Décoration: faire des trouvailles sur le web

Les canapés sont parmi les meubles les plus... (Photo Thinkstock)

Agrandir

Les canapés sont parmi les meubles les plus coûteux dans une maison, fait remarquer Isabelle Clément. «Je n'achète jamais de canapé neuf. On trouve ce genre de modèle (provincial français) assez facilement, et à petit prix. En ce qui concerne les punaises de lit, je fais une bonne inspection et je choisis de faire confiance aux gens. La plupart des divans antiques sont vendus par des personnes âgées qui habitent en banlieue et qui partent en résidence.»

Photo Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Clément

Collaboration spéciale

La Presse

Notre collaboratrice Isabelle Clément passe des heures chaque semaine à explorer le web à la recherche de trouvailles pour la maison, dans le but d'alimenter sa page Facebook. Elle a accepté de révéler certaines astuces pour mettre la main sur les trésors qu'on trouve sur l'internet.

Le web met à votre disposition une panoplie de ressources pour faire des économies. Il ne faudra toutefois pas vous attendre à économiser sur votre temps. Il faut être prêt à se lancer dans des recherches et à faire preuve de patience pour réussir les meilleurs coups. Voici quelques ressources pour vous procurer des objets ou des services à moindre coût.

Des pianos gratuits

> Kijiji

Les gens ont du mal à croire qu'on puisse trouver des pianos gratuits, mais comme accorder et déménager un piano coûte très cher, beaucoup de gens préfèrent s'en débarrasser gratuitement. Au moment d'écrire ces lignes, il y avait 13 pianos à donner au Québec, dans la section «objets gratuits» de Kijiji. Mais il n'y a pas que des pianos: il serait relativement aisé de meubler une maison en entier simplement en trouvant des objets dans cette section.

Des meubles gratuits

> As-tu ça toi, Montréal?

Sur cette page Facebook qui compte plus de 32 000 membres, une règle de base: tout doit être gratuit. Vous pouvez donc faire une demande ou offrir, mais il est interdit de vendre quoi que ce soit. Dans ce groupe, on ne retrouve pas uniquement des meubles ou des objets de décoration, mais il y en a beaucoup. En général, les gens observent la règle du «premier arrivé, premier servi». Si vous êtes la première personne à répondre à une annonce, vous avez beaucoup de chances de l'obtenir. Cela demande en contrepartie de passer plus de temps sur la page.

Autres pages à surveiller sur Facebook: Tous unis pour le gratuit, Gratuit à Montréal, Gratuit au Québec.

Isabelle a trouvé le piano de son chalet... (Photo fournie par Isabelle Clément) - image 2.0

Agrandir

Isabelle a trouvé le piano de son chalet gratuitement dans les petites annonces en Mauricie. «J'ai payé 250 $ pour le déménager, dit-elle. Pour l'accorder, j'ai mis une petite annonce sur le bazar de mon quartier afin d'échanger un week-end à mon chalet contre ce service.»

Photo fournie par Isabelle Clément

Troquer plutôt qu'acheter

L'Accorderie

Voici un site qui offre à ses membres d'échanger des services. Il y a une douzaine d'accorderies au Québec. Les membres ont à leur disposition un bottin dans lequel toutes les offres de services sont répertoriées. La monnaie d'échange est le temps: une heure de service rendu vaut une heure de service reçu. Chaque membre a donc une banque de temps. On trouve pratiquement de tout: services informatiques, bricolage, cours de langue, couture, jardinage, etc.

Autres sites de troc sur Facebook: Troc-moi çaTroquer c'est gratosLes pros du troc: vente et échangeTroc tes trucs

Faire appel à ses voisins

> Les groupes «Bazars» sur Facebook

Quelques quartiers de Montréal et quelques villes ont leur page communautaire (Rosemont, Villeray, Ahuntsic, Rive-Sud). Sur ces pages, on vend, on donne, mais on échange aussi une foule d'informations de proximité. C'est ce qui remplace la place ou le café du village. Vous cherchez un objet ou un meuble particulier? Demandez-le sur la page de votre quartier. Cela vous permettra d'économiser du temps de magasinage et de transport. Vous pourrez aussi y trouver un peintre, un tireur de joints ou un homme à tout faire qui habite près de chez vous. Cela fait fonctionner l'économie locale. Le Bazar du Plateau, par exemple, compte 21 730 membres.

La chasse aux soldes

> Surveiller les circulaires en ligne

L'ère des circulaires n'est pas tout à fait terminée! Or, des sites s'avèrent très utiles pour surveiller les soldes des grandes surfaces et des quincailleries. Si vous avez des travaux de rénovation ou si vous cherchez un meuble-lavabo, des armoires ou des étagères, vous pourriez en quelques clics comparer les soldes. Les grandes surfaces offrent souvent des rabais: autant planifier les travaux en même temps que les rabais.

Trucs et astuces pour profiter des aubaines

- Ne lésinez pas sur le temps et allez souvent vous promener sur les sites.

- Sur les sites de petites annonces, créez des alertes avec des mots-clés.

- Lorsqu'un vendeur indique son numéro de téléphone, appelez au lieu d'envoyer un courriel.

- Si vous devez contacter le vendeur par courriel, prenez le temps d'écrire une formule de politesse: ça peut faire pencher la balance!

- S'il s'agit d'une aubaine, essayez de vous rendre sympathique. Ça améliorera vos chances.

- Les gens aiment se débarrasser rapidement de ce qu'ils mettent en vente, alors montrez que vous êtes prêt à vous déplacer rapidement.

____________________________________________________________________________

L'auteure de ce texte alimente depuis maintenant quatre ans la page Facebook De la ruelle au salon, où elle propose presque chaque jour une sélection de meubles à petits prix.




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer