Résidences de grand luxe au Ritz-Carlton

  • Les résidences du Ritz-Carlton Montréal prendront place dans une partie de l’édifice original, adjacente au nouveau prolongement vitré de l’immeuble. Cette section privée ne sera pas accessible aux clients de l’hôtel. (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Les résidences du Ritz-Carlton Montréal prendront place dans une partie de l’édifice original, adjacente au nouveau prolongement vitré de l’immeuble. Cette section privée ne sera pas accessible aux clients de l’hôtel.

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 1 / 6
  • La résidence témoin, d’une superficie de 3800 pieds carrés, a des vues sur les rues Sherbrooke Ouest et de la Montagne. Le salon et la salle à manger, aménagés dans la nouvelle extension vitrée de l’immeuble, sont abondamment éclairés. À 1200$ le pi2, cette copropriété coûte 4,5 millions (taxes en sus). (Photos Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    La résidence témoin, d’une superficie de 3800 pieds carrés, a des vues sur les rues Sherbrooke Ouest et de la Montagne. Le salon et la salle à manger, aménagés dans la nouvelle extension vitrée de l’immeuble, sont abondamment éclairés. À 1200$ le pi2, cette copropriété coûte 4,5 millions (taxes en sus).

    Photos Martin Chamberland, La Presse

  • 2 / 6
  • La résidence témoin, d’une superficie de 3800 pieds carrés, a des vues sur les rues Sherbrooke Ouest et de la Montagne. Le salon et la salle à manger, aménagés dans la nouvelle extension vitrée de l’immeuble, sont abondamment éclairés. À 1200$ le pi2, cette copropriété coûte 4,5 millions (taxes en sus). (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    La résidence témoin, d’une superficie de 3800 pieds carrés, a des vues sur les rues Sherbrooke Ouest et de la Montagne. Le salon et la salle à manger, aménagés dans la nouvelle extension vitrée de l’immeuble, sont abondamment éclairés. À 1200$ le pi2, cette copropriété coûte 4,5 millions (taxes en sus).

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 3 / 6
  • La chambre principale de la résidence témoin est très spacieuse. Celle-ci et la seconde chambre, leur salle de bains respective et la salle de lavage sont aménagées à l’écart des pièces de vie. Elles empiètent dans l’immeuble centenaire, entièrement remis à neuf. S’ils désirent le service aux chambres, les futurs copropriétaires pourront utiliser les draps de l’hôtel. (Photos Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    La chambre principale de la résidence témoin est très spacieuse. Celle-ci et la seconde chambre, leur salle de bains respective et la salle de lavage sont aménagées à l’écart des pièces de vie. Elles empiètent dans l’immeuble centenaire, entièrement remis à neuf. S’ils désirent le service aux chambres, les futurs copropriétaires pourront utiliser les draps de l’hôtel.

    Photos Martin Chamberland, La Presse

  • 4 / 6
  • Luxueuse, la salle de bains principale comporte elle aussi un plancher de marbre. S’ils le veulent, les futurs copropriétaires pourront se servir des serviettes et des produits pour le bain de l’hôtel, qui seront changés comme s’ils séjournaient au Ritz-Carlton. (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Luxueuse, la salle de bains principale comporte elle aussi un plancher de marbre. S’ils le veulent, les futurs copropriétaires pourront se servir des serviettes et des produits pour le bain de l’hôtel, qui seront changés comme s’ils séjournaient au Ritz-Carlton.

    Photo Martin Chamberland, La Presse

  • 5 / 6
  • Dans le cadre de sa remise à neuf, qui a commencé en 2008 jusqu’à sa réouverture le 28 mai 2012, le Ritz-Carlton Montréal a gagné une piscine à débordement, avec un système au sel. Celle-ci, bordée d’une terrasse, se trouve au 12e étage (Photos Martin Chamberland, La Presse)

    Plein écran

    Dans le cadre de sa remise à neuf, qui a commencé en 2008 jusqu’à sa réouverture le 28 mai 2012, le Ritz-Carlton Montréal a gagné une piscine à débordement, avec un système au sel. Celle-ci, bordée d’une terrasse, se trouve au 12e étage

    Photos Martin Chamberland, La Presse

  • 6 / 6

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Où: Dans une section privée rattachée au Ritz-Carlton Montréal, à l'intersection des rues Sherbrooke Ouest et de la Montagne, au centre-ville de Montréal.

En tout: À la faveur de la rénovation complète de l'hôtel, 45 résidences très haut de gamme sont en construction du 4e au 12e étage du chic immeuble, qui célèbre son centenaire cette année. Elles se trouveront dans une partie de l'édifice original, entièrement remis à neuf, adjacente au nouveau prolongement vitré de l'immeuble. Cette section ne sera pas accessible aux clients de l'hôtel. Vingt-quatre des résidences ont été vendues jusqu'à présent. Les copropriétaires devraient commencer à emménager à la fin du mois de mars 2013.

Description: Le Ritz-Carlton Montréal se met au diapason des autres hôtels de la chaîne et des grands hôtels du monde, en offrant des résidences privées fort luxueuses, qui répondent à des critères de qualité très précis. Les copropriétaires pourront ainsi profiter du service hors pair de l'établissement, qui vient d'obtenir les prestigieux Cinq Diamants AAA, quelques mois après sa réouverture, à la suite de travaux de restauration de plus de 200 millions de dollars. L'hôtel est le seul au Québec, et l'un des quatre au Canada, à détenir cette cote. Les travaux pour redorer le blason du Ritz-Carlton Montréal, réalisés sous la direction de Provencher Roy + Associés Architectes, ont été beaucoup plus longs que prévu. Ils se poursuivent pour créer des résidences du même calibre que l'hôtel.

Pour qui? Une clientèle fortunée qui achète un style de vie de très haut niveau. Les acheteurs sont internationaux, mais aussi locaux, puisque 60% de ceux qui ont acquis une résidence sont québécois.

Combien? On se trouve ici dans une autre sphère, peu exploitée jusqu'à présent à Montréal, rappelle Andrew Torriani, PDG du Ritz-Carlton Montréal. Le prix moyen des résidences s'élève à 1200$ le pied carré (taxes en sus) et peut grimper jusqu'à 1800$ le pied carré. C'est le cas du plus vaste appartement-terrasse, réparti sur deux niveaux, d'une superficie de 8700 pi2, vendu à un couple québécois pour environ 15 millions (taxes incluses). Les appartements les moins spacieux, de 1200 pi2, sont offerts pour 1,3 million (1100$ le pied carré, taxes en sus). Les frais de copropriété devraient quant à eux s'élever à environ 81 cents le pied carré. Les copropriétaires auront notamment accès au service de concierge, au centre de conditionnement physique, au spa et à la toute nouvelle piscine à débordement. Ces frais n'incluent toutefois pas les services hôteliers, qui seront facturés à la carte, si désiré (livraison de repas, service de buanderie, service de chambre pour faire le lit et remplacer les serviettes comme à l'hôtel, etc.).

Un plus: Plusieurs mesures vertes ont été adoptées lors de la rénovation de l'hôtel. Un système sophistiqué de gestion du bâtiment ajuste l'éclairage, le chauffage et la climatisation de chaque chambre. L'énergie excédentaire est récupérée et réutilisée, notamment, pour chauffer l'eau (salée) de la nouvelle piscine. Les matériaux, dont les armoires de cuisine des résidences, ont de faibles émanations de composés organiques volatils (COV).

Un moins: Le grand luxe a un prix, qui n'est évidemment pas à la portée de toutes les bourses.

Dans le voisinage: L'hôtel se trouve au coeur du chic quartier surnommé Mille carré doré (Golden Square Mile), qui se renouvelle de plus en plus. À preuve: Maison Boulud, restaurant du réputé chef Daniel Boulud, et la boutique Tiffany&Co. ont tous deux élu domicile au rez-de-chaussée du Ritz-Carlton. D'autres restaurants et boutiques raffinées sont situés tout près, dont Holt Renfrew, de l'autre côté de la rue de la Montagne. Le Musée des beaux-arts et le mont Royal sont aussi à proximité.

Info: residences.ritzmontreal.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer
  • Résidences de grand luxe au Ritz-Carlton
    Les résidences du Ritz-Carlton Montréal prendront place dans une partie de l’édifice original, adjacente au nouveau prolongement vitré de l’immeuble. Cette section privée ne sera pas accessible aux clients de l’hôtel. (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Photo Martin Chamberland, La Presse

    Les résidences du Ritz-Carlton Montréal prendront place dans une partie de l’édifice original, adjacente au nouveau prolongement vitré de l’immeuble. Cette section privée ne sera pas accessible aux clients de l’hôtel.

  • Résidences de grand luxe au Ritz-Carlton
    La résidence témoin, d’une superficie de 3800 pieds carrés, a des vues sur les rues Sherbrooke Ouest et de la Montagne. Le salon et la salle à manger, aménagés dans la nouvelle extension vitrée de l’immeuble, sont abondamment éclairés. À 1200$ le pi2, cette copropriété coûte 4,5 millions (taxes en sus). (Photos Martin Chamberland, La Presse)

    Photos Martin Chamberland, La Presse

    La résidence témoin, d’une superficie de 3800 pieds carrés, a des vues sur les rues Sherbrooke Ouest et de la Montagne. Le salon et la salle à manger, aménagés dans la nouvelle extension vitrée de l’immeuble, sont abondamment éclairés. À 1200$ le pi2, cette copropriété coûte 4,5 millions (taxes en sus).

  • Résidences de grand luxe au Ritz-Carlton
    La résidence témoin, d’une superficie de 3800 pieds carrés, a des vues sur les rues Sherbrooke Ouest et de la Montagne. Le salon et la salle à manger, aménagés dans la nouvelle extension vitrée de l’immeuble, sont abondamment éclairés. À 1200$ le pi2, cette copropriété coûte 4,5 millions (taxes en sus). (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Photo Martin Chamberland, La Presse

    La résidence témoin, d’une superficie de 3800 pieds carrés, a des vues sur les rues Sherbrooke Ouest et de la Montagne. Le salon et la salle à manger, aménagés dans la nouvelle extension vitrée de l’immeuble, sont abondamment éclairés. À 1200$ le pi2, cette copropriété coûte 4,5 millions (taxes en sus).

  • Résidences de grand luxe au Ritz-Carlton
    La chambre principale de la résidence témoin est très spacieuse. Celle-ci et la seconde chambre, leur salle de bains respective et la salle de lavage sont aménagées à l’écart des pièces de vie. Elles empiètent dans l’immeuble centenaire, entièrement remis à neuf. S’ils désirent le service aux chambres, les futurs copropriétaires pourront utiliser les draps de l’hôtel. (Photos Martin Chamberland, La Presse)

    Photos Martin Chamberland, La Presse

    La chambre principale de la résidence témoin est très spacieuse. Celle-ci et la seconde chambre, leur salle de bains respective et la salle de lavage sont aménagées à l’écart des pièces de vie. Elles empiètent dans l’immeuble centenaire, entièrement remis à neuf. S’ils désirent le service aux chambres, les futurs copropriétaires pourront utiliser les draps de l’hôtel.

  • Résidences de grand luxe au Ritz-Carlton
    Luxueuse, la salle de bains principale comporte elle aussi un plancher de marbre. S’ils le veulent, les futurs copropriétaires pourront se servir des serviettes et des produits pour le bain de l’hôtel, qui seront changés comme s’ils séjournaient au Ritz-Carlton. (Photo Martin Chamberland, La Presse)

    Photo Martin Chamberland, La Presse

    Luxueuse, la salle de bains principale comporte elle aussi un plancher de marbre. S’ils le veulent, les futurs copropriétaires pourront se servir des serviettes et des produits pour le bain de l’hôtel, qui seront changés comme s’ils séjournaient au Ritz-Carlton.

  • Résidences de grand luxe au Ritz-Carlton
    Dans le cadre de sa remise à neuf, qui a commencé en 2008 jusqu’à sa réouverture le 28 mai 2012, le Ritz-Carlton Montréal a gagné une piscine à débordement, avec un système au sel. Celle-ci, bordée d’une terrasse, se trouve au 12e étage (Photos Martin Chamberland, La Presse)

    Photos Martin Chamberland, La Presse

    Dans le cadre de sa remise à neuf, qui a commencé en 2008 jusqu’à sa réouverture le 28 mai 2012, le Ritz-Carlton Montréal a gagné une piscine à débordement, avec un système au sel. Celle-ci, bordée d’une terrasse, se trouve au 12e étage