Ventiler ou ne pas ventiler la maison?

Plusieurs gestes simples permettent de maintenir une bonne... (Photo Thinkstock)

Agrandir

Plusieurs gestes simples permettent de maintenir une bonne qualité d'air à l'intérieur de votre maison.

Photo Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dumont

Collaboration spéciale

La Presse

Été comme hiver, l'air vicié de l'intérieur doit être remplacé par de l'air frais de l'extérieur. Petit questionnaire pour parfaire vos connaissances de propriétaire ou de futur propriétaire.

L'air de l'extérieur est-il toujours plus propre?

À moins d'habiter à côté d'une usine très polluante, la source des problèmes de qualité de l'air se trouve toujours à l'intérieur. Par exemple, l'air pourrait être contaminé par des émanations provenant de meubles et matériaux de rénovation neufs ou par des spores de moisissures alimentées par une fuite de plomberie. Pour prévenir les problèmes de santé respiratoire, il n'y a rien de mieux que de renouveler l'air intérieur avec de l'air frais de l'extérieur.

Une hotte de cuisinière devrait-elle toujours rejeter l'air vicié à l'extérieur?

En inspection préachat, on trouve encore souvent des cuisines sans véritable ventilation. «La hotte de la cuisinière a un filtre au charbon», se défendent les propriétaires vendeurs. Ce filtre peut bien capter les graisses avant qu'elles ne collent au plafond, mais si la hotte n'est pas reliée à l'extérieur, les odeurs et la vapeur de cuisson se répandront dans toute la maison.

S'il y a une fenêtre dans la salle de bains, un extracteur d'air est-il nécessaire?

Le Code de construction a longtemps stipulé qu'une fenêtre était suffisante pour assurer la ventilation d'une salle de bains. Ce n'est plus le cas. L'hiver, rares sont ceux qui ouvrent la fenêtre en sortant du bain ou de la douche. Une ventilation mécanique est essentielle pour évacuer les surplus d'humidité dans l'air et prévenir la formation de moisissures. L'extracteur d'air devrait fonctionner 20 minutes après une douche.

L'air vicié de la sécheuse ou de l'extracteur d'air de la salle de bains peut-il être évacué dans les combles?

L'apport d'air chaud et humide dans les combles peut contribuer à créer de la condensation. Les gouttes d'eau qui se forment pourraient alimenter des moisissures sur la structure du toit, endommager les matériaux isolants et même couler à travers le plafond! C'est le rôle de l'inspecteur préachat de démasquer les raccourcis et de s'assurer que tout appareil servant à évacuer de l'air vicié ait sa propre sortie d'air qui débouche directement sur l'extérieur.

Tout bâtiment habité doit-il être équipé d'un échangeur d'air?

Dans les bâtiments neufs construits selon les normes d'étanchéité et d'isolation d'aujourd'hui, l'échangeur d'air est indispensable. Cet appareil n'est pas requis dans les constructions moins récentes, puisque l'air se renouvelle naturellement par les imperfections permettant les infiltrations d'air de l'extérieur. Mais attention: une vieille maison complètement rénovée peut devenir très étanche. Pour une bonne qualité d'air en toute saison, l'installation d'un échangeur d'air est souhaitable.

En démarrant la ventilation l'hiver, fait-on monter notre facture de chauffage?

Il est toujours préférable d'utiliser le ventilateur de la salle de bains et la hotte de la cuisinière pour évacuer l'humidité à la source, avant qu'elle ne se répande dans la maison. L'air humide requiert plus d'énergie à chauffer que l'air sec. L'hiver, plus il fait froid, plus l'air extérieur est sec. En activant la ventilation, on se trouve à remplacer de l'air chaud, humide et vicié par de l'air froid, sec, propre et facile à chauffer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer