L'art de rénover à Candiac

Lors de l'achat, la nouvelle propriétaire voyait en... (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC)

Agrandir

Lors de l'achat, la nouvelle propriétaire voyait en cette maison à étage avec garage, sous-sol fini et un aménagement paysager élaboré un beau potentiel, moyennant quelques modifications.

PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Deschênes

Collaboration spéciale

La Presse

Aujourd'hui, nous rendons visite à une spécialiste des rénovations : Manon Le Blanc, la designer qui anime et produit des émissions de télé sur le sujet. Prêtons l'oreille au cas où nous trouverions des trucs pour rendre notre maison désirable.

Deux détails à remarquer. Cadre de porte, moulures,... (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC) - image 1.0

Agrandir

Deux détails à remarquer. Cadre de porte, moulures, murs, plafond: tout est blanc, sans découpage aucun. Les contremarches de l'escalier ne sont pas en bois, ce qui représente une économie de fabrication et contribue à alléger visuellement l'ensemble. 

PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S REALTY INTERNATIONAL QUÉBEC

Après d'importants dégâts causés par un hiver rigoureux,... (Photo fournie par Sotheby's Realty International Québec.) - image 1.1

Agrandir

Après d'importants dégâts causés par un hiver rigoureux, la piscine a du être remis aux normes; on en a profité pour la faire dorénavant fonctionner au sel. La cour, de dimension modeste, est extrêmement privée grâce à de nombreux arbres.

Photo fournie par Sotheby's Realty International Québec.

Manon était une habituée de L'Île-des-Soeurs, où elle a déjà eu deux maisons et un condo. Elle s'est retrouvée à Candiac, car elle cherchait un coin de verdure et de tranquillité.

Elle trouvait qu'il y avait dans cette municipalité de la Rive-Sud de belles maisons, à bon prix. Elle souhaitait dénicher un terrain intéressant et... des rénovations à faire. Elle a trouvé cette propriété sur le site Centris et a décidé d'aller la visiter. 

Tout s'est joué, paraît-il, en moins de 10 secondes. Certains appellent ça un coup de foudre.

L'aménagement paysager a tout de suite plu à Manon et la présence d'une piscine a ajouté à l'attrait. La cour est très privée grâce à de hautes haies de cèdres et à des arbres au feuillage abondant. L'espace permet d'avoir une terrasse en hauteur et une autre au niveau du sol. Pendant la belle saison, l'endroit est très prisé par l'occupante, et le barbecue chauffe.

Malheureusement, la piscine a causé des maux de tête à cause d'un hiver ravageur : des travaux de 45 000 $ ont été nécessaires pour la remettre à niveau. Aujourd'hui, elle fonctionne au sel et fait ce qu'on attend d'elle.

La magie de la peinture

Manon a eu plus de chance dans la maison, car elle connaît tous les trucs du métier pour rendre l'intérieur coquet sans y laisser une fortune. Un mur porteur a été enlevé dans la cuisine, et une retombée de plafond ainsi que des portes ont été retirées dans la salle à manger. Le but : ouvrir l'espace, aérer, laisser entrer plus de lumière.

Presque toute la maison a été peinte en blanc pour simplifier les choses et rendre le tout plus lumineux ; Manon a joué sur différentes teintes et finis de blanc, tout en mettant des touches de couleur à certains endroits.

Le parquet en érable du rez-de-chaussée est devenu méconnaissable à la suite d'un ponçage : au lieu de marques d'usure faites par des griffes de chien, on voit maintenant un bois verni mat avec une patine spéciale dont la couleur n'est ni brun ni blond, plutôt tabac. D'autres trucs de peinture ont fait des miracles. La porte du garage, celle de la maison et la tôle au-dessus d'une fenêtre ont été peintes en noir au lieu du brun d'origine. Et hop ! un coup de rajeunissement et de classe.

La cuisine d'avant offrait sensiblement la même configuration,... (Photo fournie par Sotheby's Realty International Québec.) - image 3.0

Agrandir

La cuisine d'avant offrait sensiblement la même configuration, mais elle a été expurgée de plusieurs fioritures: un mur, une retombée de plafond et une céramique au sol ont disparu. Si des portes d'armoires ont été conservées et repeintes, d'autres se sont ajoutées jusqu'au plafond.

Photo fournie par Sotheby's Realty International Québec.

Seul le salon est complètement ouvert sur la... (Photo fournie par Sotheby's Realty International Québec.) - image 3.1

Agrandir

Seul le salon est complètement ouvert sur la cuisine, la salle à manger étant en retrait pour cause de faible fréquentation. Le foyer a été conservé, mais a subi une cure de rajeunissement;le parquet aussi. La bibliothèque vous semble à sa place? Elle a été faite sur mesure.

Photo fournie par Sotheby's Realty International Québec.

Dans le salon, c'est le foyer encastré avec ses garnitures en laiton qui est passé sous le pinceau : en noir, il a meilleure mine. Et le manteau a été refait avec une céramique très contemporaine. Dans la cuisine, les portes des armoires en stratifié du bas ont été repeintes avec un effet bois. Autre astuce dans la cuisine : des cabinets IKEA pour îlots ont été recouverts d'un panneau de bois pour faire le plan de travail ; une plaque de quartz en guise de rallonge, et voilà un coin lunch pour trois !

Manon Le Blanc est une urbaine dans l'âme et trouve qu'elle passe trop de temps sur la route. Elle désire maintenant se rapprocher de la ville où elle a ses activités. Et sa fille Bianca va quitter le foyer dans un avenir pas trop lointain. Manon va rénover un condo sur le bord de l'eau, probablement à L'Île-des-Soeurs, pour la dernière fois peut-être. Après, ce sera le temps des voyages et des visites aux amis. Les autres rénovations, ce sera pour la télévision.

La propriété en bref

Prix demandé : 675 000 $

Année de construction : 2001

Pièces : 14, dont 5 chambres à coucher et 3 salles de bains/d'eau

Inclusions : Réfrigérateur, cuisinière au gaz, hotte de cuisinière, lave-vaisselle, four à micro-ondes, stores, rideaux, luminaires (sauf lustre de la salle à manger), aspirateur central, cabanon et accessoires de piscine.

Évaluation municipale : 574 300 $

Impôt foncier : 4063 $

Taxe scolaire : 1547 $

Courtière : Johanne Turenne, Sotheby's International Realty Québec, 514 909-9029

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer