Ambiance du monde: un air tiki tranquille

  • En aménageant ce salon, le piège du kitsch a été habilement esquivé. Le plafond évoque une palapa, les différentes couleurs des murs et meubles en bois sont mises en valeur par une belle luminosité, et plusieurs objets évoquent discrètement la culture polynésienne. Une belle inspiration. (Photo Masterfile)

    Plein écran

    En aménageant ce salon, le piège du kitsch a été habilement esquivé. Le plafond évoque une palapa, les différentes couleurs des murs et meubles en bois sont mises en valeur par une belle luminosité, et plusieurs objets évoquent discrètement la culture polynésienne. Une belle inspiration.

    Photo Masterfile

  • 1 / 6
  • Une lampe marine et marrante: un poisson Diodon transformé en lampe. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Une lampe marine et marrante: un poisson Diodon transformé en lampe.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 2 / 6
  • Le restaurant Jardin Tiki à Montréal peut également s'avérer une belle source d'inspiration. (Photo David Boily, Archives La Presse)

    Plein écran

    Le restaurant Jardin Tiki à Montréal peut également s'avérer une belle source d'inspiration.

    Photo David Boily, Archives La Presse

  • 3 / 6
  • Verre tiki «MarqMarq», en céramique résistante avec un fini verni bleu. Cette édition limitée est prête à accueillir les meilleurs cocktails tropicaux, Alambika, 27,95$. (Photo fournie par Alambika)

    Plein écran

    Verre tiki «MarqMarq», en céramique résistante avec un fini verni bleu. Cette édition limitée est prête à accueillir les meilleurs cocktails tropicaux, Alambika, 27,95$.

    Photo fournie par Alambika

  • 4 / 6
  • Luminaires et végétation abondante figurent parmi les pistes à explorer. (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

    Plein écran

    Luminaires et végétation abondante figurent parmi les pistes à explorer.

    Photo Olivier Pontbriand, La Presse

  • 5 / 6
  • Les statues tiki, dans la culture polynésienne, assurent la protection des lieux. Mais attention au kitsch! La parcimonie reste de rigueur. (Photo Digital/Thinkstock)

    Plein écran

    Les statues tiki, dans la culture polynésienne, assurent la protection des lieux. Mais attention au kitsch! La parcimonie reste de rigueur.

    Photo Digital/Thinkstock

  • 6 / 6

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

S'évader tout en restant chez soi? Du salon à la chambre, voici comment insuffler dans votre demeure un vent venu d'ailleurs. Cette semaine, nous larguons les amarres pour les îles du Pacifique.

En vogue dans les années 60, la culture tiki, ou pop polynésienne, souffre souvent d'une connotation kitsch. Chose navrante puisque ce thème apporte rayons de soleil et parfums d'été dans nos intérieurs.

Mieux vaut éviter l'excès, mais rien n'empêche d'emprunter des idées aux îles polynésiennes ou hawaïennes. Nous avons ainsi demandé à la propriétaire du motel et bar Coconut, implanté à Trois-Rivières, quelques inspirations tirées de son établissement au look extravagant.

«Il est incontournable de disposer un Tiki dans la pièce qui sera décorée, c'est-à-dire une statue qui, selon la culture polynésienne, assure la protection des lieux», indique Valérie Boisvert, propriétaire de l'établissement. Ces sculptures à l'image de l'homme-dieu Tiki, en bois ou en pierre, de toutes dimensions, se déclinent aussi en masques ou carrément en éléments de mobilier (tabourets, par exemple).

Pour les murs, Mme Boisvert indique que des tapisseries de type tapa ont été disposées. Ces tissus en écorce, également très présents en Australie ou en Nouvelle-Zélande, arborent toutes sortes de motifs ou évoquent des légendes locales.

Afin de créer «l'effet soleil», le bar Coconut a recouru au bambou et à la paille. «Nos murs sont couverts à 75% de paille tressée. Le reste, ainsi que nos colonnes et nos cadres de porte, est en bambou», précise la propriétaire. La paille, utile pour l'ambiance, reste cependant difficile à dénicher - de même que les objets de déco tiki en général. On trouvera notamment chez les paysagistes montréalais Cappadocia et Page des rouleaux et toits de paille naturelle ou synthétique, ainsi que du mobilier.

Tout devient alors possible, jusqu'à la confection d'une palapa intérieure (petite paillote au toit de chaume)! Pour ceux qui ont les moyens et la motivation, un petit bar à cocktail peut très bien s'aménager dans une grande pièce.

Pour compléter le tout, diverses babioles peuvent être répartis çà et là: carapaces de tortues, étoiles de mer, coquillages, colliers de fleurs, tableaux ou photos représentant des vahinés, petites fontaines en circuit fermé...

Mais oserez-vous aller aussi loin que le bar Coconut, qui a tendu des filets de pêche et suspendu une pirogue au plafond? Éventuel substitut sympathique: une planche de surf dans un coin ou sur un mur. Effet cool garanti!

Côté luminaires, lampes en bambou ou torches (évidemment, on aura remplacé les mèches par des ampoules...) feront l'affaire. Notre coup de coeur au bar de Trois-Rivières: un poisson Diodon transformé en lampe. Intrigant!

Tiki mais pas quétaine

Oui, la frontière du kitsch n'est jamais bien loin... Conscient de ce risque, David Schmidt a conçu son bar tiki montréalais, Le mal nécessaire, avec sobriété et bon goût.

«En hommage au défunt Kon-Tiki de Montréal, nous avons opté pour un genre à la fois tiki et art déco, avec quelque chose d'angulaire et de linéaire. Des couleurs vert menthe et vert forêt ont été choisies, ainsi que des bois foncés, comme du noyer ou de l'ébène», explique-t-il.

Ici, on s'est passé de paille, par souci de dépouillement, et les lampes murales se veulent davantage une évocation des masques Tiki. Un concept plus épuré à découvrir absolument.

Nos adresses

Tiki Escapes (basé en Ontario, livraison au Québec possible) tikiescapes.com

CastawaysHall (décorations mer et plage) etsy.com/shop/CastawaysHall

Alambika (pour les accessoires de cocktail): 1515, avenue Van Horne, Montréal, alambika.ca

Idées déco

  • Style: ensoleillé, avec paille et fleurs
  • Un instrument de musique: un ukulélé
  • À rapporter de voyage: tout ce que vous pouvez! Les objets tikis sont très difficiles à trouver au Québec.
  • Un restaurant pour s'inspirer: le Jardin Tiki (mélange déjanté de déco polynésienne et chinoise), 5300, rue Sherbrooke Est, jardintiki.com

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer