Étonnants chalets

Les yourtes flottantes d'Aventure Aux 4 Vents sont... (Photo fournie par Aux 4 Vents)

Agrandir

Les yourtes flottantes d'Aventure Aux 4 Vents sont construites sur des radeaux amarrés dans un barachois de Carleton-sur-Mer. Tranquilité et dépaysement garantis

Photo fournie par Aux 4 Vents

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Isabelle Houde</p>

Dormir dans une bulle? Un wagon de train? Une maison de hobbit? Alors que les maisons dans les arbres, les tipis et les yourtes se multiplient dans les campagnes du Québec, Le Soleil a déniché parmi le lot d'étonnants chalets qui redéfinissent l'hébergement rustique.

Flotter sur l'eau

Les yourtes flottantes de Raphaël Guité ont de quoi surprendre dans le paysage de Carleton-sur-Mer. Les Aventures Aux 4 Vents, c'est un peu la version nordique et rustique de ces cabanes sur pilotis installées dans la mer turquoise des Caraïbes.  

L'aventure a commencé en 2009, quand les trois premières yourtes ont été installées sur des radeaux solides dans un barachois. En 2014, l'ouragan Arthur, arrivé par surprise, a causé de sérieux dommages aux tentes circulaires. Qu'à cela ne tienne, M. Guité a commandé de nouvelles yourtes de Mongolie et a même réussi à en rebâtir une à partir des morceaux qu'il a pu recycler du désastre. 

C'est donc quatre yourtes qu'il offre maintenant à la location, «mais maintenant, elles sont un peu plus près de la rive», explique-t-il, à propos des leçons retenues de cet ouragan. Les locataires doivent quand même pagayer pour se rendre à domicile, avec une des embarcations disponibles sur place. 

Sur le radeau, que M. Guité compare à un catamaran sur le plan de la stabilité, on peut passer un bon moment en toute intimité. «C'est tout équipé: lit, literie, toilette à compost, eau potable...», précise le propriétaire. Ne reste qu'à s'endormir au son du clapotis des vagues...

Pour informations: www.aux4vents.ca

Le Hobbit est reconnaissable à sa porte ronde,... (Photo fournie par Entre cimes et racines) - image 2.0

Agrandir

Le Hobbit est reconnaissable à sa porte ronde, ses fenêtres en demi-lunes et son toit végétal.

Photo fournie par Entre cimes et racines

Vivre comme un Hobbit

Que les admirateurs du Seigneur des anneaux se le tiennent pour dit: pour habiter chez le Hobbit, il faut s'y prendre à l'avance! «Le Hobbit est loué toutes les fins de semaine jusqu'en 2018!» lance Michèle Gagnon, employée au domaine Entre cimes et racines, qui offre différents écogîtes en forêt à Bolton-Est, près d'Eastman. 

C'est sous l'impulsion de Michaël Berger, l'un des trois frères propriétaires de l'endroit, que cette habitation troglodytique (sous la terre) a été aménagée en 2011. «Il est vraiment passionné des habitats troglodytiques, il a voyagé partout dans le monde pour en voir, notamment dans la Loire, en France», raconte Mme Gagnon. 

Étant un fan assumé de J. R. R. Tolkien, il a rapidement voulu faire un modèle semblable aux maisons qu'on voit dans les films tirés de l'univers de l'auteur. Avec ses frères Mario et René, il a conçu les plans et construit l'habitation souterraine, reconnaissable à son portail rond, ses fenêtres en demi-lunes et son toit végétal. L'intérieur est aménagé dans la même esthétique, tout en pierre et en bois, avec lits doubles superposés. Pour rendre l'expérience encore plus authentique, le chalet n'est pas relié à l'électricité, mais dispose de toilettes sèches à l'intérieur. 

Même si le Hobbit affiche complet pour l'été, il reste encore de belles disponibilités en basse saison, et pour ceux qui voudraient une expérience semblable, le domaine a créé une nouvelle maison en 2014, La Pierre de feu, qui évoque le même univers. 

Pour informations: entrecimesetracines.com

L'une des sphères suspendues du Cap Jaseux. Son... (Photo Sarah Mazière) - image 3.0

Agrandir

L'une des sphères suspendues du Cap Jaseux. Son recouvrement miroir lui donne un air futuriste.

Photo Sarah Mazière

Fascinants dômes géodésiques

Il y a longtemps que l'innovation fait partie des moeurs au Parc Aventures Cap Jaseux. «Il y a du monde pas mal ingénieux ici», confirme Rébecca Tremblay, directrice de la coopérative qui gère cette base de plein air située près de Saint-Fulgence, en bordure du Fjord du Saguenay. 

En 2004, ils ont commencé à aménager des maisons dans les arbres pour héberger les visiteurs. La popularité était telle, notamment auprès des Européens, précise Mme Tremblay, qu'il a été décidé d'élargir l'offre d'hébergements originaux. La passion de l'un des anciens présidents pour les dômes géodésiques (dont la Biosphère de Montréal est un exemple bien connu) a poussé l'équipe à concevoir deux produits à la fois uniques et inusités. 

Le premier, un grand dôme de 20 pieds réalisé en toile d'auvent, permet de dormir à la belle étoile et d'observer le fjord grâce à ses trouées vitrées. Il peut accueillir jusqu'à quatre personnes, et il y a des installations sanitaires et de cuisine privées à proximité. 

Dans le même genre, mais en plus petit, il est maintenant possible de louer l'une des deux sphères suspendues. L'une est recouverte d'une matière à l'effet miroir, l'autre se camoufle dans son environnement. Là aussi, on peut accueillir quatre personnes dans une formule de glamping.

Pour informations: www.capjaseux.com




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Étonnants chalets (2)

    Habitation

    Étonnants chalets (2)

    Dormir dans une bulle? Un wagon de train? Une maison de hobbit? Alors que les maisons dans les arbres, les tipis et les yourtes se multiplient dans... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer