Climat: en dépit de ses bonnes intentions, le Canada récolte un prix Fossile

La ministre fédérale de l'Environnement, Catherine McKenna... (Photo Adrian Wyld, La Presse Canadienne)

Agrandir

La ministre fédérale de l'Environnement, Catherine McKenna

Photo Adrian Wyld, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Changements climatiques

Environnement

Changements climatiques

Tout sur les changements climatiques »

La Presse Canadienne
OTTAWA

Ce n'était clairement pas ce que la ministre fédérale de l'Environnement, Catherine McKenna, avait en tête lorsqu'elle a déclaré devant les délégués à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques à Paris: «le Canada est de retour».

Le Réseau action climat international a décerné au Canada la seconde place lors de la remise du prix Fossile du jour, mercredi, en raison des hésitations des négociateurs canadiens relativement à l'inclusion dans l'accord final d'une clause assurant une compensation financière aux nations pauvres pour les dommages causés par le réchauffement climatique.

L'ancien gouvernement conservateur avait été tourné en dérision par l'opposition lorsqu'il s'était mis à accumuler les prix Fossile à chaque sommet sur le climat.

En 2013, le Canada avait reçu le prix Fossile du non-accomplissement lors de la Conférence de Varsovie, en Pologne, pour ce que les environnementalistes avaient décrit comme étant un comportement obstructionniste.

Le nouveau gouvernement libéral est arrivé au pouvoir en octobre en promettant de faire de la lutte contre les changements climatiques une priorité nationale, le premier ministre Justin Trudeau et Mme McKenna ayant été félicités par la communauté internationale pour avoir ouvert les horizons du Canada sur cette question.

Il reste toutefois plusieurs points litigieux à régler pour conclure une entente à Paris, notamment par rapport à la responsabilité des nations développées en ce qui a trait aux ravages que pourraient faire les changements climatiques dans certains des pays les plus démunis et les plus vulnérables de la planète.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer