Mont-Royal: quand on a l'oeil

Les propriétaires ont repensé la façade à laquelle... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Les propriétaires ont repensé la façade à laquelle on n'avait pas donné un nouveau look depuis un bon moment. Les colonnes blanches ont fait place à des supports en bois et la porte également blanche a été remplacée par une double porte en aluminium noir.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dès qu'on franchit le seuil de la demeure de Marie Saint Pierre, on est frappé par la luminosité des intérieurs. Puis on se sent tout petit devant la vastitude des lieux. Pourtant, de la rue, la maison ne semble pas plus imposante que ses voisines, des cottages et multipaliers construits au début des années 60.

La grande cuisine est divisée en deux parties.... (Photo fournie par Profusion Immobilier) - image 1.0

Agrandir

La grande cuisine est divisée en deux parties. D'un côté, les comptoirset armoires. De l'autre, l'espace lunch et bureau. Celui-ci est également doté de nombreux rangements.

Photo fournie par Profusion Immobilier

Jolie perspective du salon avec son foyer à... (PHOTOS FOURNIES PAR Profusion Immobilier) - image 1.1

Agrandir

Jolie perspective du salon avec son foyer à trois faces s'ouvrant sur la salle à manger et l'espace divisant les deux pièces.

PHOTOS FOURNIES PAR Profusion Immobilier

Ces constructions alignées sur le boulevard Rockland ne sont pas petites, il va sans dire, mais celle de la famille de Mme Saint Pierre semble plus grande. Cela a peut-être tout à voir avec l'oeil de la créatrice de mode qui, depuis 26 ans, sait habiller ses clientes. Aurait-elle appliqué ses talents à sa résidence?

«Nous avions d'abord choisi une autre maison dans la même rue, mais quand je suis entrée dans celle-ci, j'ai su immédiatement qu'elle était pour nous.» Nous, c'est sa famille: son mari et leurs deux enfants de 15 et 19 ans.

La maison avait manqué d'amour, mais elle était ouverte et lumineuse, règle obligatoire de séduction pour la future propriétaire. «Elle était en bon état et certaines rénovations avaient été faites, comme la cuisine et les salles de bains.»

Mais l'extérieur avait été négligé. «C'était le vilain petit canard de la rue, raconte la jeune quinquagénaire. La maison avait gardé son caractère midcentury. J'ai rapidement vu le potentiel.» Mais pas les défauts.

Et quels défauts.

Au sous-sol, c'est le repaire absolu, avec bar,... (Photo fournie par Profusion Immobilier) - image 2.0

Agrandir

Au sous-sol, c'est le repaire absolu, avec bar, comme il se doit! Au fond, la chambre de la fille du couple. On retrouve aussi une salle de bains, un rangement en cèdre, une chambre froide et un immense rangement.

Photo fournie par Profusion Immobilier

Installées sur divers paliers près de la piscine,... (Photo fournie par Profusion Immobilier) - image 2.1

Agrandir

Installées sur divers paliers près de la piscine, les terrasses sont accueillantes et bien protégées du soleil. Elles comptent une multitude de meubles et de rangements intégrés pour coussins et autres accessoires.

Photo fournie par Profusion Immobilier

Travaux majeurs

Le toit avait été mal installé et menaçait de s'écrouler, les drains français étaient introuvables et la maçonnerie s'effritait à certains endroits. Heureusement, il n'y avait pas de présence d'amiante, problème chronique dans les constructions de cette époque, et la structure n'avait pas souffert.

Elle a entrepris des travaux qui ont duré des mois. Les fenêtres autonettoyantes et intelligentes (!) sont neuves, le gaz naturel est maintenant la source principale d'énergie, le réservoir d'huile enfoui sous la terre n'est plus et le terrain est décontaminé.

Et puisqu'on était dans le «tant qu'à faire, l'allure extérieure de la maison a été métamorphosée. «On a retiré les colonnes blanches pour les remplacer par de solides poutres en bois.» Les nouveaux soffites gris anthracite s'apparentent mieux aux jolies pierres horizontales et aux magnifiques portes d'entrée en acier noir. «L'ancienne était blanche avec des dessins pas très intéressants. On a agrandi l'espace pour améliorer le coup d'oeil.»

À l'intérieur, la grande maison de 5000 pi2 a également subi un lifting. «On a conservé le revêtement en ardoise, élément caractéristique des années 60, et nettoyé les pierres horizontales du foyer au bois du salon.»

Les étages ont également subi des transformations. «Il y avait trop de portes dans le corridor, on en a condamné deux qui menaient aux quatre chambres et on a reconfiguré l'espace.»

La surface récupérée permet maintenant aux deux chambres de profiter d'un grand walk-in dans le cas de la chambre principale et d'un salon privé dans la celle du fils.

Le sous-sol, avec son bar et ses multiples rangements (placard en cèdre, chambre froide, sanitaire immense pour stocker meubles de jardin et autres accessoires saisonniers), sert de seconde salle familiale avec celle qui mène vers la piscine. «On a aménagé une chambre pour notre fille qui profite elle aussi d'un grand walk-in pour ses chaussures et vêtements.» Avec sa grande salle de bains, la jeune femme est comblée dans ses appartements.

La cour a également subi une cure de rajeunissement. La piscine creusée existante est maintenant entourée de terrasses multipaliers comme la maison. Çà et là, des meubles aux coussins blancs et noirs attendent les visiteurs, nombreux, selon Mme Saint Pierre qui aime recevoir.

La famille quitte sa maison «pleine de bonheur» parce qu'elle sert maintenant davantage à Copain le chien et Chatouille la tortue. Le travail de Mme Saint Pierre l'amène régulièrement à Miami tout comme l'université de leur fille. Quelle sera la prochaine étape? À suivre.

 La propriété en bref

> Prix demandé: 2 280 000$

> Année de construction: 1961

> Pièces: 9, comprenant 4 chambres, 3 salles de bains, 1 salle d'eau, piscine creusée, foyer au bois, gaz naturel

> Superficie du terrain: 9240 pi2

> Superficie utile: 3788 pi2

> Évaluation municipale: 1 568 200$

> Impôt foncier: 10 703$

> Taxes scolaires: 2435$

> Courtière: Louise Sansregret, Profusion Immobilier 514 561-3636

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer