Revente: mettre sa maison en scène

Cuisine et salon, avant les travaux.... (Photo fournie par Marie-Josée Leblanc)

Agrandir

Cuisine et salon, avant les travaux.

Photo fournie par Marie-Josée Leblanc

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nathalie Côté

Collaboration spéciale

La Presse

Changer la couleur d'un mur, accrocher un miroir et déplacer des meubles ne coûte presque rien, mais cela fait-il vraiment une différence ? Il semblerait bien que oui !

Cuisine et salon, après les travaux... (Photo fournie par immophoto.ca) - image 1.0

Agrandir

Cuisine et salon, après les travaux

Photo fournie par immophoto.ca

« Récemment, j'ai visité une maison dont les photos ne donnaient vraiment pas envie d'y aller, raconte Katherine Prince, courtière immobilière chez RE/MAX Platine. Or, durant la fin de semaine, elle avait été complètement repeinte. Quel changement ! C'est certain que le propriétaire va récupérer son investissement. »

Les tarifs des professionnels du home staging peuvent varier. Mais à titre d'exemple, Marie-Josée Leblanc demande 125 $ pour une consultation d'une heure dans un condo et 350 $ pour un rapport sur un bungalow. « On parle ici de propriétés de 5 à 15 ans qui ont été bien entretenues », précise-t-elle. Évidemment, ces tarifs ne comprennent pas les travaux eux-mêmes ou la location d'éléments décoratifs, si nécessaire.

De bons coups

Le premier geste à faire, dans un processus de home staging, est de « retirer l'ADN de l'occupant », selon elle. Le propriétaire devrait donc faire disparaître les photos de famille, le courrier, les magazines et même certains jouets de la chambre des enfants. Ensuite, c'est l'étape du désencombrement. « L'acheteur potentiel verra mieux qu'il y a de l'espace de rangement si on y fait de la place », souligne Mme Leblanc.

Pour la peinture, il vaut mieux privilégier les couleurs neutres qui s'harmonisent facilement avec n'importe quoi. « Les gens ne se diront pas que c'est urgent de la refaire, note Mme Leblanc. Ces couleurs font aussi paraître les pièces plus grandes. »

Il y a certaines exceptions, cependant. Dans certains quartiers comme Griffintown, par exemple, la clientèle serait davantage attirée par une décoration plus éclatée. Une décoration champêtre pourrait aussi très bien passer dans une maison de campagne, mais pas en ville.

« Si le décor est très typé, parce qu'il évoque un voyage par exemple, il faut vraiment essayer d'atténuer cela », affirme Marie-Josée Leblanc.

Certaines pièces sont également plus déterminantes que d'autres. Surtout « la cuisine, la salle de bains et le salon, précise-t-elle. Les chambres sont moins importantes. »

Parfois, un petit détail peut faire toute la différence. « Je me souviens d'une maison où il était impossible de placer les meubles du salon comme ils auraient dû être à cause de l'ouverture des portes françaises de la salle à manger, raconte Mme Leblanc. J'ai simplement fait changer l'ouverture des portes, puis déplacé les meubles. Le salon avait l'air beaucoup plus grand ! »

Les propriétés meublées se vendent également mieux, puisque les acheteurs parviennent mieux à s'imaginer la disposition de leurs propres choses.

Finalement, Mme Leblanc prévient que ces interventions ne suffisent pas à vendre une maison plus rapidement ou à meilleur prix. « C'est important d'avoir aussi des photos prises par un professionnel et un bon marketing, rappelle-t-elle. Si le prix demandé est trop élevé ou que la propriété est mal vendue, le home staging ne fera pas de miracles. »

Les rénovations en chiffres

2195 $
Dépense moyenne par les ménages québécois pour la rénovation de leur résidence principale en 2014
2608 $
Dépense moyenne par les ménages canadiens pour la rénovation de leur résidence principale en 2014
12,2
milliards
Dépense totale des Québécois en rénovations résidentielles en 2015
63 %
Augmentation des investissements en rénovations résidentielles en 10 ans au Québec
2e
Le Québec se classe au 2e rang des provinces où les investissements en rénovations résidentielles ont été les plus élevés en 2015

Sources: Statistique Canada et APCHQ

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer