Un été à l'abri

Supportées par quatre poteaux et souvent dotées d'un... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Supportées par quatre poteaux et souvent dotées d'un toit rétractable, les pergolas gagnent du terrain. Lounge Factory a conçu le Modulounge afin d'offrir une nouvelle option à ceux qui désirent profiter de l'été.

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Auvents, abris de jardin et pergolas s'intègrent de plus en plus dans les terrasses. Leur grand atout? Ils permettent de profiter à plein de l'été, qu'il fasse soleil ou qu'il pleuve. À découvrir.

Vivre dehors

Le beau temps revenu, il y a de moins en moins d'excuses pour rester dans la maison. Trop de soleil? De la pluie? Du vent? Des moustiques? Les options sont nombreuses pour profiter pleinement de l'été... à l'abri.

De l'auvent rétractable couvrant la table et les chaises jusqu'à l'abri de jardin trois saisons électrifié pour regarder la télé les fenêtres grandes ouvertes, le choix s'élargit sans cesse en matière d'aménagement extérieur.

Enfermés tout l'hiver, citadins et banlieusards désirent multiplier les heures passées à l'extérieur. Mais «ils veulent de plus en plus se couvrir et se cacher du soleil», constate Nicolas Dussault, propriétaire du magasin Club Piscine Super Fitness à Longueuil.

«À cause de la faiblesse du dollar canadien, plus de gens décident de rester à la maison, note de son côté Pierre Boulanger, président de l'entreprise Auvents de Venise. Ils mettent plus l'accent sur l'aménagement de leur cour, et l'installation d'un auvent rétractable fait partie de leurs plans.»

Qu'ils aient une petite maison, qu'ils soient en condo ou qu'ils aient une terrasse sur le toit, les gens investissent énormément dans leur espace extérieur, renchérit Alain Bourdages, président de Lounge Factory, qui crée des parasols, des meubles et des abris de jardin. Le but? «Être comme à l'hôtel», fait-il remarquer.

Fauteuils et canapés prennent de plus en plus... (PHOTO FOURNIE PAR TRÉVI) - image 2.0

Agrandir

Fauteuils et canapés prennent de plus en plus de place sous les abris extérieurs. De véritables salons sont souvent aménagés avec un grand souci du détail.

PHOTO FOURNIE PAR TRÉVI

Salon extérieur

Jardin de ville a lancé son premier abri de jardin il y a près de 30 ans. Les modèles ont évolué, mais le principe de base demeure le même.

«Les abris permettent de créer une zone magnifique et confortable, indique Johanne Bourque, présidente de l'entreprise, au sein de G2MC (qui regroupe aussi Maison Corbeil et La Galerie du Meuble). Pas besoin de couvrir le mobilier de housses. S'il se met à pleuvoir, ce n'est pas grave.»

Sofas et canapés prennent en effet de plus en plus de place sous les abris. Des rideaux et de l'éclairage s'ajoutent même pour procurer plus d'intimité et créer de l'atmosphère. L'époque où ils étaient surtout installés au-dessus d'un spa pour fournir une protection contre le vent et le froid et se soustraire au regard des voisins est révolue, fait remarquer Alain Gravel, directeur du marketing chez Trévi.

Les gazebos fermés au toit rigide, qui permettent de passer plus de temps à l'extérieur, sont très populaires, note-t-il. «Ils deviennent un espace de rangement l'hiver où remiser le mobilier pour l'extérieur.»

Depuis deux ans, les pergolas gagnent du terrain, constate Nicolas Dussault, du magasin Club Piscine Super Fitness à Longueuil. Supportées par quatre poteaux, elles sont souvent dotées d'un toit rétractable. «On l'ouvre quand il fait beau, précise-t-il. Mais on n'est pas protégé de la pluie s'il vente.»

Les lignes droites ont la cote. «La demande pour nos abris a monté en flèche quand nous avons offert un modèle plus moderne, au toit plat, qui se marie bien avec les condos et les maisons à l'architecture contemporaine», indique Mme Bourque, de chez Jardin de ville.

Les auvents rétractables dotés d'un bras articulé protègent... (PHOTO FOURNIE PAR AUVENTS DE VENISE) - image 3.0

Agrandir

Les auvents rétractables dotés d'un bras articulé protègent du soleil et de la pluie. Lorsque la projection est de 12 pieds, le recours à des poteaux amovibles devient nécessaire afin de demeurer ouvert par grand vent.

PHOTO FOURNIE PAR AUVENTS DE VENISE

De plus en plus raffinés

Bien connues de l'autre côté de l'Atlantique, les pergolas en aluminium avec un système de lames motorisées commencent à faire une percée ici. Selon l'angle choisi, l'air et le soleil passent à travers les lames de métal. Celles-ci se ferment hermétiquement lorsqu'il pleut.

«La demande est grandissante, souligne David Merlin, président de Rolls Système. Mais le coût élevé en surprend plusieurs.»

«Le Québec a de 5 à 10 ans de retard sur l'Europe en ce qui concerne les produits extérieurs procurant de l'ombre», estime Yann Rivaud, directeur commercial chez Auvents L.M.

Spécialisé lui aussi dans le haut de gamme, il remarque que la tendance à acheter rapidement des produits pour l'extérieur, qui ne durent pas, commence à changer.

«Les meilleurs clients sont ceux qui ont essuyé beaucoup d'échecs et veulent du plus long terme», dit-il.

De plus en plus de propriétaires recherchent un produit qui donnera une valeur ajoutée à leur maison et à leur jardin, constate également Anthony Nobile, responsable du développement des affaires et du marketing chez Solicanada. «Ils sont prêts à mettre le prix pour obtenir un produit de très haute qualité qui n'exige pas d'entretien et ne devra pas être changé dans cinq ans.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer