Bromont: l'équilibre dans tout

Contemporaine en raison de ses éléments décoratifs, et... (Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec)

Agrandir

Contemporaine en raison de ses éléments décoratifs, et rustique par ses revêtements en bois, la propriété suggère un heureux mélange des deux styles.

Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Philipe Dagenais apprécie la géométrie, surtout celle qui assure l'équilibre du design architectural. « Très peu pour moi, l'organique. Je ne m'y retrouve pas. Je préfère le cubisme. »

Les meubles sont l'oeuvre du propriétaire. La cuisine... (Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec) - image 1.0

Agrandir

Les meubles sont l'oeuvre du propriétaire. La cuisine et la salle à manger sont situées au centre de la maison principale.

Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec

Équilibré? Assurément! Tous les meubles ont été dessinés... (Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec) - image 1.1

Agrandir

Équilibré? Assurément! Tous les meubles ont été dessinés par Philippe Dagenais.

Photo fournie par Sotheby's International Realty Québec

L'homme de 72 ans, sans doute le plus connu des décorateurs d'intérieur du Québec, explique sa vision avec passion et gentillesse.

Il nous a écrit récemment pour nous informer qu'il vendait sa propriété de Bromont. « Aimeriez-vous la visiter? » Comment refuser une invitation aussi alléchante.

Il nous a reçus chez lui à la fin des beaux jours de l'été. L'homme est d'une affabilité exquise, sa maison aussi.

Design pur dans décor pur

Nous sommes dans la partie boisée de Bromont, sur un grand terrain délimité par une petite rivière et des centaines d'arbres. Autour de la propriété, de grandes maisons, éloignées les unes des autres. Ça sent le calme et la paix.

Celle de M. Dagenais est en retrait. Il faut traverser une ouverture grillagée et parcourir une centaine de mètres avant d'y arriver.

On est accueillis par Madame Rose, une belle bête noir et blanc plutôt imposante avec ses quelque 125 lb. Elle est contente; nous aussi.

L'entrée est flanquée de longues tentures écrues suspendues du toit et qui s'agitent au vent. La porte, en aluminium brun chocolat, est décorée d'un cadre intérieur en bois rustique. Les revêtements des murs sont en bois teint marron et rappellent les chalets de montagne. L'ensemble joint joliment le modernisme et le rustique.

Mais c'est l'équilibre qui frappe le plus: la porte et les fenêtres du dessus sont parfaitement centrées. Les ouvertures de chaque côté sont équidistantes. Tout comme, nous le découvrirons plus tard, presque tous les éléments de la maison.

Deux dans un Les espaces intérieurs sont disposés de manière à être centrés. Que ce soit dans la cuisine, où les rangements sont identiques de chaque côté du grand îlot. Ou dans la salle de bains à l'étage installée exactement au centre de la maison. Ou dans les pièces communes comme la salle de télé ou le salon. La touche géométrique du designer est partout.

« J'ai dessiné cette maison ainsi que les meubles », explique M. Dagenais. Celle de Bromont est sa « 12e ou 15e ». Il y a eu à Saint-Jean-de-Matha, dans le Languedoc-Roussillon, à Westmount (deux fois!), une autre à Saint-Lambert, à Habitat 67, à Delray, en Floride... Bref, il y en a eu un certain nombre. Juste à Bromont, c'est la deuxième.

Chaque fois, il a tout refait. « Je sais rédiger des plans et je sais lire les plans. J'aime beaucoup innover. Il faut oser, il ne faut pas ressembler aux autres! » On imagine un peu les discussions avec les ouvriers quand il s'agit de construire ce qui n'a jamais été réalisé. « Je leur dis: "Vous savez, tout se fait, on construit même des ponts de nos jours!" En général, ça marche. »

Créateur d'ambiance 

L'autre partie de la maison est une prolongation qui sert de maison d'invités. « C'est celle qu'occupent ma fille Laurence et sa famille quand ils viennent passer les week-ends ici. » Cette section est reliée à la maison par un atrium vitré ouvert, mais caché par un mur entre deux ouvertures. Il y a ici un désir de rester en communication, mais de laisser à chacun son intimité.

Puisqu'on goûte aux derniers jours de l'été, M. Dagenais nous invite dans son oasis favorite. Un refuge installé à une trentaine de mètres de la maison, derrière un long bassin d'eau. « C'est ici qu'on passe tout notre temps l'été. » Et pourquoi pas. Outre une cuisine complète avec gril, on peut s'y prélasser, déjeuner sous la pergola ou recevoir 10 personnes aisément.

M. Dagenais est prêt à affronter un autre défi. Il y a trois ans, il s'est laissé se raconter dans une biographie rédigée par sa nièce, la journaliste Dominique Poirier. Une introspection prenante dans la vie hors du commun du designer. Où ira-t-il maintenant? « Dans une autre maison, plus petite sans doute, mais avec une cour et un intérieur à refaire! »

La propriété en bref

> Prix demandé: 1 195 000 $

> Année de construction: 2007

> Pièces: 17 dont 3 chambres, 2 salles de bains, 2 salles d'eau. Pavillon extérieur avec cuisine et aire commune. Garage séparé.

> Superficie utile: 3800 pi2

> Superficie du terrain: 174 076 pi2

> Évaluation municipale: 677 000 $

> Impôt foncier: 5411 $

> Taxe scolaire: 1666 $

> Courtier: Stéphane Cloutier, Sotheby's International Realty. 819 842-1909

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer