Inspecter l'hiver

L'hiver, les toitures sont rarement entièrement recouvertes de... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

L'hiver, les toitures sont rarement entièrement recouvertes de neige. Les sections visibles des revêtements de toiture, des cheminées et autres sorties de ventilation doivent faire partie de l'inspection.

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dumont

Collaboration spéciale

La Presse

Les conditions hivernales peuvent cacher des défauts et en révéler d'autres. Voici le pour et le contre d'une inspection préachat en plein hiver.

La neige et la glace qui recouvrent un toit, une terrasse ou même des allèges de fenêtres peuvent dissimuler des problèmes dont les réparations seront coûteuses. Est-ce un motif suffisant pour ne pas acheter une propriété l'hiver ? Pas du tout.

La plupart du temps l'hiver, il y a très peu de neige sur les bâtiments. Le vent la balaie, les redoux la font fondre. Même au lendemain d'une tempête, l'inspecteur en préachat est en mesure d'observer plus de 90 % des composantes qui font partie de son rapport.

Au moment de choisir un inspecteur, demandez-lui s'il montera sur le toit. S'il vous répond d'un « non » catégorique, passez au suivant. Il est dangereux de circuler sur un toit couvert de neige ou de glace, mais un bon inspecteur vous proposera au minimum de faire ses observations du bout de son échelle.

L'hiver, les toitures sont rarement entièrement recouvertes de neige. Les sections visibles des revêtements de toiture, des cheminées et autres sorties de ventilation doivent faire partie de l'inspection.

Les inspecteurs ne sont pas tenus de déneiger. Cependant, les plus consciencieux n'hésitent pas à dégager un peu de neige aux endroits où ils soupçonnent un problème.

CACHÉ PAR LA NEIGE ET LA GLACE 

Toiture

Si vous avez des doutes sur l'âge et l'état de la toiture et qu'elle est recouverte de neige au moment de l'inspection, parlez-en à votre courtier ou votre notaire. Une entente avec le vendeur pourrait être conclue, en prévision d'une inspection supplémentaire au printemps et d'une possible réduction du prix de vente.

Balcons et terrasses

La neige et la glace peuvent compliquer l'observation de la surface des balcons et terrasses. Demandez au vendeur de pelleter un peu avant l'inspection. Sinon, devancez l'inspecteur et faites-le vous-même.

Seuils de portes

Le bas des portes est souvent mal scellé ou mal assemblé, ce qui mène à des infiltrations d'eau et à la pourriture. La neige devant les portes s'enlève facilement.

Allèges

Les allèges (les tablettes sous la fenêtre, à l'extérieur) sont souvent mal scellées ou endommagées. L'inspecteur peut balayer la neige sur celles qui sont accessibles.

Le printemps venu, si la disparition de la neige révèle au grand jour des défauts, alors il s'agira de vices cachés, pour lesquels le vendeur demeure entièrement responsable. L'inspecteur devra ressortir ses photos, pour démontrer que ces vices n'étaient pas visibles lors de l'inspection.

En revanche, le temps froid peut s'avérer très révélateur de vices qui seraient difficiles à repérer l'été.

RÉVÉLÉ PAR LE TEMPS FROID 

Mauvaise isolation des combles

D'immenses glaçons se forment aux extrémités du toit. Il s'agit d'un problème d'étanchéité et d'isolation, qui permet à la chaleur de s'échapper vers les combles et de faire fondre la neige sur le toit.

Frimas à l'intérieur du toit

Dans les combles, du givre se forme sur les pointes de clous et le bois des fermes de toit quand de l'air chaud et humide s'échappe des pièces habitées. Problème d'étanchéité des plafonds.

Plastique sur les fenêtres

Les occupants ont installé des pellicules de plastique sur les fenêtres. La fenestration est vraisemblablement désuète, au point de laisser l'air froid s'infiltrer.

Condensation et givre sur les fenêtres

La plupart du temps, la condensation qui se forme sur les fenêtres est le reflet d'un taux d'humidité trop élevé à l'intérieur. Le renouvellement de l'air par la ventilation est déficient. Quand du givre se forme, le mauvais état de la fenêtre est aussi en cause.




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer