Le bois dans tous ses états

La tête de lit de cette chambre de... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

La tête de lit de cette chambre de garçon est craquante d'imagination et met le bois en valeur.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Brut, pressé, laqué, imprimé, imité, le bois se pavanait au dernier Salon Habitation d'automne de Québec. Petit tour d'horizon.



BMR craque pour le bois

Une balançoire dans la chambre? Pourquoi pas si... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 3.0

Agrandir

Une balançoire dans la chambre? Pourquoi pas si elle sert de table pour une lampe de chevet?

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Derrière la rigueur de ses lignes géométriques, la Maison BMR recelait un élément réconfortant, le bois, décliné en une multitude de textures et de formes.

Imité ou bien réel, le bois envahit nos maisons en se mariant au métal, à la pierre, au béton, au verre. Présentée au Salon Habitation d'automne, en fin de semaine dernière, la Maison BMR reflétait bien cette tendance qui ramène la chaleur de la nature à l'intérieur et qui fait un pied de nez aux décors épurés.

La chambre du garçon, par exemple, était craquante d'imagination. Une tête de lit en contreplaqué brut évoquant une maisonnette, une bûche molle comme un coussin en guise de table de chevet, une carpette aux motifs de vieilles planches, une lampe suspendue bricolée avec des réglettes : on n'est pas dans le cliché de la cabane au Canada, mais dans une pièce ludique, décorée avec deux fois rien, qu'un gamin sera fier de montrer à ses amis.

La fillette, elle, a droit à une balançoire sur laquelle repose une lampe de chevet confectionnée avec deux bouts de bois et une rallonge électrique. Cette ode à la simplicité flirte avec la fantaisie, grâce à un tableau composé de moulures assemblées en chevrons, puis encadrées. Ici, une maman ou un papa sachant manier la scie à onglet est requis(e).

En haut des marches, un arbre de Noël monte la garde. Il n'est pas question d'un sapin classique, mais de planchettes de deux par quatre superposées de façon à dessiner un conifère cubiste très intéressant.

Dans toutes les sections du Salon Habitation d'automne de Québec, les accessoires et les meubles d'appoint en bois ponctuaient les kiosques, ici un tabouret, là une table, pour lancer un signal fort de la saison froide.

***

De la salle de quilles à la cuisine

Le bois des allées de quilles peut servir... (Fournie par Espace-Bois) - image 6.0

Agrandir

Le bois des allées de quilles peut servir à la confection de tables et de comptoirs très solides. 

Fournie par Espace-Bois

Guillaume Ouellet possède un inventaire de plus de 50 000 pieds carrés de bois. Dans le lot, se trouvent des panneaux d'érable provenant d'anciennes allées de quilles. 

Dire qu'ils sont solides relève de l'euphémisme. Leur authenticité tient de l'évidence. Les planches, en effet, ont encore les insertions propres aux jeux de quilles, soit les flèches de noyer et les points rouges.

L'entreprise de Guillaume Ouellet, Espace-Bois, est située à Saint-Germain de Kamouraska, dans une ancienne salle de quilles. Voilà qui explique comment le jeune ébéniste peut mettre la main si facilement sur ce matériau original. Il en fait des tables et des comptoirs sans le dénaturer.

À son kiosque du Salon Habitation, le jeune homme a aussi montré des exemples de son savoir-faire, notamment une grande table de bois montée sur un piétement de métal. Il fait de la restauration, il crée des meubles uniques avec des matériaux anciens, il utilise du bois de grange et du bois neuf, il sait comment modifier une charpente et il vend aussi du bois de toutes provenances. 

Information : www.espace-bois.ca ou 418 866-1021

***

Cabico brille

Un module pas banal, fait d'érable laqué de... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 9.0

Agrandir

Un module pas banal, fait d'érable laqué de couleur rouge

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Cabico a trouvé un moyen infaillible pour attirer l'oeil : l'entreprise spécialisée dans la fabrication d'armoires de cuisine et de salle de bain a conçu un module élancé, fait d'érable laqué de couleur rouge. Inséré dans une alcôve anthracite et posé sur des pattes trapues, il arbore des portes vitrées et des compartiments ouverts surmontés d'un arc. Son style? Éclectique, avec une note «vintage classique». Bref, pas banal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer