Boom des naissances chez les pandas

Les pandas sont menacés par la diminution de... (Photo: AP)

Agrandir

Les pandas sont menacés par la diminution de leur habitat naturel, par le braconnage et par leur faible taux de reproduction.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Pékin

La population de pandas géants de Chine explose cette année, grâce au nombre record de naissances en captivité, un phénomène rare pour cette espèce menacée, connue pour se reproduire difficilement.

Le dernier recensement, incluant la naissance récente de deux jumeaux, porte le nombre de bébés pandas nés cette année à 19, soit mieux que le score de 18 naissances en 2006, a expliqué mardi Tang Chunxiang, spécialiste de la réserve naturelle de Wolong, dans la province du Sichuan.

«Yo Yo», panda géant femelle, a ainsi donné naissance la semaine dernière à deux petits du même sexe, en bonne santé, dans cette réserve qui comporte un centre de recherche dédié à ces animaux.

Tang Chunxiang attribue ce baby boom à une amélioration des connaissances en matière d'alimentation, à la technique d'insémination artificielle, à la recherche en génétique et à la création d'un lieu de vie plus proche de celui de l'espèce en milieu sauvage.

Les pandas sont menacés par la diminution de leur habitat naturel, par le braconnage et par leur faible taux de reproduction. Une femelle en liberté donne naissance en moyenne à un petit tous les deux ou trois ans. La fertilité de l'espèce est encore plus faible en captivité, selon les spécialistes. Seulement 1600 pandas géants vivent à l'état sauvage, pour la plupart dans le Sichuan, province du sud-ouest de la Chine.

Grâce à l'insémination artificielle, les chercheurs ont réussi à porter le nombre de pandas en captivité à plus de 300 - un chiffre qui devrait rester stable, selon les experts.

«À l'heure actuelle, nous reproduisons chaque année à peu près le même nombre de pandas», a expliqué Tang Chunxiang. «Nous cherchons à consolider ce chiffre pour éviter la consanguinité due au faible nombre d'individus».

Les pandas femelles ne sont fertiles que trois jours par année, ce qui explique en partie la disparition progressive de l'espèce. En outre, certains mâles ne parviennent pas à se reproduire naturellement. L'insémination artificielle est donc devenue une pratique courante pour favoriser les naissances en captivité.

En 2006, les chercheurs avaient réussi à déclencher un boom des naissances chez les pandas grâce à un moyen peu conventionnel, mais selon eux efficace: les films X pour pandas. Cette méthode pour augmenter la fertilité de l'espèce est toujours utilisée dans les zoos du continent asiatique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer