L'avantage de la climatisation centrale

Thermopompe et fournaise Tempstar... (Photo fournie par Tempstar)

Agrandir

Thermopompe et fournaise Tempstar

Photo fournie par Tempstar

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) La climatisation centrale procure plus de confort que la climatisation murale, du simple fait que l'air frais sort de nombreux conduits dispersés dans la maison et pas seulement d'une unité ou deux.

La climatisation centrale est tout indiquée lorsqu'on a déjà un système à air pulsé dans la maison.

«Quand on fait des rénovations, explique Patrick Ranger, de Belvedair, on essaie d'utiliser ce qui est déjà présent. Lorsque la maison est déjà dotée de conduits pour le chauffage à air pulsé, il est facile d'ajouter une unité de climatisation au système, qui distribuera l'air frais par les conduits déjà en place.»

En hiver, cet air poussé dans les conduits est chauffé par une fournaise. «Si la fournaise a encore des années de vie, je conseille aux gens d'installer une thermopompe plutôt qu'une unité qui ne fait que climatiser, dit Pascal Cabana, de chez Lebault-Dubois, experts en bâtiments. La thermopompe, qui est toujours jumelée à un autre système de chauffage - car elle ne fonctionne pas par grand froid-, donne trois fois plus de chaleur que la plinthe électrique pour le même kilowattheure consommé. De plus, elle permet de bénéficier du tarif biénergie d'Hydro-Québec.»

Si la maison n'a pas de conduits d'air, en installer demandera des rénovations majeures. «À faire avant que le sous-sol ne soit fini», souligne François Tremblay, d'Énertek. Patrick Ranger propose parfois une solution moins courante: «On peut faire circuler de l'eau refroidie dans des serpentins et ajouter des ventiloconvecteurs dans chaque pièce. C'est plus simple de passer des conduits d'eau, d'un pouce de diamètre, que des conduits d'air, de six pouces de diamètre.»

Fraîcheur géothermique

Si la maison est dans un îlot de chaleur urbain, la géothermie procure aussi bien une climatisation centrale idéale en été qu'un bon chauffage en hiver, tout en étant écologique, résume Patrick Ranger. Contrairement à la thermopompe classique, qui ne peut donner de chaleur par grand froid (-18 ºC), la pompe géothermique fonctionne en tout temps, puisqu'elle puise sa chaleur du sous-sol (10 ou 15 ºC).

Un modèle parmi d'autres: l'unité de climatisation YCJF de York, milieu de gamme et populaire, présente un bon rapport qualité/prix, indique Mario Poupart, de chez Chauffage LG Poupart. Ce modèle de 24 000 BTU/h a une cote SEER de 14,5, des émissions sonores de 71 décibels, une garantie totale de 1 an, de 10 ans pour les pièces et 10 ans pour le compresseur. Son prix est d'environ 3500$, installation comprise.

En comparaison, le modèle haut de gamme de la même entreprise, l'unité de climatisation TCHD de York, est de taille plus petite, ce qui est très apprécié, a une puissance de 24 000 BTU/h, une cote SEER de 13, produit 68 décibels, a une garantie totale de 1 an, de 10 ans pour les pièces et 10 ans pour le compresseur. Son prix: 3900$, installation comprise.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • L'essor du climatiseur à roulettes

    Immobilier

    L'essor du climatiseur à roulettes

    Les climatiseurs individuels, le choix tout indiqué des locataires, se sont envolés très rapidement cette année. Il faut souvent chercher dans... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer