Quelle capacité de chauffe-eau choisir?

Le chauffage de l'eau représente environ 15 % de... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

Le chauffage de l'eau représente environ 15 % de la facture d'électricité totale d'une maison.

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On remplace l'ancien chauffe-eau par son équivalent tout neuf, non? Pas nécessairement. Il se peut qu'un exercice de réflexion vous fasse choisir une autre dimension de réservoir. Cette chronique porte sur le chauffe-eau électrique avec réservoir, qui est le plus courant.

«Ne choisissez-le ni trop petit ni trop gros, dit Guy Charest, conseiller en habitation au CAA-Québec. Trop petit, vous allez manquer d'eau en période de pointe. Et trop gros, il va hausser inutilement la facture d'énergie.»

Le chauffage de l'eau représente environ 15 % de la facture d'électricité totale d'une maison, rappelle M. Charest.

Alors, quelle dimension? Cela dépend du nombre d'occupants de la maison, de la quantité des points d'eau, des équipements et, plus encore, des habitudes de vie.

Règle du pouce

HydroSolutions, qui loue et vend des chauffe-eau, propose la règle du pouce suivante. S'il y a 2 ou 3 occupants, choisir un appareil de 40 gallons (impériaux) pour une consommation normale et de 60 gallons pour une consommation élevée. S'il y a 4 ou 5 occupants, choisir 60 gallons pour une consommation normale et 80 gallons pour une consommation élevée.

Les facteurs d'une consommation élevée: une profonde baignoire, une cuve à hydromassage, une douche à jets multiples et... des ados! Enfin, des ados qui passent beaucoup de temps sous la douche. Le nombre de cycles du lave-vaisselle et de brassées de lavage à l'eau chaude ou tiède doit également être pris en compte.

Les agents d'une consommation moindre: des limiteurs de débit, des douches rapides, le linge lavé à l'eau froide, ou rincé à l'eau froide s'il est lavé à l'eau chaude ou tiède; un lave-vaisselle qui ne fonctionne que bien rempli; l'ajout d'un récupérateur de chaleur des eaux grises; et l'isolation des tuyaux d'eau chaude.

«Si les enfants ont quitté le nid et qu'on n'est plus que deux personnes, on peut assurément changer un 60-gallons contre un 40», dit M. Charest.

Si votre estimation vous fait balancer entre deux tailles de réservoir, choisissez le plus gros. «Un réservoir plus petit et surutilisé va s'user prématurément», explique Guy Charest.

L'heure de pointe

Une autre façon d'évaluer la taille du réservoir requis consiste à calculer combien d'eau chaude la maisonnée consomme à l'heure de sa plus grande demande, généralement l'heure des douches.

Henri Bouchard, directeur du service technique à la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec, a bricolé ad hoc une petite méthode de calcul.

Prenons une famille de 4 personnes dont les membres prennent une douche de 10 minutes, le matin, l'un à la suite de l'autre, ce qui siphonne le chauffe-eau pendant 40 minutes d'affilée. En hiver (si l'eau froide arrive à 4,4 °C et que le jet de la douche provient à 70% du chauffe-eau), sans économiseur d'eau (le débit de la pomme est de 9,5 L/min) et avec une confortable température de douche de 43 °C, on aura soutiré au chauffe-eau, en 40 minutes, 58,5 gallons impériaux d'eau chaude. En ajoutant au calcul le fait que l'appareil continue de chauffer l'eau qui entre en même temps qu'il se vide, M. Bouchard arrive au résultat suivant: cette famille a besoin d'un réservoir de 48 gallons impériaux si le chauffe-eau a une puissance de 4,5 kW, ou de 50 gallons s'il travaille à 3,8 kW. Un réservoir de 60 gallons suffira donc amplement.

Si les membres de cette famille adoptaient les douches de 5 minutes, un réservoir de 26 gallons conviendrait, avec une puissance de 3 kW, selon la même méthode de calcul.

Pour un bon rendement

Une fois la taille du réservoir choisie, on peut demander au vendeur quelle est la cote de première heure (CPH) d'un appareil. Plus la CPH est élevée, plus l'appareil peut répondre à une demande de pointe intense.

On peut aussi exiger le logo Energy Star, garantie d'efficacité énergétique, donc de moindre facture.

L'avenir imminent

Claude Lesage, président de Giant, recommande de choisir un chauffe-eau à trois éléments chauffants (ils en contiennent généralement deux). Conçu pour ménager le réseau d'Hydro-Québec aux heures de grande demande, ce type de chauffe-eau, disponible en 60 gallons seulement, ne coûte pas plus cher au consommateur et il lui fera économiser sur la facture d'électricité lorsque cette dernière sera doublement tarifée (plus chère à l'heure de pointe), une situation imminente, croit M. Lesage.

_________________________________

www.rncan.gc.ca

www.caaquebec.com

www.ecohabitation.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer