Un navire de forage de Shell s'échoue en Alaska

L'appareil de forage, le Kulluk, transporte 150 000... (Photo Associated Press)

Agrandir

L'appareil de forage, le Kulluk, transporte 150 000 gallons de diesel et environ 12 000 gallons de lubrifiant et de liquide hydraulique. Il est en difficulté depuis jeudi lorsqu'il a été séparé d'un remorqueur au sud de l'île Kodiak, alors qu'on l'emmenait à Seattle pour de la maintenance.

Photo Associated Press

Partager

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Anchorage, Alaska

La garde côtière américaine attendait de voir mardi si une tempête en Alaska lui permettrait de survoler une plate-forme de forage qui s'est échouée dans des eaux peu profondes au large d'une petite île.

Environ 250 responsables de la garde côtière, de la compagnie Royal Dutch Shell PLC, de l'État et d'autres personnes s'activaient attendaient de voir quel serait l'impact environnemental de l'échouement.

L'appareil de forage, le Kulluk, transporte 150 000 gallons de diesel et environ 12 000 gallons de lubrifiant et de liquide hydraulique. Il est en difficulté depuis jeudi lorsqu'il a été séparé d'un remorqueur au sud de l'île Kodiak, alors qu'on l'emmenait à Seattle pour de la maintenance. Le Kulluk s'est échoué lundi soir sur une page de sable et de gravier au large d'une île inhabitée dans le golfe de l'Alaska.

La tempête du Pacifique nord qui a causé des problèmes à Shell pour déplacer le vaisseau devait perdre un peu d'importance mardi, a indiqué Darci Sinclair, une porte-parole de la compagnie.

Le représentant Ed Markey, du Massachusetts, qui est le démocrate le plus haut placé au sein du comité des ressources naturelles de la Chambre, s'est dit préoccupé mardi de la situation du Kulluk.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer