Manger local en hiver avec David Janelle

David Janelle, chef au restaurant La Cuisine et participant à l'émission Le... (Claudie Laroche)

Agrandir

Claudie Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claudie Laroche
Le Quotidien

David Janelle, chef au restaurant La Cuisine et participant à l'émission Le combat des villes l'été dernier, a généreusement accepté l'invitation du Toit & Moi à partager sa passion de la cuisine et dévoiler ses secrets. En effet, David, en plus de nous proposer deux délicieuses recettes à partir de produits locaux, nous partage comment il réussit à consommer des produits régionaux, même en hiver!

Pleurotes du Fjord et Thé du Labrador de... (Claudie Laroche) - image 1.0

Agrandir

Pleurotes du Fjord et Thé du Labrador de chez Au coeur des bois.

Claudie Laroche

«C'est certain qu'on ne consomme pas toujours la même chose en été qu'en hiver, il faut s'adapter», avoue d'emblée le sympathique chef. Néanmoins, dans son garde-manger, il conserve toujours des pommes de terre, oignons, carottes et courges d'hiver de la région. Ces dernières peuvent être cultivées jusqu'à la toute fin de l'automne et se conversent pendant plusieurs mois. Côté carottes, si vous en avez cultivé pendant l'été, il vous suggère de les laisser en terre et d'aller en récolter au besoin pendant la saison froide. Elles auront un goût plus sucré et conserveront leur fraîcheur.

Afin de bien se préparer pour la saison froide, David applique ce que la plupart de nos grands-parents ont déjà fait : des conserves avec les aliments qui ont plus de difficultés à garder leur fraîcheur avec le temps. «Je prépare toujours des pots Masson pour l'hiver. Quand je les ouvre, c'est comme le rayon de soleil que tu avais dans ton jardin pendant l'été», image le réputé chef.

David Janelle s'approvisionne chez différents producteurs de la région. Il nomme entre autres Les Jardins de Sophie qui produisent des produits bios, la ferme Tournevent pour ses pommes de terre, son ail et son chanvre, Les Délices du Lac pour les produits dérivés, le Domaine Le Cageot et Miel des Ruisseaux (hydromel) pour l'alcool par exemple. David ajoute que la région produit aussi d'excellents fromages avec lesquels il travaille régulièrement.

Puisque ce n'est pas toujours facile de connaître tous les produits offerts sur le marché, le chef mentionne également que le site de la table agroalimentaire de la région a répertorié une multitude de producteurs de la région pour vous aider à les découvrir. À partir du zoneboreale.com, vous pourrez accéder à l'onglet produit, duquel vous pourrez sélectionner la catégorie désirée. Un outil complet qui vous sera très utile lorsque vous voudrez découvrir tous les aliments régionaux qui s'offrent à vous.

Au final, pour cuisiner des produits locaux en hiver, David suggère simplement de se laisser aller : «Amusez-vous à créer vos propres recettes. Nous avons de plus en plus conscience de nous procurer des produits bios et de manger plus sainement. Ça fait maintenant partie de nos vies. Ne vous gênez pas. Demandez à l'épicerie des viandes régionales, promenez-vous dans les marchés, essayez et goûtez les produits et encouragez local. Vous aiderez des familles à vivre et à survivre parce que si on se tient dans la région, on aura une meilleure économie globale», conclut le chef qui a fièrement défendu les couleurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean au Combat des Villes.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer