La tranquillité en plein Quartier latin!

  • La partie centrale de l'ancien collège Mont-Saint-Louis, construit par les frères des Écoles chrétiennes en 1889 et transformé en ensemble résidentiel 100 ans plus tard. L'aile est, du côté de la rue Sanguinet, a été démolie lors des travaux de rénovation. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    La partie centrale de l'ancien collège Mont-Saint-Louis, construit par les frères des Écoles chrétiennes en 1889 et transformé en ensemble résidentiel 100 ans plus tard. L'aile est, du côté de la rue Sanguinet, a été démolie lors des travaux de rénovation.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 1 / 5
  • Au-dessus de la cuisine, la mezzanine, où les proprios avaient aménagé leur bureau. Le garde-corps en verre est une création exclusive de la compagnie montréalaise Hectarus. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Au-dessus de la cuisine, la mezzanine, où les proprios avaient aménagé leur bureau. Le garde-corps en verre est une création exclusive de la compagnie montréalaise Hectarus.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 2 / 5
  • L'appartement est l'un des rares de cet immeuble à avoir des fenêtres sur deux côtés. Le parquet en chêne a été posé lors de travaux de rénovation. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    L'appartement est l'un des rares de cet immeuble à avoir des fenêtres sur deux côtés. Le parquet en chêne a été posé lors de travaux de rénovation.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 3 / 5
  • Refaite à neuf, la cuisine est pourvue d'armoires en érable et d'un plan de travail en quartz. Sa configuration en U est idéale pour sa taille et facilite le travail tout en maintenant un lien avec les pièces à vivre. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    Refaite à neuf, la cuisine est pourvue d'armoires en érable et d'un plan de travail en quartz. Sa configuration en U est idéale pour sa taille et facilite le travail tout en maintenant un lien avec les pièces à vivre.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 4 / 5
  • La salle de bains a été rénovée à l'arrivée des nouveaux propriétaires, mais elle a conservé sa configuration d'avant afin d'éviter les problèmes de tuyauterie. Elle arbore aujourd'hui une céramique de 24 x 24 po et donne la vedette au verre. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    Plein écran

    La salle de bains a été rénovée à l'arrivée des nouveaux propriétaires, mais elle a conservé sa configuration d'avant afin d'éviter les problèmes de tuyauterie. Elle arbore aujourd'hui une céramique de 24 x 24 po et donne la vedette au verre.

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

  • 5 / 5
Pierre Deschênes

Collaboration spéciale

La Presse

À la fin du XIXe siècle, l'Université de Montréal occupait les environs de la rue Saint-Denis, entre l'avenue Viger et la rue Sherbrooke. C'était le début de ce qu'on appelle le Quartier latin. Le collège du Mont-Saint-Louis a été érigé à l'extrémité nord en 1889 par les frères des Écoles chrétiennes. Plus tard, l'UQAM a remplacé l'Université de Montréal, puis le cégep du Vieux-Montréal a été créé rue Ontario. Quant au collège Mont-Saint-Louis, fermé en 1969, la SDHM y a aménagé 105 appartements en copropriété en 1989.

Le lieu trône littéralement sur la rue Sherbrooke Est derrière l'imposante clôture en fer forgé importée de France par les religieux. Avec ses arbres fleuris et son aménagement paysager, l'édifice est isolé des bruits de cette artère très passante. Comme les murs sont en pierre de taille et que l'insonorisation est soignée, la tranquillité est le meilleur argument de vente, selon la courtière Danielle Marcotte.

Férue d'histoire, et particulièrement de celle du Mont-Saint-Louis, elle y a habité durant 4 ans et y a vendu plus de 70 unités sur une période de 18 ans. Elle nous conduit au garage, où il a fallu faire des travaux en raison de la présence de pyrite, et dans le hall, où les murs en stuc vénitien (une rareté!) sont tapissés de photos d'époque. Sur l'une d'elles, on aperçoit un des élèves de 1921, un certain... Olivier Guimond.

«Une maison, c'est toujours un coup de coeur», constate Josée Levert, qui a acheté cet appartement en 2000 avec son mari, Gilles Martin. À l'époque, ils habitaient à Duvernay et leurs deux garçons avaient quitté le foyer familial. Ils ont décidé de faire à la fois leur résidence et leur bureau au quatrième étage de l'ancien collège, dans l'espace jadis occupé par la chapelle. Josée y trouve d'ailleurs encore une certaine sérénité.

Le couple a procédé à des rénovations assez importantes en refaisant complètement la cuisine et la salle de bains. Il a aussi posé de nouveaux parquets et rebâti l'escalier menant à la mezzanine. Ce qui caractérise ces appartements, c'est justement la hauteur des plafonds, qui, à 14 pi, permettent de créer un demi-étage. Josée Levert et Gilles Martin y ont installé les bureaux de leur entreprise, Le Maître de chai, spécialisée dans l'importation privée de vin.

En emménageant là, les propriétaires ont réglé un problème de logistique: cela permettait à Josée de se rendre facilement en métro à Verdun, où elle travaillait encore à cette époque, et à Gilles d'accéder rapidement à l'entrepôt de la SAQ, dans l'Est, et de rencontrer ses clients restaurateurs au centre-ville.

Depuis deux ans, la société a été reprise par leur fils Francis. Gilles et Josée ont eu un autre coup de coeur, du côté d'Orford cette fois, pour une maison très moderne. L'appartement du centre-ville est ainsi devenu un pied-à-terre qu'ils n'occupent plus qu'une journée par semaine. Fini le spectacle des feux d'artifice et les vues sur la Place Ville-Marie et le pont Jacques-Cartier que leur offrait leur balcon, l'un des rares de ce complexe immobilier. Le couple quitte donc une tranquillité relative pour une autre plus intense.

LA PROPRIÉTÉ EN BREF

  • Prix demandé: 639 000$
  • Année de construction: 1889
  • Pièces: cinq, dont une chambre et une salle de bains + une place de stationnement
  • Comprend: électroménagers haut de gamme, luminaires (sauf celui de la salle à manger)
  • Évaluation municipale: 469 600$
  • Impôt foncier: 3680$
  • Taxe scolaire: 404$
  • Charges de copropriété: 4140$

Courtière: Danielle Marcotte, Re/Max du Cartier D.M., 514 271-2131




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer
  • La tranquillité en plein Quartier latin!
    La partie centrale de l'ancien collège Mont-Saint-Louis, construit par les frères des Écoles chrétiennes en 1889 et transformé en ensemble résidentiel 100 ans plus tard. L'aile est, du côté de la rue Sanguinet, a été démolie lors des travaux de rénovation. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

    La partie centrale de l'ancien collège Mont-Saint-Louis, construit par les frères des Écoles chrétiennes en 1889 et transformé en ensemble résidentiel 100 ans plus tard. L'aile est, du côté de la rue Sanguinet, a été démolie lors des travaux de rénovation.

  • La tranquillité en plein Quartier latin!
    Au-dessus de la cuisine, la mezzanine, où les proprios avaient aménagé leur bureau. Le garde-corps en verre est une création exclusive de la compagnie montréalaise Hectarus. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

    Au-dessus de la cuisine, la mezzanine, où les proprios avaient aménagé leur bureau. Le garde-corps en verre est une création exclusive de la compagnie montréalaise Hectarus.

  • La tranquillité en plein Quartier latin!
    L'appartement est l'un des rares de cet immeuble à avoir des fenêtres sur deux côtés. Le parquet en chêne a été posé lors de travaux de rénovation. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

    L'appartement est l'un des rares de cet immeuble à avoir des fenêtres sur deux côtés. Le parquet en chêne a été posé lors de travaux de rénovation.

  • La tranquillité en plein Quartier latin!
    Refaite à neuf, la cuisine est pourvue d'armoires en érable et d'un plan de travail en quartz. Sa configuration en U est idéale pour sa taille et facilite le travail tout en maintenant un lien avec les pièces à vivre. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

    Refaite à neuf, la cuisine est pourvue d'armoires en érable et d'un plan de travail en quartz. Sa configuration en U est idéale pour sa taille et facilite le travail tout en maintenant un lien avec les pièces à vivre.

  • La tranquillité en plein Quartier latin!
    La salle de bains a été rénovée à l'arrivée des nouveaux propriétaires, mais elle a conservé sa configuration d'avant afin d'éviter les problèmes de tuyauterie. Elle arbore aujourd'hui une céramique de 24 x 24 po et donne la vedette au verre. (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

    PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

    La salle de bains a été rénovée à l'arrivée des nouveaux propriétaires, mais elle a conservé sa configuration d'avant afin d'éviter les problèmes de tuyauterie. Elle arbore aujourd'hui une céramique de 24 x 24 po et donne la vedette au verre.