Comment choisir la bonne hotte?

Il existe des hottes pour chaque style de... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

Il existe des hottes pour chaque style de cuisine.

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des rénovations en vue? Bien souvent la hotte de la cuisinière est le dernier détail que l'on règle quand vient le temps de faire des changements dans la cuisine. Pourtant, elle joue un rôle indispensable dans la ventilation de la maison. Quelques points à observer avant de magasiner.

La cuisinière

Si votre cuisinière est au gaz, il vous faudra une hotte plus puissante que si la cuisson se fait à l'électricité. «Ce ne sont pas tous les filtres qui sont corrects pour la cuisson au gaz. Il faut un filtre à chicane», explique Michel Cartier, directeur des achats et de la mise en marché chez Corbeil Électroménagers. En aluminium ou en inox, ces filtres sont plus durables et plus résistants à la chaleur.»

La cuisine

Hotte cheminée, hotte sous les armoires, hotte rétractable, hotte tiroir? Il y a beaucoup de modèles en vente sur le marché. «Ça va avec le style de la cuisine et les besoins du client. S'il veut maximiser le rangement, on va proposer une hotte avec des armoires qui vont au-dessus ou la hotte micro-ondes, très pratique pour les petites cuisines», dit Valérie Tremblay, cuisiniste chez Cuisines Action. Elle précise que les hottes cheminées sont encore très tendance. «Soixante-dix pour cent des clients veulent avoir ce type de hotte», estime Valérie Tremblay.

Le bruit

En matière de ventilation, on mesure le bruit en «sone». Plus une hotte est puissante, plus elle sera bruyante, note le directeur des achats de Corbeil Électroménagers. «Les hottes deviennent de plus en plus silencieuses, mais si une hotte ne fait pas de bruit, c'est qu'elle n'est pas efficace», dit Michel Cartier.

La puissance

C'est en pieds cubes/minute (PCM) que l'on calcule la puissance d'une hotte de cuisinière. Le directeur des achats et de la mise en marché de Corbeil Électroménagers recommande d'en installer une d'un minimum de 250 PCM, tout en spécifiant que ce sont celles d'environ 600 PCM qui trouvent le plus souvent preneur. Le type de cuisinière influe sur le choix de hotte, mais il faut aussi prendre en compte ce que l'on fait cuire. Ainsi, si vous êtes un adepte du grillage de viande sur la cuisinière l'hiver, songez à acheter un appareil plus puissant.

Les propriétaires de logements en copropriété devraient toutefois prendre note avant de magasiner: ils doivent parfois se limiter à une hotte d'une puissance de 250 PCM.

«Les maisons sont trop bien isolées, dit Michel Cartier. Si on a une hotte de 600 PCM, la hotte va avoir de la misère à fonctionner parce qu'il n'y a pas assez d'air pour faire sortir le nombre de pieds cubes/minute.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer