Heurtel préoccupé par un projet au Wisconsin

David Heurtel... (Photo d'archives)

Agrandir

David Heurtel

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(QUÉBEC) Le ministre de l'Environnement, David Heurtel, juge «préoccupant» qu'une ville du Wisconsin envisage de puiser son eau potable dans le lac Michigan, un projet sur lequel le Québec sera appelé à se prononcer dans les prochains mois.

M. Heurtel s'est toutefois gardé de dire mardi s'il s'opposera formellement au projet de la municipalité de Waukesha. 

Le ministre a fait valoir que le bassin versant des Grands lacs est le plus important au monde, et que le Québec pourrait subir les conséquences de gestes qui seraient posés en amont.

«S'il y a un projet ou une action ou quelque chose qui arrive à quoique ce soit de cet énorme bassin versant, évidemment le Québec est préoccupé», a-t-il dit.

Waukeshaw, une ville de 70 000 habitants, souhaite être exemptée des dispositions d'un traité qui interdit le détournement des eaux du bassin des Grands Lacs. Elle envisage de puiser quelque 40 millions de litres chaque jour dans le lac Michigan et d'en rejeter une quantité traitée équivalente.

Un tribunal avait ordonné à la Ville de trouver une nouvelle source d'eau potable, puisque ses eaux souterraines sont contaminées au radium.

Québec prendra part aux consultations menées dans ce dossier, en compagnie de l'Ontario et de huit États américains.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer