Chauffe-eau: tactiques de ventes malhonnêtes

lLa plupart des chauffe-eau ne nécessitent pas d'entretien.... (Photos.com)

Agrandir

lLa plupart des chauffe-eau ne nécessitent pas d'entretien.

Photos.com

La Presse Canadienne

L'Office de la protection du consommateur (OPC) lance un appel à la vigilance contre certains commerçants itinérants qui cognent aux portes des résidences pour offrir leurs services d'inspection et de remplacement de chauffe-eau.

Certains de ces vendeurs prétendent avoir été mandatés par le gouvernement, par Hydro-Québec ou par une entreprise qui, selon leurs dires, n'existe plus. Ces stratégies sont trompeuses prévient Jean Jacques Préaux, porte-parole de l'Office.

L'OPC mentionne que plusieurs consommateurs cèdent à la pression ou se laissent avoir par ces fausses affirmations qui se traduisent souvent par la conclusion de nouveaux contrats.

Jean Jacques Préaux rappelle qu'un vendeur itinérant doit posséder un permis et qu'il est tenu de remettre aux consommateurs un contrat écrit. Il invite les consommateurs à faire des vérifications avant d'accepter ce genre de proposition.

En ce qui concerne la société d'État, M. Préaux souligne qu'il est impossible que des personnes soient mandatées pour ce type de visites et qu'en tout temps, une personne devrait attendre avant d'accepter une proposition d'un vendeur itinérant, tout aussi alléchante qu'elle puisse paraître.




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer