Nouveau service de collecte des vieux frigos à Laval

Les vieux frigos, congélateurs et autres climatiseurs ne prendront plus le... (Photo Alain Roberge, archives La Presse)

Agrandir

Photo Alain Roberge, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les vieux frigos, congélateurs et autres climatiseurs ne prendront plus le chemin de la ferraille à Laval, en rejetant des halocarbures dans l'atmosphère. La Ville de Laval met en place un nouveau service de collecte des appareils réfrigérants dans le cadre de son Plan d'action pour la réduction des émissions des gaz à effet de serre.

Il suffira aux citoyens de contacter la municipalité - en composant 311 - et prendre rendez-vous. La collecte est gratuite. Les halocarbures seront captés et détruits en respectant l'environnement et les pièces de l'appareil seront réutilisées ou recyclées. La Ville de Laval a fait appel à une entreprise ayant l'expertise dans le domaine.

Pour 2017, Laval vise ainsi à amasser 500 appareils. En 2014, on estimait qu'à Laval plus de 11 000 réfrigérateurs et congélateurs en fin de vie pourraient être récupérés. Cela correspond à quelque 20 000 tonnes d'halocarbures.

Depuis qu'Hydro-Québec a mis fin à son programme Recyc-frigo en 2014, il n'y avait aucun moyen pour les Lavallois de se départir de leurs appareils de réfrigération de façon responsable ; le service régulier de collecte des ordures ne les ramasse pas.

La conseillère municipale Virginie Dufour, responsable des dossiers environnementaux au comité exécutif, souligne dans un communiqué de presse que « le traitement de deux réfrigérateurs empêchera le rejet de 3,5 tonnes d'halocarbures dans l'atmosphère, ce qui équivaut à retirer une voiture de la circulation pendant un an ».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer