Ruby Brown: du Plateau à la montagne

La créatrice et entrepreneure Ruby Brown a mis... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

La créatrice et entrepreneure Ruby Brown a mis beaucoup de soin pour choisir les meubles et accessoires de sa maison.

Photo Alain Roberge, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yvon Laprade

Collaboration spéciale

La Presse

Ruby Brown se considérait comme «une fille du Plateau». C'était avant qu'elle «vibre» pour une belle centenaire campée dans la montagne du mont Royal...

«On peut parler d'un coup de foudre!», se souvient l'ex-mannequin, qui a fondé la maison de parfum Essence Workshop.

«Cette maison, c'est un heureux mariage du moderne et des matériaux d'époque, avec des boiseries et des planchers en lattes de bois qui ont toujours de l'éclat, après toutes ces années, souligne l'entrepreneure. On a eu la chance d'acheter une maison qui a été restaurée avec soin par ses anciens propriétaires.»

Un garage transformable

Durant la belle saison, le garage se transforme en pavillon d'été, juste à côté de la piscine, avec des meubles de jardin modernes aux couleurs éclatantes.

«On aime beaucoup s'y retrouver, entre amis, avec la famille, ajoute Ruby Brown, qui est la conjointe du producteur Richard Speer. On y passe nos soirées d'été.»

La propriétaire confie d'ailleurs avoir été séduite par le côté cour de la maison. «Ç'a été un élément déclencheur», assure-t-elle.

Début juin, le garage devient un pavillon de... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Début juin, le garage devient un pavillon de piscine. Les meubles extérieurs sont signés Barlow Tyrie.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

La maison dotée d'une façade en pierres s'élève sur trois étages. Il fut un temps, peut-on deviner, où les domestiques logeaient à l'étage supérieur en empruntant un escalier à pic et très étroit. L'ascenseur de service est toujours fonctionnel.

C'est là que Ruby Brown «fabrique» des parfums, dans un petit atelier lumineux. «J'y fais mes expériences, j'y élabore mes concepts», explique-t-elle.

Le souci du détail

Un designer de parfums doit avoir le souci du détail, explique Ruby Brown. On le constate en parcourant les pièces de la maison.

«On a pris tout notre temps pour décorer la maison, avec nos goûts, avec nos besoins, nos attentes, raconte-t-elle. On a fait ça en équipe.»

Aussi, près de l'escalier menant au deuxième étage, un petit espace discret est devenu un coin de lecture lumineux, où le couple Brown-Speer passe des heures à jouer au scrabble.

Au rez-de-chaussée, la salle à manger s'est enrichie d'une immense table en noyer qui a été repeinte par l'artiste montréalais Carlito, avec des couleurs éclatantes, ce qui donne un résultat éclaté.

«On lui a donné carte blanche. On lui a dit: "Fais ce que tu veux!" Le résultat est spectaculaire. Ça nous ressemble. C'est un heureux mélange de classique et de post-moderne», observe-t-elle.

Cette table en noyer a été repeinte par... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Cette table en noyer a été repeinte par l'artiste montréalais Carlito. Le résultat est spectaculaire.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Ruby Brown tient à ce que cette maison soit le reflet de sa personnalité et de celle de son conjoint. 

«Tous les jours, on aime redonner une deuxième vie à des objets qui ont de la valeur à nos yeux», fait-elle valoir.

Il faut croire que cette conscience s'est transmise de mère en fille. À preuve: les miroirs de sa belle-mère, qui se trouvent dans la salle à manger, ont été repeints par la mère de Ruby Brown!

Qui est Ruby Brown?

Avant de se lancer en affaires, Ruby Brown a vécu à Paris pendant quelques années où elle a travaillé dans le milieu de la mode. Sa carrière de mannequin l'a amenée à côtoyer les plus grands designers français. De retour à Montréal, elle a fondé Essence Workshop, en 2010. Cette parfumerie crée des fragrances sur mesure et offre aussi des ateliers de groupe de création de parfums. La ligne d'Essence Workshop comprend aussi des bougies parfumées que l'on peut acheter en ligne ou à la boutique Denis Gagnon, dans le Vieux-Montréal. La jeune femme, qui s'affiche sur son site internet comme «la parfumeuse des stars», est également diplômée de l'École d'entrepreneurship de Beauce.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer