Leur maison à vendre à Laval: Céline et René ont des goûts classiques

  • La devanture de la résidence. (Photo fournie par Sotheby's)

    Plein écran

    La devanture de la résidence.

    Photo fournie par Sotheby's

  • 1 / 10
  • Le hall. (Photo fournie par Sotheby's)

    Plein écran

    Le hall.

    Photo fournie par Sotheby's

  • 2 / 10
  • L'escalier (Photo fournie par Sotheby's)

    Plein écran

    L'escalier

    Photo fournie par Sotheby's

  • 3 / 10
  • Le salon. (Photo fournie par Sotheby's)

    Plein écran

    Le salon.

    Photo fournie par Sotheby's

  • 4 / 10
  • La salle à manger. (Photo fournie par Sotheby's)

    Plein écran

    La salle à manger.

    Photo fournie par Sotheby's

  • 5 / 10
  • La cuisine gourmet. (Photo fournie par Sotheby's)

    Plein écran

    La cuisine gourmet.

    Photo fournie par Sotheby's

  • 6 / 10
  • La cuisine «la Cornue». (Photo fournie par Sotheby's)

    Plein écran

    La cuisine «la Cornue».

    Photo fournie par Sotheby's

  • 7 / 10
  • Bibliothèque/fumoir (Photo fournie par Sotheby's)

    Plein écran

    Bibliothèque/fumoir

    Photo fournie par Sotheby's

  • 8 / 10
  • Entrée de la chambre des maîtres. (Photo fournie par Sotheby's)

    Plein écran

    Entrée de la chambre des maîtres.

    Photo fournie par Sotheby's

  • 9 / 10
  • Chambre des maîtres. (Photo fournie par Sotheby's)

    Plein écran

    Chambre des maîtres.

    Photo fournie par Sotheby's

  • 10 / 10

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le domaine de Céline Dion et René Angelil à l'Ile Gagnon, à Laval, est à vendre pour 29,6 millions. C'est l'inscription la plus chère au Québec actuellement. L'annonce est faite simultanément ce matin dans le Wall Street Journal.

Le couple a fait appel à l'agence Sotheby's, spécialisée dans l'immobilier de luxe. Le courtier Joseph Montanaro, architecte de formation, nous explique que la maison existante a été totalement restaurée et agrandie en 2001. La demeure de style château fait 24 000 pieds carrés. «La maison est vendue avec le mobilier et les oeuvres d'art. Il y a beaucoup d'antiquités françaises Louis XV et des tableaux classiques.»

L'acheteur «partira» avec l'île au complet, d'une superficie de 830 000 pieds carrés. Pas de visite libre chez Céline et René (!) et les acheteurs potentiels seront triés sur le volet. La cave à vins se signale comme une des attractions majeures de la maison. En pierre, au plafond voûté, elle accueille des milliers de bouteilles. «Il y a une cave pour les blancs, une cave pour les rouges, une cave pour les champagnes et une quatrième plus petite. Tout ça, avec une salle de dégustation.» On note également un hall d'entrée spectaculaire, «comme celui de l'Opéra Garnier, à Paris» et une cuisine entièrement La Cornue, la fameuse maison française d'art culinaire. La bibliothèque et le bureau de M. Angelil sont remarquables, nous dit-on, avec leurs boiseries et plafonds à caissons. La chambre principale, ou plutôt la suite se caractérise par son allure à la Versailles, pourvue d'un immense baldaquin au-dessus du lit. Partout, les parquets de bois à motifs projettent une grande élégance.

Toutes les chambres à coucher et la plupart des pièces donnent sur l'eau. Pas de terrain de golf( les trous ont été bouchés), ni de terrain de tennis. Par contre la grande piscine extérieure est dotée d'une maison avec cuisine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer