Saint-Sauveur: la vie de luxe au lac

On voit toute l'ampleur de la propriété. La... (Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec)

Agrandir

On voit toute l'ampleur de la propriété. La verdure autour du lac Boucané protège bien les maisons avoisinantes.

Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'idée de départ n'était pas d'acheter cette maison. «Je cherchais des sources d'inspiration dans les belles propriétés des alentours pour m'aider à transformer la mienne», se souvient Marie-Berthe Daigneault, 62 ans (qu'on a prise pour la maman de Mischa plutôt que sa grand-maman tellement elle a l'air jeune).

Mais la maison à vendre à Saint-Sauveur, au bord du lac Boucané (vous ne le connaissez pas? Nous non plus!), était impressionnante, même si elle était à moitié terminée. 

«Je la trouvais belle, mais j'avais en tête de rénover et de restaurer ma petite maison de Sainte-Anne-des-Lacs. Je ne voulais pas déménager!»

Son mari, Jerry, ne voyait pas les choses du même oeil. «L'amie qui m'avait accompagnée lors de la visite de la maison lui en a parlé avec tellement d'enthousiasme que mon mari a insisté pour la voir.» 

Jerry, homme d'affaires avisé qui a l'habitude des grandes décisions rapides, a réglé la situation en deux coups de cuillère à pot. «Il l'a vue, l'a aimée, a fait une offre et a vendu l'autre en trois jours.» 

Bang, bang, bang. Mme Daigneault a mis un mois avant de s'en remettre! «Mais après, j'ai eu beaucoup de plaisir à la décorer pour la mettre à notre main.»

À voir la maison, on comprend l'empressement de monsieur le mari. Dès le hall d'entrée, on est saisi par le haut plafond incliné et la vue sur le lac et les montagnes. Et ce n'est que le début. Les pièces s'enfilent avec beaucoup de charme.

Le salon est ouvert sur pas une, mais deux salles à manger. Celle de la cuisine peut aisément accommoder 10 personnes; la seconde, près des étagères du salon qui abritent des souvenirs de voyage venant de tous les coins du monde, peut recevoir un plus petit groupe, dans l'intimité.

La cuisine aussi comporte des détails intéressants. Le rangement y est abondant, avec sa quarantaine de portes. «Assez pour une armée.» C'est une des pièces qui avaient été terminées par les propriétaires précédents. «Ils avaient installé un comptoir en granite, mais le dosseret n'existait pas. J'ai retrouvé le même motif.» Les luminaires et les encastrés ont été ajoutés par les nouveaux propriétaires.

Voilà la vue immédiatement après avoir passé le... (Photo fournie par Sotheby’s International Realty Québec) - image 2.0

Agrandir

Voilà la vue immédiatement après avoir passé le hall d'entrée.

Photo fournie par Sotheby’s International Realty Québec

Les adultes préfèrent le solarium mitoyen avec la cuisine. «Les petits-enfants passent leur temps au salon, mais les grands se retrouvent le plus souvent ici.» La pièce est ensoleillée et s'ouvre sur une terrasse. 

À l'extérieur, il faut suivre les pierres plates pour se rendre au patio devant le lac. Et contourner deux jolis bassins d'eau dont le clapotement a un effet apaisant sur la propriétaire.

Le lac lui-même, dont on ignorait l'existence, est niché en haut des montagnes, à une dizaine de minutes du village de Saint-Sauveur. Les moteurs y sont interdits, et une fois sur le quai, on devine à peine la dizaine de grandes maisons cachées derrière les arbres... et leur quai. L'atmosphère confère un côté sauvage, même si on sait que les propriétés sont récentes et n'ont rien de rustique. Le luxe dans le bois. 

Une grande partie de la maison est installée au rez-de-jardin. C'est là que se trouvent les trois chambres des invités que se partagent les enfants et les petits-enfants. Chacune possède sa salle de bains complète. Mme Daigneault a également fait installer une cuisine près des chambres afin que les invités puissent se préparer de petits repas. Une immense salle familiale sert de salle de visionnement et, jusqu'à ce qu'elle prenne sa retraite, elle faisait office de studio de photographie pour Mme Daigneault. 

Les pièces ont été méticuleusement décorées avec des matériaux aux bases naturelles: verre, lin, coton, bois rustique, etc. Il y a plusieurs oeuvres d'art accrochées aux murs ou déposées au sol. L'effet s'intègre à la nature environnante.

Pourquoi quitter une maison où tout semble... parfait? Pour une plus petite qui est déjà en chantier. «On n'a plus besoin d'autant d'espace, je serai tout aussi heureuse dans du plus petit!»

La pièce maîtresse du rez-de-jardin est la salle... (Photo fournie par Sotheby’s International Realty Québec) - image 3.0

Agrandir

La pièce maîtresse du rez-de-jardin est la salle de séjour. Les chambres d'invités se trouvent de part et d'autre.

Photo fournie par Sotheby’s International Realty Québec

La propriété en bref

Prix demandé: 1 788 000 $ 

Année de construction: 2007 

16 pièces, dont 5 chambres, 5 salles de bain, 1 foyer au bois, 1 poêle au bois. Garage double. En bordure du lac Boucané. 

Superficie du terrain: 26 852 pi2

Évaluation municipale: 853 700 $ 

Impôt foncier: 4596 $ 

Taxe scolaire: 923 $

Courtière: Dominique Malo, Sotheby's International Realty Québec. 514 265-9468




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer