Immobilier: les bonnes affaires se font à l'est de Pie-IX

Félix Duranceau et Julie Bouchard comptent parmi les... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Félix Duranceau et Julie Bouchard comptent parmi les nombreuses familles qui ont choisi Hochelaga-Maisonneuve.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien McEvoy
La Presse

Depuis le début des années 2000, le quartier Hochelaga-Maisonneuve s'est peu à peu métamorphosé, notamment grâce à des vecteurs comme la place Valois et la promenade Ontario, où se trouve une foule de commerces de proximité qui ont fait revivre le coin.

Le bureau de Félix Duranceau... (Photo André Pichette, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Le bureau de Félix Duranceau

Photo André Pichette, La Presse

Le Bièrologue, rue Ontario Est... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE) - image 1.1

Agrandir

Le Bièrologue, rue Ontario Est

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Le quartier est même devenu une destination courue, comme en fait foi le très tendance petit nom dont on l'affuble : HoMa. Mais aujourd'hui, ce n'est plus à l'ouest de Pie-IX que se trouvent les bonnes affaires en immobilier : c'est à l'est. S'il doit avoir lieu, le deuxième boom d'Hochelaga s'y produira, car de plus en plus de familles s'y installent. Et les propriétés, quand elles sont bien présentées, s'y vendent très rapidement.

Le choix de... Féliz Duranceau et Julie Bouchard

Couple dans le début de la trentaine, Félix Duranceau et Julie Bouchard comptent parmi les nombreuses familles qui font le choix de déménager dans Hochelaga-Maisonneuve. Il est propriétaire d'une entreprise, elle est enseignante au cégep, et ils sont parents d'un garçon de 3 ans et d'une fillette de 6 mois. M. Duranceau nous explique pourquoi ils se plaisent dans leur nouveau quartier.

Depuis quand êtes-vous propriétaires dans Hochelaga et où étiez-vous avant ?

On s'est beaucoup promenés à Montréal au cours des années, mais juste avant d'acheter, on était dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, dans un triplex que mon père possède et que je pensais racheter, ce qui ne s'est pas produit, essentiellement pour des raisons géographiques. Julie, mon épouse, est enseignante au collège de Maisonneuve et comme famille, on circule beaucoup à vélo ou en transports en commun. On voulait donc se rapprocher du travail de Julie puisque de mon côté, j'ai une entreprise et je travaille majoritairement de la maison.

On a acheté en juillet 2014, mais on a regardé longtemps avant ça, autant dans Rosemont que dans Hochelaga ; on a dû visiter une bonne vingtaine de places. L'attente a été payante, puisqu'on a finalement trouvé un duplex sur l'avenue De La Salle, entre Sainte-Catherine et Adam, avec un long garage double à l'arrière. On a mis 5 % de mise de fonds sur un prix de 354 000 $. Le loyer du dessus couvre 50 % de l'hypothèque depuis.

Pourquoi Hochelaga ?

J'ai habité dans le Centre-Sud pendant de nombreuses années, j'aime beaucoup ce quartier. C'est vrai que j'avais certaines réticences à acheter deux rues à l'est de Pie-IX, j'avais certaines appréhensions face à la faune du quartier. Ça s'est avéré ridicule, c'est très agréable ici !

Il y avait un petit volet financier dans nos raisons, pas un gros enjeu, mais c'est un peu moins cher ici, c'est un quartier encore en développement. L'idée était de trouver un espace de vie intéressant dans lequel je pourrais aménager mon bureau.

C'est le garage qui a fait la différence. J'en ai complètement refait la moitié, je l'ai strippé, isolé, électrifié, etc. Maintenant, j'ai 13 pas à faire pour me rendre au bureau ! C'est même devenu un bureau-man cave : quand j'invite des amis pour écouter le hockey, on fait ça là !

Il fallait avoir un peu de vision avec ce duplex, il n'était pas dans un bel état. Grâce à de petites transformations mineures, dont 15 000 $ pour changer l'ensemble des portes et des fenêtres, et au garage pimpé, c'est maintenant un espace de vie agréable. Il faut dire que l'appartement du dessus était en parfait état, et que dans le 1000 pi2 du bas, celui qu'on habite, tout était déjà ouvert (salon, salle à manger, cuisine) comme on le souhaitait. Il y a aussi une grande terrasse à l'arrière, avec une toute petite cour, à cause du garage, mais la ruelle est un espace de vie intéressant.

Il s'agit d'un bon concours de circonstances, l'espace était idéal pour nous, on est très, très agréablement surpris par la vie de quartier.

Justement, pourriez-vous nous indiquer vos aspects favoris du quartier ?

Je ne pourrais pas passer à côté du Bièrologue ! C'est un petit commerce qui ne vend que de la bière locale, et qui doit représenter 50 % de mes achats mensuels !

La proximité des petits commerces de ce genre-là fait vraiment partie des choses qu'on aime ici, il y a aussi le marché Maisonneuve, qui est à trois coins de rue. On apprécie beaucoup le parc Morgan également, ainsi que les épiceries. Tout est assez proche.

Les aspects négatifs ?

Dans la colonne des moins, comme on est près de la rue Sainte-Catherine, le métro est à 10-12 minutes de marche. Mais au-delà de ça, on est collés sur la piste cyclable, on est très proches de l'accès au pont Jacques-Cartier, à celui du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. Les accès sont intéressants, sauf peut-être un petit bémol pour les transports en commun.

L'anecdote

«Quand on est entrés dans le duplex, Julie et moi, on est passés très proche de tourner les talons, même si c'était un bon deal, parce que l'appartement du bas était habité par trois gros fumeurs, et c'était franchement dégueulasse ! Ça nous a coûté le double de ce qu'on avait évalué en peinture, elle ne collait pas tellement il y avait de la nicotine ! Mais bon, on en a fait un endroit extrêmement agréable à vivre.»

Le mot du courtier

C'est Jayraume Aubertin, courtier chez RE/MAX du Cartier, qui s'est occupé du couple. C'est avec lui que Félix et Julie ont visité plus d'une vingtaine de propriétés avant de tomber sur la bonne.

« C'est mon meilleur coup de l'année 2014, cette vente-là ! s'exclame-t-il. Souvent, les gens ne veulent pas acheter à l'est de Pie-IX, mais je pense que c'est précisément l'endroit où trouver un duplex à bon prix à Montréal : entre Pie-IX et Viau, près de Sainte-Catherine, près du marché Maisonneuve. »

Ce coin-là dnicher à Hochelaga. « Dès qu'un plex a de l'allure dans le coin, ça va vite, et il y a plusieurs offres, conclut-il. Ça revient en force, pour le plex, les offres multiples à Hochelaga. »

Prix médian

(au premier trimestre de 2016)
Unifamiliale
Hochelaga-Maisonneuve351 250$ ( + 15%)
Île de Montréal 395 000$ ( + 3%)

Copropriété
Hochelaga-Maisonneuve225 000$ ( + 1%)
Île de Montréal276 541$ ( + 4%)

Plex (2 à 5 logements)
Hochelaga-Maisonneuve420 000$ ( + 2%)
Île de Montréal480 000$ ( + 4%)
Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer