Bien choisir et entretenir ses électroménagers

Un bon entretien de ses électroménagers commence par... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Un bon entretien de ses électroménagers commence par appliquer les conseils du manuel d'utilisation, affirme Normand Martin, président d'Électroménager Service Martin inc.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Alexis Le Marec

Collaboration spéciale

La Presse

Un appareil électroménager qui lâche est toujours une mauvaise nouvelle pour le portefeuille. Pourtant, c'est en achetant un produit adapté à ses besoins, et surtout en sachant l'entretenir, que l'on est sûr de le garder le plus longtemps possible.

« Un bon entretien commence déjà par appliquer les conseils du manuel d'utilisation, affirme Normand Martin, président d'Électroménager Service Martin inc. De nombreuses pannes s'expliquent parce que les utilisateurs ne respectent pas les consignes données. »

Pour bien entretenir une laveuse, « il est important de la remplir aux trois quarts, ce qui fatiguera moins le moteur », conseille M. Martin. Il recommande aussi fortement de n'utiliser que du détergent à lessive concentré HE.

Les sécheuses devront également être remplies aux trois quarts afin que le linge puisse culbuter plutôt que d'être collé à la paroi sans possibilité de bouger. Aussi, « le tuyau d'évacuation d'une sécheuse ne doit jamais être comprimé et il est important de nettoyer le filtre après chaque séchage », souligne le spécialiste.

Du côté des réfrigérateurs, un modèle à partir de 600 $ a souvent la même durée de vie et sera sujet à moins de pannes qu'un modèle à 2500 $. Les deux ont en commun le même moteur, mais les dispositifs électroniques supplémentaires augmentent les risques de pépins. Il est important de passer l'aspirateur sur le condensateur situé à l'arrière tous les quatre mois. « Comme il aspire l'air pour se refroidir au moyen d'un ventilateur, il peut être bouché par la poussière et les poils d'animaux », remarque Normand Martin.

Du côté des petits électroménagers, il faut prendre en compte plusieurs facteurs lors de l'achat.

Dans le cas d'un mélangeur, si vous comptez par exemple broyer des glaçons, la puissance du moteur devra être au minimum de 600 watts. Si vous prévoyez vous en servir très souvent, mieux vaut même investir dans un modèle d'une puissance de 1500 watts, comme le Breville The Boss que nous avons essayé la semaine dernière.  

Pour les batteurs, le gérant du restaurant Wienstein & Gavino's, Yannick Vair, recommande d'éviter les modèles avec un fouet fait de multiples lames en métal fin. « Ces modèles sont très bien pour battre un blanc en neige, mais vont briser rapidement si l'on s'en sert pour battre une pâte, observe-t-il. Il est préférable de magasiner un modèle dont le fouet est constitué d'une tige centrale en métal, entourée de quatre tiges résistantes ».

Aspirateurs: évitez les sacs

Après quelques années, lorsque le modèle a disparu, les sacs deviennent plus difficiles à trouver, et, rareté oblige, les prix grimpent. De 2 $ en moyenne, ils peuvent passer à 5 $. En cumulant le prix des sacs achetés, on dépasse rapidement le prix d'un aspirateur sans sac, qui n'est pas forcément beaucoup plus cher et qui, en plus, aspire mieux et ne nécessite pas autant d'entretien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer