Quand ça craque de partout

Sur les murs intérieurs, les fissures reflètent un... (Photo Thinkstock )

Agrandir

Sur les murs intérieurs, les fissures reflètent un affaissement de la structure de bois, souvent en raison d'une erreur de conception survenue à la construction initiale ou lors de rénovations.

Photo Thinkstock 

André Dumont

Collaboration spéciale

La Presse

Les fissures sur les murs extérieurs et intérieurs nous parlent! Il peut s'agir d'un problème de sol instable, de défauts de conception de structure, ou d'une cause tout à fait insoupçonnée.

Au printemps dernier, le propriétaire d'un cottage dans Villeray m'écrit. Depuis un an, il voit apparaître des fissures chez lui. Celles qui avaient été réparées dans le passé s'ouvrent à nouveau. Je décide d'aller voir en personne pour un diagnostic préliminaire qui permettra de le diriger vers le bon expert.

Les fissures sur les murs extérieurs sont provoquées habituellement par un problème de stabilité des fondations. Sur les murs intérieurs, les fissures reflètent un affaissement de la structure de bois, souvent en raison d'une erreur de conception survenue à la construction initiale ou lors de rénovations. Sur ce duplex des années 50 converti en cottage, ça fissure un peu partout!

D'anciennes fissures de fondation qui avaient été réparées en surface seulement se sont rouvertes, ce qui a entraîné l'apparition de minces lézardes dans le parement de brique.

Il faudrait faire appel à une entreprise spécialisée en réparation de fondations pour combler les fissures et peut-être même installer des plaques métalliques dans le béton, afin de prévenir les mouvements lors des épisodes de gel et de dégel.

À l'intérieur, des fissures sont apparues aux extrémités de la nouvelle ouverture entre la cuisine et la salle à manger. Une partie du mur porteur a été retirée, et le tout a été solidifié. Il faudrait dégarnir les murs pour voir où se trouve la faiblesse.

À l'étage, une longue fissure en diagonale est apparue sur le mur d'une chambre à coucher. Elle va en s'élargissant, signe d'un affaissement structurel.

Quelque chose de louche se passe sur cet immeuble, et je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. Je recommande la consultation d'un ingénieur en structure et je fais promettre au propriétaire de me redonner des nouvelles.

Interpréter les signes

Lorsqu'un bâtiment est frappé d'un problème de structure, les signes se multiplient, et les fissures visibles nous indiquent dans quelle direction chercher la faiblesse. Par exemple, une fissure en diagonale qui monte vers la droite est probablement provoquée par un affaissement dont le sens est perpendiculaire à la fissure, vers le bas à droite.

Les fissures sur les murs extérieurs sont provoquées... (Photo Thinkstock) - image 2.0

Agrandir

Les fissures sur les murs extérieurs sont provoquées habituellement par un problème de stabilité des fondations.

Photo Thinkstock

Les principales causes de fissures

La cure du béton

Lorsque le béton est coulé, il fait sa cure (réaction chimique avec l'eau) et s'assèche. L'évaporation de l'eau entraîne un certain rétrécissement qui provoque l'apparition de fissures. Très communes, ces fissures de retrait représentent un risque d'infiltration d'eau. Les conséquences sont rarement d'ordre structurel.

Pour combler, on fait injecter les fissures à l'uréthane ou à l'époxy. On peut appliquer un crépi de surface sur le béton, mais avec les périodes de gel et de dégel qui font bouger le sol, la fissuration réapparaîtra. Elle peut aussi entraîner la formation de minces fissures dans le parement de brique. Il est possible de stabiliser les fondations par l'installation de plaques métalliques, mais de légers mouvements et des défauts d'ordre esthétique peuvent toujours revenir.

Affaissements de sol

Au Québec, des dizaines de milliers de maisons sont érigées sur des sols argileux, non loin des cours d'eau et sur d'anciennes terres agricoles. L'argile est composée de plaquettes contenant de l'eau.

Lors d'étés très secs, l'eau disparaît, et le sol s'affaisse sous le poids des immeubles. À Montréal, les environs du parc La Fontaine et les premiers kilomètres de la rue Sherbrooke Est sont plus particulièrement touchés par ce phénomène.

Même lors d'un affaissement de quelques millimètres seulement, les signes se manifestent à divers endroits: fissures de fondation en diagonale, lézardes dans le mortier entre les briques, allèges et linteaux fendus (parfois jusqu'au troisième étage!), portes qui se ferment mal.

Pour stabiliser définitivement les fondations, il n'y a qu'une seule solution: enfoncer des pieux métalliques à travers l'argile jusqu'à la roche mère et les fixer à la fondation. À 3000 $ par pieu et cinq pieux par mur de 25 pi, la facture monte vite!

Affaissement de structure

Les fissures en diagonale sur les murs intérieurs reflètent la plupart du temps un problème avec la structure de bois qui soutient les planchers. Certaines fissures peuvent être provoquées par la perte de volume du bois qui s'assèche. On répare la surface des murs, sans plus. Si la fissuration se poursuit ou si les fissures font plusieurs millimètres de largeur, on a affaire à une erreur de conception. Les poutres, colonnes, solives de planchers et murs porteurs sont mal alignés.

Dans les vieux immeubles, l'interprétation des défauts de conception d'origine requiert beaucoup de jugement. Un ingénieur peut suggérer des correctifs, surtout si l'affaissement est actif. En rénovation, le déplacement ou l'élimination de murs porteurs doit toujours faire l'objet de calculs, afin de choisir des matériaux de bonne dimension, pour un transfert de charge adéquat.

De retour dans Villeray

«J'ai trouvé mon problème de structure», m'écrit le propriétaire du cottage dans Villeray, deux mois après ma visite. Avec son message, il m'envoie une photo d'une mare d'eau avec de petits roseaux, découverte par sa voisine, sur son toit!

Le drain du toit plat était bouché, et l'eau s'était accumulée sur une vingtaine de centimètres par endroits. Le drain débouché a mis trois heures à évacuer toute l'eau. Aucune goutte n'a traversé la toiture!

Imaginez le poids de toute cette eau! Il y avait de quoi faire craquer la maison de partout!




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer