabs.org

netzed.ca

canarydistrict.com

Aqualina at Bayside Toronto

Nombre de condos: 362

Superficie: de 500 à 2400 pi2

Prix: de 331 500$, jusqu'à 1 106 500$

Charges mensuelles de copropriété: 51 cents le pied carré

Place dans le stationnement souterrain: 45 000$

Début de la construction: en 2014

Vise les certifications LEED Platine et NetZed.

CANARY DISTRICT

Nombre de condos: 544, 85% vendu

Superficie: de 495 à 1475 pi2

Prix: de 273 900 à 724 900$

Charges mensuelles de copropriété: 51 cents le pied carré

Place dans le stationnement souterrain: 35 000$

Vise la certification LEED Or.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Toronto: Vague créative

    Design

    Toronto: Vague créative

    La scène du design de Toronto n'a jamais autant piqué la curiosité. Découvrez Castor Design et MSDS, deux des studios les plus cotés au gré de... »

  • Toronto: vivre dans le grand luxe

    Projets immobiliers

    Toronto: vivre dans le grand luxe

    Un complexe où les appartements coûtent un minimum de 1,2 million de dollars? On en trouve un à Toronto, dans le quartier huppé de Yorkville. Grâce à... »

  • Toronto, toujours plus haut

    Maisons

    Toronto, toujours plus haut

    À Toronto, les grues font partie du paysage. Il ne faut pas s'en étonner: c'est dans la Ville reine qu'on construit le plus de gratte-ciel et... »

  • Habiter en condo et s'entraîner comme Madonna

    Projets immobiliers

    Habiter en condo et s'entraîner comme Madonna

    Les salles d'entraînement ont la cote dans les complexes en copropriété. Dans le marché extrêmement compétitif de Toronto, un centre d'entraînement... »

  • Toronto: l'attrait de l'eau

    Projets immobiliers

    Toronto: l'attrait de l'eau

    À Toronto, plusieurs gratte-ciel peuvent se targuer d'offrir des vues magnifiques sur les environs. Or, à Etobicoke, sur les rives du lac Ontario, le... »

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer