État d'urgence aux Galapagos pour pollution

L'Équateur a activé mercredi l'état d'urgence environnementale à titre... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Quito

L'Équateur a activé mercredi l'état d'urgence environnementale à titre préventif pour préserver le célèbre archipel des Galapagos, une semaine après le naufrage d'un bateau contenant des produits polluants, ont annoncé les autorités dans un communiqué.

Cette décision, rendue publique par le Comité des opérations d'urgence, veut faire face rapidement aux éventuels problèmes écologiques dans ces îles paradisiaques, situées à 1000 kilomètres des côtés et classées par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité.

L'état d'urgence «permettra aux autorités de disposer de moyens économiques immédiats pour faire face à la situation», avait déclaré à l'AFP un porte-parole du Parc national des Galapagos, chargé de la protection de la flore et de la faune des îles, après l'incident.

Le 28 janvier dernier, le cargo Floreana s'est échoué dans la baie d'une des îles avec à son bord 1400 tonnes de produits, dont des substances dangereuses (combustibles, gaz à usage domestique, etc.).

Il s'agit du second accident enregistré après le naufrage en mai dernier d'un autre cargo, qui contenait du diesel et des lubrifiants, conduisant déjà les autorités équatoriennes à décréter l'état d'urgence. Après avoir été remis à flot, ce bateau avait été coulé loin de la réserve marine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer