Morin-Heights: pour l'amour des Laurentides

Dans les pièces à vivre, le plafond atteint... (Photo fournie par Profusion Immobilier)

Agrandir

Dans les pièces à vivre, le plafond atteint une hauteur de 20 pieds. Les fenêtres à haute efficacité énergétique donnent sur le jardin et la forêt de feuillus.

Photo fournie par Profusion Immobilier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Deschênes

Collaboration spéciale

La Presse

Elle a beau venir des Bois-Francs et avoir habité Montréal, c'est la région des Laurentides qui a gagné son coeur. Depuis, elle essaime un peu partout, passant d'un nid à l'autre.

Notre hôte souhaite conserver l'anonymat, car c'est une femme qui habite seule cette résidence. Seule? Pas vraiment, puisqu'il s'agit d'une maison intergénérationnelle qui loge aussi sa mère. Et chacune d'elles a aussi un chien. Une petite maisonnée, finalement.

Un jour, notre interviewée attrape le virus de la campagne et de la construction. Commence alors une odyssée qui va la mener de la métropole à Fontainebleau, puis à Lafontaine, ensuite à Saint-Sauveur et enfin à Morin-Heights.

Les Laurentides exercent un grand intérêt pour notre dame, puisqu'elle en profite pour faire de la marche ou de la course à pied; sans compter le ski sur les nombreuses pentes des environs qui sont à moins de 10 minutes de la maison.

Partout, elle imagine une maison, la dessine et la fait mettre en plan par un architecte, André Gosselin. Ce dernier est comme tous les autres collaborateurs: un habitué. Avec des fournisseurs complices, les travaux ne traînent pas.

L'endroit parfait

À l'automne 2013, notre promotrice promène son chien dans un sentier à Morin-Heights. Au détour de la forêt, elle découvre un projet qui s'appelle Les Boisés du sommet. L'affaire est entendue: c'est là qu'elle va entreprendre son nouveau chantier.

Le domaine ne comprend que trois rues, et celle-ci est si neuve qu'aucun voisin ne se profile à l'horizon - même Google ne sait pas comment nous y mener! Il va sans dire que la quiétude est assurée et que ceux qui s'y aventurent ont probablement rendez-vous...

La chambre principale prend des airs de loft... (Photo fournie par Profusion Immobilier) - image 2.0

Agrandir

La chambre principale prend des airs de loft avec sa salle de bains intégrée. Ici, comme partout ailleurs, le plancher est recouvert d'une céramique lustrée.

Photo fournie par Profusion Immobilier

Les travaux de construction sont menés tambour battant de juillet à octobre: même maman met la main à la pâte en choisissant ses armoires et les couleurs. Elle aussi a de l'expérience, car c'est la troisième fois que sa fille construit une maison intergénérationnelle pour elles. 

Une obsession marque le projet: l'amour de l'architecture, de l'aménagement paysager, du design et du beau. C'est dans cette optique que sont faits tous les choix, avec cette passion qui se répète chaque fois. Depuis une dizaine de fois! 

Ici, on a opté pour un style urbain au design contemporain: toit plat, fenestration abondante, éclairage extérieur étudié, chambre à coucher traitée comme une suite d'hôtel, espaces ouverts à plafonds hauts et plancher en céramique partout.

On entend déjà les frileux se lamenter: c'est froid pour les pieds. Étonnamment, aucun chauffage radiant ici. Pourtant, la propriétaire nous assure que la maison est chaude en hiver et tempérée en été. Le secret résiderait dans la façon dont on a traité les fenêtres.

Une maison intergénérationnelle permet de vivre sous le même toit que d'autres membres de sa famille. Ici, directement sous les quartiers privés de la proprio, avec une entrée séparée au rez-de-jardin, est aménagé un studio intime. 

Au rez-de-chaussée, à côté d'un garage double, sont disposées les pièces à vivre, la vaste chambre à coucher et une autre qui a été transformée en salle d'exercice. L'extérieur offre un paysage bien aménagé et une piscine bien ozonée.

D'une aventure à l'autre, notre femme d'affaires améliore le confort de ses maisons: impossible donc de regretter celle qu'elle vient de quitter. Et chaque fois, elle laisse dans son sillage un produit au goût du jour qui peut se transformer en propriété à revenu.

Dès la vente, de nouveaux plans seront mis à exécution avec une mécanique bien huilée: une autre maison intergénérationnelle va voir le jour. Dans les Laurentides. Comme de raison, pour assouvir la passion.

La cuisine fait la part belle à la... (Photo fournie par Profusion Immobilier) - image 3.0

Agrandir

La cuisine fait la part belle à la laque, au quartz et à l'inox. Tout l'aménagement de la maison colle aux tendances actuelles en matière de design.

Photo fournie par Profusion Immobilier

La propriété en bref

Prix demandé: 898 000 $

Année de construction: 2013

Pièces: 8, dont 3 chambres et 3 salles de bains ou d'eau

Comprend: lave-vaisselle, cuisinière, plaque de cuisson, rideaux, stores, système d'alarme, thermopompe, aspirateur central, 2 ouvre-porte de garage, système d'irrigation, caméras extérieures.

Évaluation municipale: 508 500 $

Impôt foncier: 3966 $ 

Taxe scolaire: 551 $

Courtière: Marie-Claire Rémillard, Profusion Immobilier inc., 514 975-5731

http://www.centris.ca/fr/maison~a-vendre~morin-heights/24624742




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer