TNL: les Innus chasseront le caribou malgré le déclin de l'espèce

La semaine dernière, le ministre de l'Environnement, Dan... (PHOTO MIKE BEDELL, ARCHIVES PC)

Agrandir

La semaine dernière, le ministre de l'Environnement, Dan Crummel, a affirmé à titre d'exemple qu'à peine une vingtaine de caribous vivaient dans la région du mont Red Wine, au Labrador, le seuil le plus bas de l'histoire.

PHOTO MIKE BEDELL, ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SAINT-JEAN, T.-N.-L.

Les Innus du Labrador continueront de chasser le caribou malgré l'avertissement du déclin de l'espèce émis par le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador.

La semaine dernière, le ministre de l'Environnement, Dan Crummel, a affirmé à titre d'exemple qu'à peine une vingtaine de caribous vivaient dans la région du mont Red Wine, au Labrador, le seuil le plus bas de l'histoire. Cette montagne est située à environ 200 kilomètres au nord-ouest de Happy Valley-Goose Bay.

Depuis 2002, la population de caribous en région boréale a été désignée espèce en danger par le gouvernement.

Cependant, Simeon Tshakapesh, grand chef adjoint de la Nation innue du Labrador, affirme que la chasse n'est pas à blâmer pour expliquer le déclin de la population. Il soutient que les traditions innues respectent la conservation des espèces en danger et que les chasseurs n'abattent que les quantités nécessaires de cervidés.

Simeon Tshakapesh invite le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador à reconnaître que ce sont les mégaprojets réalisés au Labrador qui ont mis l'espèce en péril.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer