iQuartier Condos: comme à l'hôtel, dans le Quartier des spectacles

Les copropriétaires du iQuartier Condos, tout comme les... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Les copropriétaires du iQuartier Condos, tout comme les locataires pourront rencontrer parents et amis au bar à vin de l'Hôtel.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Un vent de renouveau souffle à l'intersection de la rue Sherbrooke et du boulevard Saint-Laurent. Depuis qu'il a fait l'acquisition de l'ancien hôtel Opus Montréal, rebaptisé Hôtel (10), à la fin de 2012, le Groupe hôtelier et immobilier Tidan s'emploie à transformer peu à peu l'établissement.

Grâce à l'utilisation de la pierre grise, le... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR IQUARTIER DÉVELOPPEMENTS) - image 1.0

Agrandir

Grâce à l'utilisation de la pierre grise, le complexe iQuartier Condos s'intégrera dans son environnement, tout en se distinguant.

ILLUSTRATION FOURNIE PAR IQUARTIER DÉVELOPPEMENTS

Nom du projet: iQuartier Condos

Où: Dans un terrain s'étendant de la rue Clark au boulevard Saint-Laurent, juste au sud de la rue Sherbrooke, dans le Quartier des spectacles.

En tout: 53 condos, dont 6 appartements-terrasses. Au rez-de-chaussée de l'immeuble de sept étages, l'espace sera occupé par des commerces.

Aperçu: Un vent de renouveau souffle à l'intersection de la rue Sherbrooke et du boulevard Saint-Laurent. Depuis qu'il a fait l'acquisition de l'ancien hôtel Opus Montréal, rebaptisé Hôtel (10), à la fin de 2012, le Groupe hôtelier et immobilier Tidan s'emploie à transformer peu à peu l'établissement. D'autres travaux sont prévus et l'entreprise, qui ouvrira bientôt l'hôtel Mount Stephen, au centre-ville de Montréal, veut donner une nouvelle vie à un terrain qui lui appartient, contigu à l'Hôtel (10). Pour ce faire, elle s'est associée au Groupe immobilier TRRiA et lancera officiellement le 16 juin l'iQuartier Condos.

Le concept? Relier le futur immeuble à l'Hôtel (10) et donner accès à ses services à la fréquence voulue, sans obligation. Les résidants de l'édifice en copropriété, qu'ils soient copropriétaires ou locataires de passage, pourront ainsi devenir membres du centre de conditionnement physique de l'hôtel (flambant neuf), socialiser dans le bar à vin ou sur la terrasse, et y manger des mets apprêtés par les traiteurs Agnus Dei et Avec plaisirs.

Ces avantages sont habituellement offerts à des copropriétaires en association avec des hôtels de luxe. Dans ce cas-ci, les promoteurs cherchent à offrir un produit accessible. Les appartements seront ainsi de dimension réduite. Les studios, par exemple, auront de 350 à 400 pi2.

«Il y aura un bon mariage entre l'abordabilité et la qualité de vie», estime l'architecte et urbaniste Thomas Robert Reiner, président du Groupe TRRiA. Également président du Groupe TRRiA Architecture, il travaille en collaboration avec l'agence Neuf architect(e)s à la réalisation des plans.

Les architectes font face à un défi intéressant: se distinguer tout en s'harmonisant avec les immeubles déjà bâtis autour, dont l'édifice en coin conçu par l'architecte Joseph-Arthur Godin, construit en 1915, et intégré dans un complexe hôtelier en 2004 selon les plans de Dan Hanganu.

«Nous avons voulu respecter le lieu, où la pierre grise est omniprésente, en y faisant référence, explique Antoine Cousineau, partenaire chez Neuf Architect(e)s. Il y aura un contraste entre le basilaire de quatre étages en pierre grise, au-dessus des commerces au rez-de-chaussée, et les deux étages supérieurs en retrait, d'un matériau plus foncé. Au dernier étage, un cadrage en aluminium, bien en évidence, s'avancera.»

Les architectes se sont par ailleurs inspirés d'espaces restreints aménagés en Europe, à New York et au Japon pour concevoir des appartements «compacts, bien pensés et abordables», précise M. Cousineau. 

Certains condos auront une vue sur le boulevard Saint-Laurent et son animation, tandis que d'autres donneront sur la rue Clark, plus paisible. Au centre de l'immeuble, des appartements surplomberont plutôt un toit vert (une partie du toit des commerces, qui sera verdie). Une terrasse commune sur le toit, par ailleurs, donnera à tous la possibilité de profiter d'une vue panoramique vers la montagne, le centre-ville et le fleuve.

Seize places de stationnement sont prévues. Onze d'entre elles seront intégrées dans un stationnement automatisé autonome, de trois niveaux. Le système sophistiqué TrendVario de l'entreprise allemande Klaus Multiparking permettra ainsi de garer les voitures dans des cases superposées, qui bougeront verticalement et horizontalement. L'excavation d'un seul niveau sera ainsi nécessaire.

L'iQuartier Condos se veut aussi à la fine pointe de la technologie: la serrure d'entrée, l'éclairage, la température ambiante et le système audiovisuel pourront être contrôlés à l'aide d'un téléphone intelligent ou d'une tablette.

Pour qui? Des étudiants d'ici et d'ailleurs, des jeunes professionnels, des jeunes d'esprit de tous les âges qui veulent habiter dans le Quartier des spectacles, ainsi que des investisseurs, qui désirent un pied à terre pour eux ou leurs enfants et voudront confier à une tierce partie la location de leur appartement, quand ils n'y seront pas.

Combien (taxes en sus): 

>À partir de 155 880$, studio, 350 pi2, 3e étage,  cour intérieure

› À partir de 199 900$, 1 chambre, 510 pi2, 3e étage, cour intérieure

› À partir de 275 500$, 2 chambres dont une fermée, 739 pi2, 2e étage, rue Clark

› À partir de 488 880$, appartement-terrasse boul. Saint-Laurent, 7e étage, 974 pi2

› Charges mensuelles de copropriété: environ 25cents le pied carré; 40$ supplémentaires par mois pour les propriétaires d'une place de stationnement.

Stationnement intérieur (taxes en sus): à partir de 45 000$.

Construction: elle devrait débuter au printemps 2016. Les copropriétaires commenceraient à emménager pendant l'été 2017.

Dans le voisinage: tout en étant à la limite du Quartier des spectacles, l'iQuartier Condos est proche à la fois du centre-ville, du quartier chinois et du Vieux-Montréal. La station de métro Saint-Laurent se trouve à proximité, tout comme le complexe Desjardins, qui comprend notamment un marché d'alimentation IGA. Un salon de coiffure est maintenant installé dans l'Hôtel (10) et donne sur le boulevard Saint-Laurent.

On aime: Le désir des partenaires derrière l'iQuartier Condos et l'Hôtel (10) de s'associer avec leurs voisins afin de relancer la revitalisation du boulevard Saint-Laurent à la hauteur de la rue Sherbrooke, pour rendre les environs plus accueillants. La construction du complexe et la rénovation de l'édifice du musée Juste pour rire, qu'occupera la troupe de cirque Les 7 doigts de la main, en face, contribueront au changement espéré.

On aime moins: L'asphalte, le béton et les devantures de commerces moches dominent encore dans les environs. Il faudra être patient.

Infoiquartier.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer