Des condos à l'ombre d'une église

  • Le Liguori est en construction derrière l'ancien monastère des pères rédemptoristes, à l'ombre de l'église Saint-Alphonse-d

    Plein écran

    Le Liguori est en construction derrière l'ancien monastère des pères rédemptoristes, à l'ombre de l'église Saint-Alphonse-d"Youville.

    Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 1 / 8
  •  (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 2 / 8
  • On peut difficilement voir que les appartements sont construits de façon à obtenir la certification écologique LEED. Les copropriétaires apprécieront toutefois le soin apporté à l'isolation et à la ventilation, pour une efficacité énergétique de 32% supérieure à la norme fixée par le Code national de l'énergie pour les bâtiments. (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    On peut difficilement voir que les appartements sont construits de façon à obtenir la certification écologique LEED. Les copropriétaires apprécieront toutefois le soin apporté à l'isolation et à la ventilation, pour une efficacité énergétique de 32% supérieure à la norme fixée par le Code national de l'énergie pour les bâtiments.

    Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 3 / 8
  •  (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 4 / 8
  •  (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 5 / 8
  • Même dans la cuisine, le plancher est en bambou. Quant aux surface de travail, elles sont en quartz. La hotte, en inox, est incluse dans le prix. (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Même dans la cuisine, le plancher est en bambou. Quant aux surface de travail, elles sont en quartz. La hotte, en inox, est incluse dans le prix.

    Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 6 / 8
  •  (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 7 / 8
  •  (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 8 / 8

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Nom du projet: Le Liguori

Où: derrière l'ancien monastère des pères rédemptoristes, à l'ombre de l'église Saint-Alphonse-d'Youville, à l'angle de la rue Lajeunesse et du boulevard Crémazie, dans le quartier Villeray.

En tout: 208 appartements en copropriété dans un immeuble de 8 étages, dont la construction devrait être terminée à la fin du mois de mars. Près d'une centaine de copropriétaires ont déjà emménagé.

Description: Le Groupe immobilier Van Houtte, fondé en 2009 par les descendants d'Albert-Louis Van Houtte, s'est associé avec Sogedim pour réaliser son premier projet, Le Liguori. Nommé en mémoire d'Alphonse de Liguori, fondateur de la congrégation des Rédemptoristes, celui-ci vise la certification écologique LEED (Leadership in Energy and Environmental Design), grâce à l'apport de l'architecte Gilles Huot. L'immeuble, en forme de E, compte deux cours intérieures bordées par l'église, ce qui leur donne du cachet. Les copropriétaires auront accès à une salle d'exercice, une piscine, un sauna et une salle de réunion. Le stationnement souterrain, quant à lui, est réparti sur deux niveaux. Le Liguori, l'ancienne église et l'ancien monastère feront partie du nouveau Quartier V (pour Villeray). L'église, construite en 1929, demeurera intacte à l'extérieur. La chapelle, qui peut accueillir 60 personnes, ainsi qu'un lieu de célébration pour 150 personnes seront préservés. Le reste de l'espace devrait être transformé en bureaux à l'intention, principalement, d'organismes communautaires. Le sort de la section originale du monastère, construite en 1910, n'est pas encore défini. Deux options sont considérées: la convertir en coopérative d'habitation ou en bureaux à vocation communautaire.

Pour qui? Une clientèle variée qui travaille notamment au centre-ville et qui apprécie la proximité de la station de métro Crémazie. De jeunes familles et des couples plus âgés, qui aiment le quartier, s'y sont installés. De 20 à 25% des acheteurs ont sciemment choisi Le Liguori parce qu'il vise la certification LEED.

Combien: Il reste une trentaine d'appartements à vendre. Ils coûtent entre 260 000$ (deux chambres, superficie d'environ 1000 pi2) et 480 000$ (trois chambres, superficie d'environ 1250 pi2), taxes incluses. Un appartement-terrasse sur deux niveaux est aussi offert à 550 000$ (taxes incluses). Les espaces dans le stationnement souterrain coûtent 32 000$ (taxes en sus). Quant aux charges de copropriété, elles devraient être d'environ 17,5 cents le pi2 (eau chaude et climatisation centrale incluses).

Un plus: les promoteurs ont pris la peine de construire l'immeuble de façon à obtenir la certification écologique LEED. Le processus, long et exigeant, profitera aux copropriétaires, qui bénéficieront de la réduction de leur facture d'énergie ainsi que d'une meilleure qualité d'air, grâce aux matériaux utilisés et au système de climatisation et de ventilation de pointe.

Un moins: l'autoroute Métropolitaine se trouve très près, même si on ne l'entend pas lorsque les fenêtres sont fermées et que l'ancien monastère la cache de la vue.

Dans le voisinage: la station de métro Crémazie et l'autoroute Métropolitaine. Le Marché central et le Centre Rockland sont les centres commerciaux les plus près.

www.liguori.ca

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer